MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Le sport et l'association même combat


Par Henry HIPPOLYTE - Publié le Mercredi 24 Octobre 2018 à 14:56 | Lu 445 fois

La décision du gouvernement de réduire le budget du ministère des Sports pour 2019, n'a pas laissé la délicate saveur de la limonade citron dans le palais du monde sportif, mais plutôt un gout très amer, plus proche de la margoze du même nom. Il fallait en même temps s'y attendre. A la Réunion, le microcosme sportif  rejoint par des élus notamment, n'avait pas tardé à faire montre de leur indignation, face à  ce coup porté à un milieu, pour lequel la puissance publique a visiblement peu de reconnaissance.

De plus, ces décisions de l'état pourraient venir si je puis dire, porter l'estocade aux nombreuses associations sportives qui interviennent régulièrement dans nos quartiers et nos villes. En effet, ces dernières qui voient d'année en année leurs aides publiques diminuées, peuvent craindre le pire avec ce nouveau "coup de jarnac" de l'état!

En même temps, on est en droit de s'interroger sur une éventuelle disparition de ces structures associatives. Car ne l'oublions pas! Ce sont elles qui assurent la majorité des actions sportives qui se déroulent tous les week-ends. Tous les clubs sont des associations. Les ligues sont des associations. La majeure partie des pratiques sportives sont regroupées en association. Ce qui veut dire énormément de bénévoles également. Sans verser dans le catastrophisme, il n’ait pas besoin non plus de savoir lire dans le marc de café pour comprendre qu’un affaiblissement du milieu associatif, participerait de facto au délitement inévitable de nos quartiers. En ces temps où des grandes compétitions sportives font vibrer tout un peuple et où toute une génération se met à rêver elle aussi d’exploit, ce n’est vraiment pas le moment d'agiter des cauchemars budgétaires.

L’association loi 1901 vit, il est vrai, de sérieuses mutations pour garantir sa pérennité. Pour ce faire, le milieu s'organise, se mobilise, consolide son secteur dans la désormais économie sociale et solidaire, afin de contribuer à préserver ses savoir-faire, ses valeurs intrinsèques et en priorité la ressource première de l'association, qui est son capital humain.
 
Pendant ce temps, dans la Macronie, on constate que nos « sachant » préparent plus le pays à faire la guerre, plutôt qu'à s'unir à travers le sport. Les chiffres sont éloquents : 
- Budget Défense de la France 34,2 Milliards (hausse de 1,8 Milliards)
- Budget Sport 450 Millions (baisse de 30 millions avec les suppressions prévues de 1600 postes).

Ite missa est ? Serait-on tenté de questionner, manière de réclamer en même temps l'aide divine !

Néanmoins, quand on voit l'impact économique généré par le sport en France (plus de 11 milliards d'euros!!), selon une étude publiée au mois d'août par le Centre de Droit et d'Economie du Sport (CDES), on a encore beaucoup plus de mal à comprendre les choix budgétaires du gouvernement. 

Quant à son impact social et en attendant de sérieuses évaluations pour les étayer, on peut légitimement affirmer que les activités et la pratique sportive apportent des plus-values sociales indispensables au bien-être de nos territoires. Nos acteurs et éducateurs de proximité qui investissent quotidiennement nos quartiers sauront le mieux en parler. Il est fort à parier que la puissance publique ait oublié leur existence quand elle a pondu sa minable décision sur le budget du sport.

Enfin et pour terminer sur une note d'humour, j'emprunterai à un célèbre humoriste cette citation : "Dans ce monde de brutalité, le seul qui ne se plaindra jamais, c'est un record battu »
Ainsi va le monde du sport...




1.Posté par Une question le 24/10/2018 16:50 (depuis mobile)

Pourquoi les Jeux olympiques de 2024 alors ?

On.demande de faire plus avec moins de moyens : merci Macron.

Quelle déception !

2.Posté par C moin le 25/10/2018 09:06 (depuis mobile)

Peut être que si vous continuez à vous allier avec votre ami, le maire du Port, Vous allez trouvez une cause à défendre en restant derrière votre ordinateur. En attendant ceux qui ont votes pour vous en 2014 ne vous voit porter leur cause.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes