MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Le syndicalisme et le 1 er Mai


- Publié le Mercredi 27 Avril 2016 à 11:45 | Lu 497 fois

Le syndicalisme et le 1 er Mai
Bientôt nous fêterons le 1er mai, la fête du travail en nous remémorant ceux qui sont morts pour qu'on ait la journée de 8 h, pour que des salariés puissent créer un syndicat et défendre leurs droits.

Sommes nous toujours conscient de toutes ces années de lutte? Nous sommes tellement pris par nos soucis quotidiens que nous oublions l'histoire et nos enfants ne la connaissent même pas, mais elle a tendance à se répéter malheureusement.

En 1791, les décrets D'Allarde et la loi Le Chapelier interdisaient les coalitions de métiers et les grèves, supprimaient les corporations. Cette loi permettait aux employeurs de fixer à leur guise le salaire des salariés et de licencier sans entrave.

1er mai 2016, plus de 200 ans après, nous sommes à nouveau dans la Rue pour dire non à la Loi El komri car que propose cette fameuse loi qui veut réformer le code du travail ?
- De redonner tous les pouvoirs aux patrons
- De licencier comme ils veulent
-De museler les prudhommes
- D'enlever les prérogatives des syndicats
- De passer de 8 h à 12 h de travail
- De diminuer le temps de repos quotidien...

Avons-nous vraiment la mémoire aussi courte ? Allons-nous laisser cette loi passer et nous renvoyer 200 ans en arrière? Ou allons-nous nous réveiller et rejoindre la lutte?

Le 1 er Mai plus que jamais

Christian Picard
Secrétaire Départemental Fsu territoriale 




1.Posté par Ray_au_Port le 27/04/2016 12:50

Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme, le syndicalisme c'est le contraire ! ! ! (Michel Colucci).

2.Posté par La mort du syndicalisme réunionnais est prévisible. le 27/04/2016 15:23

Le syndicalisme à la française est dépassé et inutile. Au début des années 50, près de 40% des actifs étaient syndiqués. Aujourd’hui, c’est moins de 7%! Le chiffre tombe à 3% si l’on considère uniquement les salariés du privé. La question de la représentativité est clairement posée. En quoi, une pléiade d’organisations, qui représente si peu de monde, peut-elle prétendre représenter les intérêts de l’ensemble des salariés? Peut-on qualifier de partenaires sociaux, des organisations qui réfutent les évolutions socio-économiques et leurs dimensions mondialisées?

le syndicalisme en France, c’est avant tout une histoire de gros sous. Tous les syndicats sont riches à millions! Milliards? Les cadres des centrales sont des nababs qui n’ont rien à envier aux patrons du CAC40 qu’ils dénoncent. Salaire important, défraiement, voiture avec chauffeur, personnel… Les pratiques sont aussi plus que discutables, pour ne pas dire mafieuses. Le nombre de syndicalistes qui bénéficient d’emplois fictifs est légion dans les grandes villes, dans les collectivités, au sein des organismes paritaires, dans les grandes entreprises avec une mission de service public…
La Réunion doit définitivement dire adieu au cynisme et au mépris de son syndicalisme passéiste -prise en otage des administrés, prise en otage des gens qui circulent en voiture, dégradations et violences envers ceux qui ne font pas grève.
Le syndicalisme réunionnais nous renvoie 200 ans en arrière.

3.Posté par polo974 le 28/04/2016 17:21

Sauf qu'au départ, c'était la fête du travailleur mais en France, depuis la période pétain (travail/famille/patrie) c'est devenu la fête du travail...

C'est loin d'être la même chose...

4.Posté par Pourquoi les syndicalistes aiment Pétain et le régime de Vichy ? le 29/04/2016 03:44

Les syndicalistes veulent nous faire croire que le 1er mai’est, depuis la nuit des temps, une conquête syndicale et populaire
FAUX :

C’est le Maréchal Pétain qui instaure le 1er mai comme « Fête du Travail » et le rend férié.
Les camarades " rouges" remercient donc tous les ans le régime de Vichy : Pétain et son ministre du Travail, René Belin, membre éminent de l'aile socialiste de la CGT converti à la Révolution nationale de leur avoir donné un jour supplémentaire de congé payé.
Les rouges n'ont pas la honte.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes