MENU ZINFOS
Economie

Le tourisme à La Réunion : Un secteur mature porté par la clientèle locale


Estimée à 1,8 milliard d’euros en 2019, la consommation touristique à La Réunion reste dynamique entre 2010 et 2019, rapporte le CEROM.

Par N.P - Publié le Mardi 12 Juillet 2022 à 10:59

Le communiqué :

L’IEDOM, l’Insee et l’AFD, au sein du partenariat CEROM, dressent un état des lieux de la place économique du secteur touristique à La Réunion en publiant les comptes du tourisme 2010-2019.

Estimée à 1,8 milliard d’euros en 2019, la consommation touristique à La Réunion reste dynamique entre 2010 et 2019. Elle est tirée par la clientèle locale, dont les dépenses en villégiature dans l’île (achats de biens, restauration et loisirs) portent la croissance. La place de la clientèle locale dans l’industrie touristique se renforce sur la décennie et s’établit à 63 %, le même niveau qu’en France entière. La Réunion se démarque ainsi d’autres destinations insulaires qui affichent une dépendance très forte aux touristes extérieurs (les Canaries, Maurice, etc.).

Bien que dynamique, la consommation touristique ralentit de moitié entre 2010 et 2019 par rapport à la période 2005-2010. Ce ralentissement s’explique en partie par une forme de maturité des dépenses touristiques des Réunionnais. Le poids du secteur touristique dans l’économie réunionnaise progresse et s’établit à 3,3 % de la valeur ajoutée (VA) totale en 2019.

La consommation touristique caractérisée par sa maturité et le poids de la clientèle locale

La consommation touristique progresse de 2,9 % en moyenne par an entre 2010 et 2019 (en volume), soit une hausse plus soutenue que celle de la consommation finale des ménages (+1,6 % par an) et celle de la croissance économique (+1,9 % par an du PIB). Les dépenses touristiques des Réunionnais augmentent 2 fois plus vite que celles des touristes extérieurs. Cette hausse est stimulée par celle de leurs revenus. La consommation touristique des Réunionnais progresse principalement par des dépenses en villégiature dans l’île : achats dans les commerces, restauration et loisirs. Au final, elle représente 63 % de la consommation du tourisme intérieur en 2019 contre 60 % des dépenses en 2010 et 50 % en 2005.

Bien que dynamique, la croissance de la consommation touristique ralentit de moitié entre 2010 et 2019 par rapport à la période 2005- 2010. Premier contributeur, les dépenses touristiques des Réunionnais ralentissent fortement, en lien avec une forme de maturité de cette dépense. En effet, les ménages réunionnais consacrent désormais relativement autant d’argent qu’un ménage au niveau national : 7,6 % de leur revenu en moyenne par habitant à La Réunion et 7,5 % en France entière en 2019.

Le secteur du tourisme s’ancre au cœur de l’économie réunionnaise

Le poids du tourisme dans l’économie réunionnaise progresse entre 2010 et 2019 et s’établit à 3,3 % de la VA totale en 2019. Cette part du tourisme dans l’économie reste inférieure à d’autres économies insulaires dans le monde, comme les Canaries (23,2 %), les Fidji (12,6 %) ou Maurice (9,1 %), mais elle est supérieure à celle observée dans d’autres destinations comme l’Afrique du Sud, le Canada ou l’Australie.

Le secteur du tourisme confirme son ancrage au sein de l’économie réunionnaise. La VA touristique génère un poids dans la VA totale près du double de celui des secteurs de l’énergie, eau et déchet (1,6 % de la VA totale), des industries agroalimentaires (1,8 %) et de l’agriculture et de la pêche (1,9 %). Le poids du tourisme est quasiment identique à celui de secteur de l’information et communication.

L’industrie touristique réunionnaise emploie directement 13 550 personnes dont 2 750 emplois non salariés en 2018. Cela représente 4,7 % de l’emploi total dans l’île cette même année. La Réunion se situe en deçà des niveaux observés en France hors Mayotte (5,1 %) ou bien en Guadeloupe (5,4 %) et Martinique (6,1 %).

Le tourisme très affecté par la crise sanitaire en 2020 et 2021

Le tourisme est le secteur d’activité le plus touché par la crise sanitaire de la Covid -19. Le chiffre d’affaires de l’hébergement chute de 37 % en 2020 par rapport à 2019. L’activité rebondit en 2021, mais reste inférieure de l’ordre de 15 % à celle de 2019 La restauration s’en sort un peu mieux : son chiffre d’affaires baisse de 15 % en 2020 et de 6 % en 2021 en comparaison avec 2019. Début 2022, la reprise de l’activité du secteur à La Réunion se confirme.

Le tourisme à La Réunion : Un secteur mature porté par la clientèle locale




1.Posté par Habitant le 12/07/2022 12:24

Et pourtant, que c’est compliqué de trouver des informations tellement les acteurs sont peu visibles sur internet.
J’imagine que pour des visiteurs non francophones, ça doit être encore plus compliqué. Quasiment tout est absolument en français.
D’ailleurs, en dehors du bassin de l’océan indien, il n’y a aucun vol qui vient de l’étranger, notamment européen contrairement à Maurice ou à Mada.

2.Posté par r2d2 le 12/07/2022 12:58

encore un étude qui démontre l'intelligence de l'insee..

sur une île, avec une baisse des mouvements aériens liés aux restrictions, bien évidemment que la demande locale soutient l'offre..

toujours aussi bon à l'insee..

3.Posté par riverstar974 le 12/07/2022 13:34

Il faut etre motivé pour venir ici. certes l ile est superbe et les habitants accueuillants, mais entre les restrctions stupides du prefet avec pass vaccinal et cie, la salete de tous les macotes au bord des routes et aires de picnic, les greves et blocages à répétition de n'importe qulle catégorie mécontente de son sort, le prix des billets d'avion exorbitants, l'offre hoteliere pas à la hauteur en qualité/prix etc etc

4.Posté par lol le 12/07/2022 14:00

Au prix des chambres, la population n'est pas si pauvre dans ce cas

5.Posté par Ah quand même ! le 12/07/2022 14:34

Que dire de ces hôteliers qui nous maiprisent ! Ils visent l international...

6.Posté par Mi lé fier le 12/07/2022 16:25

Oui les seuls touristes sont les reunionnais(toujours suceur)

7.Posté par Rufine le 12/07/2022 17:41

pour r2d2
encore un étude qui démontre l'intelligence de l'insee..

sur une île, avec une baisse des mouvements aériens liés aux restrictions, bien évidemment que la demande locale soutient l'offre..

toujours aussi bon à l'insee..

On voit très bien aussi votre intelligence aussi car les données sont celles entre 2010 et 2019
"L’IEDOM, l’Insee et l’AFD, au sein du partenariat CEROM, dressent un état des lieux de la place économique du secteur touristique à La Réunion en publiant les comptes du tourisme 2010-2019"
"La consommation touristique progresse de 2,9 % en moyenne par an entre 2010 et 2019 (en volume), soit une hausse plus soutenue que celle de la consommation finale des ménages (+1,6 % par an) et celle de la croissance économique (+1,9 % par an du PIB). Les dépenses touristiques des Réunionnais augmentent 2 fois plus vite que celles des touristes extérieurs"
toujours aussi bon r2d2 !!!!

8.Posté par Habitant le 13/07/2022 11:19

7.Posté par Rufine: vous avez remarqué comme moi que la plupart des commentaires est rédigée à l'emporte pièce et que beaucoup de gens en réalité n'ont pas lu intégralement l'article, ou pire encore, ils ne lisent que les titres

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes