Courrier des lecteurs

Le vaccin antitétanique monovalent disparaît

Mercredi 27 Juin 2018 - 14:39

Le Vidal informe que le vaccin antitétanique seul ne sera plus disponible à partir de juillet, à remplacer préférentiellement par le DTPolio, qui avait disparu ! Voici le texte : « La commercialisation du Vaccin Tétanique Pasteur est arrêtée et, compte tenu de l’état des stocks détenus par le laboratoire, ce vaccin monovalent ne sera plus disponible dans le courant de la première quinzaine de juillet. Pour rappel, l’utilisation d’un vaccin tétanique monovalent n’est plus préconisée en France. »

Voici l'avis (extrait) du Haut Conseil de la Santé Publique du 24 mai 2013 : « Outre la prévention immédiate du tétanos, l’administration d’anatoxine tétanique doit s’inscrire dans une optique de mise à jour du statut vaccinal de la personne concernée. Ainsi, l’utilisation d’un vaccin trivalent (dTPolio) voire tétravalent (dTcaPolio) devrait être préférée au vaccin tétanique monovalent. La personne vaccinée devra être informée de la nécessité éventuelle de compléter la mise à jour de ses vaccinations et de la date de son prochain rappel, en application des recommandations du calendrier vaccinal 2013. »

Naturellement aucune justification de ce que j'ai surligné en gras, aucune référence, etc... Seule intervient l'optique de mise à jour du statut vaccinal. Après cela, qui n'est qu'un exemple de l'effet pervers de la mondialisation économique, on s'étonne que la Santé, qui n'a pas de prix, a un coût de plus en plus exorbitant, sans réelle justification des surcoûts. Puisque il s'agit aussi d'enchérissement du protocole vaccinal, et d'enrichissement de Sanofi (qui fait 3 vaccins sur les quatre ci-après et qui est à l'origine de la rupture de fabrication du vaccin tétanique pasteur, voici les tarifs (Vidal 2018), la différence est évidente en termes de prix :

- Boostrixtetra (Laboratoires GSK) = 23.37 euros (0.5 mg d'aluminium)
- Tetravac (Sanofi) = 13.61 euros (0.3 mg d'aluminium)
- Repevax (Sanofi) = 23.37 euros (0.33 mg d'aluminium)
- Revaxis (Sanofi) = 8.88 euros (0.35 mg d'aluminium)
- Vaccin Tétanique Pasteur (Sanofi) = 2.02 euros (0.6 mg d'aluminium).

L'argumentaire contre cette mesure est de dire : 

1°) on persiste avec l'adjuvant aluminique, quelle que soit la formulation utilisée, 
2°) un rappel superfétatoire est réalisé sur diphtérie, polio, et coqueluche -ce dernier inutile- (sauf Revaxis qui ne contient pas les antigènes coquelucheux), rappel qui devrait être effectué tous les 20 ans au-delà de 25 ans, 
3°) surtout le laboratoire multiplie de 4 à 11 fois son bénéfice (sans compter, pour Sanofi, les bénéfices retirés de la fin de la fabrication du vaccin tétanique Pasteur).

Bienvenue dans la mondialisation économique, où les monopoles se feront légion. On vendra bientôt les organes, on fera une médecine soumise à la publicité (c'est dans l'air), donc commercialisable. La télémédecine éloignera le patient de son médecin, de multiples intermédiaires s'interposeront, le secret médical ne sera plus qu'un aimable souvenir, les compagnies d'assurance en santé se gaveront . On se gargarisera de trans-humanisme à coups de nanotechnologies ou de vêtements ou d’appareils connectés : Orwell ou Le Meilleur des Mondes? Il y a des alertes à lancer, de multiples sirènes à faire hurler.
Dr Bruno Bourgeon, président d’AID
Lu 623 fois



1.Posté par A mon avis le 27/06/2018 22:49

Article fort intéressant mais pas rassurant ! ...

2.Posté par Elie le 28/06/2018 05:58

Bonjour vous parlez d'adjuvant d'aluminium dans les vaccins mais concrètement c'est quoi et quels risques pour ceux qui auront le vaccin?

3.Posté par margoze le 28/06/2018 05:48

Tous des pourritures vendus à l’industrie pharmaceutique

4.Posté par Zarin le 28/06/2018 10:47

Peroxyde d'hydrogène (eau oxygénée) ?...

5.Posté par Fredo974 le 03/07/2018 08:30

Bruno , va t'occuper de tes rognons et cesse de cracher sur les labos . Ce vaccin disparaît car plus personne ne le prescrit , comprends-tu ?

6.Posté par Bruno Bourgeon le 03/07/2018 10:28

Fredo, va donc voir aux urgences s'il y a zéro prescriptions devant des plaies tétanigènes...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter