MENU ZINFOS
Communiqué

Le syndicat de la Fonction Publique SNUTER/FSU réagit au nouveau gouvernement


Fonction publique, services publics : attention dangers !

Par Zinfos974 - Publié le Mercredi 24 Mai 2017 à 16:23 | Lu 516 fois

Le SNUTER-FSU se félicite de la défaite de la candidate du Front National au second tour de l’élection présidentielle. Le SNUTER-FSU a déjà alerté sur la dangerosité de ce parti pour notre démocratie. Le programme du FN ne constitue en rien une réponse aux graves crises qui traversent le pays.

Pour autant la progression du nombre de voix, plus de 10 millions, réalisé par ce parti ne peut que nous inquiéter. De nombreux députés d’extrême-droite pourraient arriver à l’Assemblée Nationale, nous devons donc continuer de dénoncer son imposture sociale:

Les 11 et 18 juin 2017 : "Pas une voix pour le FN" !

Cependant, le contexte de l’arrivée à la tête de l’État d’Emmanuel Macron, avec un taux d’abstention record et un nombre conséquent de bulletins blancs ou nuls, ne peut être considéré comme un plébiscite à son programme.

Or, loin de tenir compte du message du second tour, le Président Macron promet d'appliquer son programme qui risque d'amplifier les réformes libérales et les politiques austéritaires, accentuant par la même les inégalités sociales. La nomination d’un 1er ministre libéral et la composition de son gouvernement illustrent un gouvernement de combat contre les salariés-es, la protection sociale, les services publics et le pouvoir d’achat.

En choisissant de ne pas dédier un ministère de plein exercice à la Fonction Publique mais de la rattacher au ministère de l’action et des comptes publics, il envoie un message méprisant à tous les agents. Cette approche purement budgétaire est inquiétante et laisse à penser que les agents serviront une nouvelle fois de variable d'ajustement au dogme que constitue l'équilibre des comptes publics.

Pour les collectivités locales, c’est la création d’un Ministère à la cohésion des territoires, qui recouvre le logement, la politique de la ville, l’aménagement du territoire, les collectivités territoriales sans que l’on discerne une priorité donnée aux services de proximité, faisant craindre que l’ensemble des missions de service public soient détériorées et les moyens revus à la baisse.

D’ores et déjà certaines propositions sont inacceptables, en particulier sur le versant Fonction Publique Territoriale. En effet, les collectivités territoriales devront s’engager à réduire la dépense publique locale à hauteur de 10 milliards d’euros et baisser leurs effectifs de plus de 70 000 postes. Les employeurs locaux auront plus de souplesse pour gérer leurs ressources humaines : cela veut dire plus de flexibilité. L’application automatique des évolutions de rémunération décidées par l’État aux collectivités territoriales sera remise en cause. Obligation sera donnée aux employeurs locaux, sous six mois, de remettre à plat les dérogations au temps de travail y compris celles validées par les services préfectoraux.

C’est aussi aux retraites des fonctionnaires que ce gouvernement entend s'attaquer.

Le SNUTER-FSU porte la nécessité d’un aménagement cohérent du territoire permettant de répondre aux besoins fondamentaux de la population et des usagers et l’accès de toutes et tous à des services publics de proximité et de qualité. C’est ainsi qu’il est défavorable au projet du gouvernement de supprimer 25 départements.

Le nouveau Président de la République a annoncé vouloir gouverner par ordonnances, en particulier concernant la "Loi Travail" : c'est clairement une remise en cause de la démocratie sociale, parlementaire et une conception particulière du dialogue social. Le risque d'une remise en cause de conquis sociaux qui constituent notre ciment social est inacceptable et doit être combattu.

Pour le progrès social, contre la casse de la fonction publique, des services publics et de la protection sociale, pour l’augmentation des salaires, pour l’égalité professionnelle femmes/hommes, pour la défense des garanties statutaires, pour les créations de postes indispensables, pour de meilleures conditions de travail, telles sont nos orientations !

Paris, le 22 mai 2017



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes