MENU ZINFOS
Faits-divers

Le triste sort de la violente récidiviste qui frappe son copain


Par - Publié le Vendredi 31 Janvier 2020 à 17:28 | Lu 3025 fois

L’histoire est triste. À la fois pour la victime que l’auteure. Il est rare d’avoir des femmes jugées devant le tribunal correctionnel et encore plus pour violences. Mais c’est le cas de L.G, 35 ans, qui depuis l’âge de 16 ans est très régulièrement incarcérée pour ses accès de violence. La liste est longue : dégradation et violences, rébellion, violences en réunion, violences aggravées, avec arme, évasion, extorsion avec violence…       
 
Et ce vendredi, L.G était jugée pour avoir frappé son compagnon à coups de barre de fer lors d’une dispute le week-end dernier. Hébergée depuis quelques semaines chez lui à Saint-André, la relation était houleuse et plusieurs mains courantes avaient été déposées. Lui, sous curatelle, semblait subir. Si la barre de fer n'a blessé l'homme qu’au genou et lui a valu un jour d’ITT, L.G est donc en récidive.
 
Devant le tribunal correctionnel, sans avocat à cause de la grève actuelle, elle a préféré demander un délai jusqu’au 6 mars pour préparer sa défense. Mais la trentenaire donnait l’impression que ce n’était qu’un détail. Peu lui importait. Car la prison, elle connaît ça bien. Au moins quand elle y est, elle ne boit pas. "Vous buvez beaucoup et depuis longtemps, c’est bien ça ? demande le président d’audience. – Oui, depuis que j’ai 11 ans." Et quand elle est ivre, elle est violente. Habituée, résignée, blasée, la prévenue parle peu, accepte la décision du tribunal de la placer en détention provisoire jusqu’en mars.
 


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Stleusien le 01/02/2020 14:07 (depuis mobile)

Oté mais kossa ça???
En fait mi lé d’accord pour que l’argent mon zimpots i rouvre des caz type apeca pour adulte va créer de l’emploi et va calme 2 3. Enfance malheureuse... ouais ben nout toute na in passé et nous lé pas toute voleurs non?

2.Posté par le Parrain... le 01/02/2020 11:58

misère sociale sponsorisée

3.Posté par Tizozo le 02/02/2020 13:37

Article partisan, la violence féminine serait-elle plus noble,seul les cas les plus graves sont instruit(c'est pour sa qu'il son rare).Si il s'était défendu direct à la geôle avec thérese et hugette sur le dos.La préfecture nous bassine avec son politiquement correct :"violences intrafamiliales" mais c'est à sens unique

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes