Océan Indien

Le tweet de Macron qui passe mal alors que s'ouvre une concertation sur les Iles Eparses à Madagascar

Lundi 9 Décembre 2019 - 10:26

Le président malgache Andry Rajoelina reçu à l'Élysée par son homologue Emmanuel Macron le 29 mai 2019
Le président malgache Andry Rajoelina reçu à l'Élysée par son homologue Emmanuel Macron le 29 mai 2019
"Comment exploiter durablement les ressources océaniques sans compromettre l’équilibre de ces écosystèmes ? Une station de recherche sera installée sur les îles Éparses dès l’année prochaine comme je m’y étais engagé et un Programme prioritaire de recherche Océans et climat créé", a annoncé Emmanuel Macron sur son compte twitter le 3 décembre 2019. 
 
Cette déclaration est considérée par les observateurs politiques comme une réponse cinglante de la France aux tentatives malgaches de vouloir récupérer les îles Éparses.
 
La gestion des Îles Éparses, géographiquement situées autour de la Grande Île de l’océan Indien, est au cœur d’un conflit de souveraineté opposant Madagascar et la France. Le 29 mai 2019, les deux chefs d’Etat, le président malgache Andry Rajoelina et le président français Emmanuel Macron, avaient annoncé la mise en place d'une commission mixte pour régler la question des îles Éparses. Les deux chefs d'Etat s'étaient donné un délai d'un an pour régler la question.
 
Un consensus devrait être annoncé avant la célébration du jour anniversaire de l'indépendance de Madagascar le 26 juin 2020 mais le chef d'Etat français a quelque peu entamé le pacte de confiance entre les deux pays. 
 
"La bonne formule serait trouvée pour la négociation et la restitution des îles Éparses à Madagascar, donc on aura 1 an pour y arriver !", avait promis Emmanuel Macron ce jour-là à l'Elysée.
 
Ce tweet présidentiel début décembre est donc vécu à Madagascar comme une atteinte au respect de ce calendrier.
 
Ce lundi 9 décembre s'ouvre en effet au Centre de conférence internationale d'Ivato une "concertation nationale" sur la question des îles Eparses. 
 
Le Premier ministre malgache, Christian Ntsay, invite ses concitoyens à participer massivement à la concertation nationale sur la gestion des Îles Éparses jusqu'au 11 décembre. Concernant la prochaine rencontre entre les membres de la commission mixte et de l’approche partenariale, Christian Ntsay a affirmé que l’objectif sera de décider entre malgaches de la suite à donner à l’éventuelle gestion de ces îles ou encore des étapes à suivre et décisions à prendre, précise Madagascar Tribune.
Qi Gao
Lu 5786 fois




1.Posté par p.mass le 09/12/2019 11:39 (depuis mobile)

Déjà incapable de s’occuper de leur territoire et de leur peuple déforestation à outrance donc pas de restitution de quoi que ce soit !!!!!

2.Posté par philippe974 le 09/12/2019 12:28

Il faut dire que les îles éparses représentent un enjeu économique considérable (ZEE) et, quitte à laisser quelques scientifiques sur place (ou quelques militaires en mission de rien), la France ne cédera pas un pouce de ces terres, n'en déplaise à Madagascar, qui n'a aucun moyen (surtout pas économique !) de nous y contraindre.

Donc, la messe est dite et Rajoelina devra se faire à l'idée qu'il s'est fait "balader" par Macron. Voilà ce que c'est que d'ouvrir sa porte en grand aux chinois et aux américains... En d'autres temps, on appelait cela la "realpolitik". Il est jeune, mais il apprendra :)

3.Posté par Samwinsa le 09/12/2019 13:03 (depuis mobile)

Post 1 : ou trouve la France i occupé bien son territoire ? L'avenir - très proche- nous le dira.

4.Posté par PEC-PEC le 09/12/2019 13:26

la France n'a pas a brader le patrimoine national.
Macron n'a aucun pouvoir pour rétrocéder une partie du territoire national, s'il le fait c'est qualifié de haute trahison.
On peut ajouter que les malgaches déjà incapables de gérer leur propre territoire feraient mieux de s'abstenir et de faire arriver l'argent venu du monde entier pour les projets de développement, plutôt que remplir les poches des politiques véreux du pays depuis 60 ans !

5.Posté par shishim le 09/12/2019 13:33

d'accord avec post 1.... le gouvernement malgache peine à s'occuper de ce qu'ils ont déjà... pourquoi leur laisser ce magnifique paradis que sont ces îles pour qu'elles soient délaissées et pillées par sa propre population ?

6.Posté par Zandèt le 09/12/2019 13:34

Ultra libéral président des très riches, il l'est. Le président malgache vient d'apprendre que colonialiste nostalgique, Macron l'est aussi...

7.Posté par Modeste le 09/12/2019 15:12

Zandèt votre haine des riches est fatigante, lisez l'article, essayez de comprendre et ne ramenez pas tout à vos rancoeurs contre les riches......!

8.Posté par John le 09/12/2019 15:53 (depuis mobile)

A Samwinsa post 3
Tout n est pas parfait en France mais oser comparer la gestion de Mada avec la France? Franchement quelle bêtise ! Il faut arrêter de cracher dans la soupe!!! Lé bien connu créole jamais content...

9.Posté par ah,ah,ah! le 09/12/2019 15:58

En réalité ces îles n'appartiennent à personne sinon à la terre.
Que des pays , Madagascar ou la France veuillent se les approprier au nom d'une soit disant histoire , n'a en fait aucune valeur...Les pays riches se sont approprié ce qu'ils voulaient , d'autres voudraient en faire autant simplement à cause des Zones économiques exclusives . un machin créé pour que les pays volent les richesses de la mer , point barre.
Mada réclame , sans doute poussée par les USA et les compagnies pétrolières qui paient sur des comptes discrets les dirigeants qui n'attendent que ça ( idem pour la France et ses dirigeants corrompus depuis au moins 60 ans , les actuels comme les anciens!)

10.Posté par Zarin le 09/12/2019 16:29

Sourions un peu ou rigolons !!!

...Une scène contée par Alphonse Allais est certes sortie de l’imagination fertile de l’humoriste, mais elle n’est pas invraisemblable :
« Je me promenais dans la fête de Montmartre, quand une baraque attira mes regards. On y montrait, disait l’enseigne : “La belle Zim-laï-lah, la seule véritable Exotique de la Fête“. Dans la foule, une jeune femme du peuple, appuyée sur le bras d’un robuste travailleur, demanda à ce dernier :
- De quel pays que c’est, les Exotiques ?
- Les Exotiques ?... C’est du côté de l’Algérie, parbleu !... en tirant un peu sur la gauche.
La jeune femme du peuple jeta sur le vigoureux géographe un long regard où se lisait l’admiration » (Tickets, 1891) [13].

Le robuste travailleur d’Allais est surpassé dans la confusion par un auditeur, interrogeant un conférencier (propos rapportés par celui-ci, outré) : « Vous allez en Tunisie, c’est tout près du Tonkin ? » (Eugène de Montureux, Voyage en Tunisie, 6 mars 1910) [14].
------
Deux siècles de confusions et de méconnaissance
L’incroyable ignorance des colonies
de la part de l’opinion française,
par Alain Ruscio - extrait

11.Posté par Zarin le 09/12/2019 16:41

"Une station de recherche sera installée sur les îles Éparses dès l’année prochaine comme je m’y étais engagé..."

Les Copains d'abord !!!

Je ne pense pas à Georges Brassens

12.Posté par Rabas le 09/12/2019 17:14

Puissent nos amis Malgaches, s'ils accèdent à leur demande, conserver ces îles telles quelles : des sanctuaires pour la biodiversité. Mais j'en doute...

13.Posté par Ouech le 09/12/2019 17:25 (depuis mobile)

Tu me diras eux au moins craché pas dans la soupe.....

14.Posté par PATRICK CEVENNES le 09/12/2019 17:54

fukcd473
"Comment exploiter durablement les ressources océaniques sans compromettre l’équilibre de ces écosystèmes ? Une station de recherche sera installée sur les îles Éparses dès l’année prochaine ..."
Écosystèmes ; entendons par la voix de notre Prédicateur, le Macro(N)iqueur le Peuple français et malgache les ressources en barils de pétrole (6 à 12 milliards) et les ressources en mètres cubes de gaz (3 à 5 milliards) qu'il y aurait dans le Canal du Mozambique.
Lui et le grand mou d'Édouard n'arrêtent pas de nous taxer au nom de la protection de l'environnement ! Pdr !

15.Posté par klod le 09/12/2019 18:30

entre les natios français pour "c'est à la framce", et les autres , comptenteur de Mada ..................
que les "humains" sont égocentriques ............: post 9 a tout dit .

que ces terres ( qui ne sont ni françaises , ni malgaches ! justes des terres inhabitées à ce jour !) soient gérés par les "nations unis "au profit de tous ..........................

Je Rêve , je sais ............ mais je ne suis pas le seul comme dit l'autre ( grand merci aux" autres "qui y croivent comme moi !) ..........

fatigués de Vos frontières et de Votre nationalisme arrogant ou condescendant au mieux !!!!!!!! ben . yes I

Imagine : john Lennon :

"Imagine there’s no countries
It isn’t hard to do
Nothing to kill or die for
And no religion too
Imagine all the people
Living life in peace
"
que ces paroles soient le future, j'y crois , : en 5214 895 de l'an di grace, mais kan meme la di ................................
real dream : i and i fighting for THIS dream .

16.Posté par @ post 3. Samwinsa le 09/12/2019 18:58 (depuis mobile)

Certainement mieux que Mada, il n''y a qu''à voir tous les Malgaches venant se réfugier économiquement en France pour en être convaincu... Les îles seraient vendues ou louées au plus offrant, Russie, Chine, Inde etc... Pire, couverte d''hôtels 5*...

17.Posté par Jean Rigole le 09/12/2019 20:52

La France, pays désindustrialisé et hyper endetté qui vit au dessus des ses moyens !

Elle ferait mieux de s'occuper des ses gilets jaunes et de tous ses travailleurs en grève qui ne savent plus ils vont...

Heureusement que ces îles ne sont pas habitées comme Mayotte, sinon on aurait eu encore un afflux de population de ces îles françaises vers la Réunion pour augmenter davantage le nombre de chômeurs, d’illettrés, d'assistés, de natalités,...

Et comme nous sommes Français, on aurait été obligé d'accepter malgré tous les problèmes qu'il y a ici. Une sorte de fatalité !

J'en rigole !

18.Posté par balayedovantzotportavant le 10/12/2019 10:00

@ poste 17 j'en rigole encore je pense comme vous la France devrait s'occuper de son pays elle croûle sous les dettes et elle voudrait donner des leçons à l'humanité , j'ai connu la France des années 70 des usines à ne plus en finir il n'y a plus rien bientôt les français iront bosser en chine ou en inde la roue elle tourne et pour mayotte un cadeau empoisonné de la part de sarkosy et pour les assistés c'est mister rocard tout est politique, que macron s'occupe de cette France au lieu de jouer au larbin

19.Posté par Je ris du Joridicule le 10/12/2019 13:14

Le Président lagaffe

20.Posté par Gabriel le 10/12/2019 13:29

La seule personne qui pourrait nous dire si ces îles éparses est Monsieur André ORAISON spécialiste en droit international et maître de conférence à l'université de La Réunion .Dans les années il avait affirmé lors d'une conférence à la fac de doit de Saint Denis que ces îles appartiennent à Madagascar
Lors de leur rencontre à Paris de Monsieur Macron et de Monsieur Andry Rajoelina ,le président français aurait déclaré qu'on va agir intelligemment pour pouvoir résoudre ce litige , vu la tournure actuelle, si Madagascar n'airait pas raison , est ce que les deux pays vont se retrouver au tribunal de La Haye pour avoir gain de cause ?
Qu'importe ce que Madagascar ferait de ces îles , la grande île pourrait trouver des entreprises françaises ou étrangères pour pouvoir exploiter du gaz ou du pétrole en off schorre

21.Posté par @ post 20. Gabriel le 10/12/2019 18:31 (depuis mobile)

Ce A. Oraison, c''est bien cet "humaniste" qui a soutenu par son silence, le communisme et ses 100 millions de morts , les Staline Pol Pot, Mao etc, les horreurs du trop célèbre mur de Berlin ! C''est cela votre référence ? Non merci

22.Posté par gabriel le 10/12/2019 19:41

Je ne me base que sur sa profession , il est spécialiste en droit international et maître de conférence Dans quel manuel scolaire il avait soutenu les horreurs du communisme , de Staline ou de Pol Pot , est ce que le silence de certains politiciens français sur les horreurs dans les ex colonies françaises est la même ? Je pense à l'ordonnance d'un ex premier ministre , les horreurs de 1947 à Madagascar , la guerre d'Algérie ou de l'Indochine et j'en passe . Si on devrait remettre à jour tout cela par haine ou rancune , on ne s'en sortira pas , Vous voyez la réunification des deux Allemagnes au mois de novembre 1989 , et la suite de la mort du communisme , personne n'avait gardé rancune concernant l'ex Allemagne de l'Est
Si selon vous Monsieur André Oraison est ou était un révisionniste pro soviétique , il n'aurait pas enseigné à la fac de La Réunion et serait vite expulsé de l'île à majorité de droite à cette époque (années 70)
N/B Monsieur André Oraison était très apprécié de ses élèves , sans distinction politique

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie