Faits-divers

Le ségatier Jimmy Baret condamné pour pédophilie

Vendredi 15 Décembre 2017 - 07:41

Le ségatier Jimmy Baret condamné pour pédophilie
Le ségatier Jimmy Baret était poursuivi pour agression sexuelle sur mineure, et enregistrement et détention d'images à caractère pédophile. La détection à distance de fichiers suspects a donné l'alerte sur ce grand amateur d'images pédo-pornographiques, il en détenait pas moins de 13 500. 

Sous le nom de code "abusement", le criminel a enregistré une vidéo abjecte d'une petite fille de 12 ans, à plat ventre puis à quatre pattes, les yeux bandés, contre les fesses de laquelle il frotte son sexe en érection. Cerise sur le gâteau, la petite fille souffre de déficience mentale, ce dont l'agresseur est parfaitement conscient, précise le JIR.

Malgré les excuses répétées du chanteur, la cour l'a condamné à 3 ans de prison, dont un an de sursis, ainsi que d'un suivi socio-judiciaire de 5 ans, et d'une obligation de soins. La peine prononcée est supérieure au réquisitoire de 3 ans avec sursis, la présidente du tribunal a voulu souligner la gravité des faits.
BA
Lu 2511 fois



1.Posté par marie le 15/12/2017 12:05

les peines pour pédophilie sont legéres en generale malagres la souffrance a vie d'un enfant ..

2.Posté par spartacus974 le 15/12/2017 13:12

J'ai souvenir d'avoir vu des affiches pour un concert de ce sinistre individu à Diego Suarez ....La destination lui permettrait-elle assouvir ses pulsions en toute impunité?

3.Posté par Moi président le 15/12/2017 14:24

Sous le nom de code "abusement", le criminel a enregistré une vidéo abjecte d'une petite fille de 12 ans, à plat ventre puis à quatre pattes, les yeux bandés, contre les fesses de laquelle il frotte son sexe en érection. Cerise sur le gâteau, la petite fille souffre de déficience mentale, ce dont l'agresseur est parfaitement conscient


2 ans ferme pour ça. Et un an de sursis, parce qu'on tient compte du fait qu'il pourrait recommencer.
Et le suivi social-machin, dont on espère qu'il mettra un terme définitif à ses pulsions.
Et à part ça, balance ton porc ?

4.Posté par Moi président le 15/12/2017 14:37

Et le procureur général ne requérait que 3 ans de sursis. Cette fois les juges et les jurés ont "sauvé l'honneur", d'autres fois c'est l'inverse.
IL Y A un réel problème avec la justice en France.
Si ce problème n'est pas réglé dans le fond, il finira par être réglé dans les urnes.
Or, pour le moment, les seules nouveautés sont dans la structure et dans la gestion des coûts.
Alors en marche, d'accord, mais on ne marchera pas longtemps si on ne prend pas le taureau par les cornes. Sur ce sujet et sur d'autres. A mon humble avis.

5.Posté par Moi président le 15/12/2017 16:21

Je viens de vérifier à l'instant le contenu du chantier sur la Justice, qui sera présenté au Parlement (et au peuple) en janvier prochain :
- restructuration en suivant le nouveau découpage des régions
- réduction des coûts
- réduction des délais de traitement
- exécution des peines prononcées
- indépendance du parquet

Le Sénat, de son côté, s'apprête à conclure 2 propositions de loi qui portent notamment sur :
- augmentation du budget de la Justice
- exécution des peines prononcées plus sûre (obligatoires pour les peines à partir d'un an ferme)
- mobilité des magistrats

Les promesses de construction de 10000, 15000 places de prison ?
Ca ne se fera pas avant 10 ans, car il faut d'abord finir de prospecter des terrains, ce qui n'est pas encore fait.
C'est à cause de ce problème de places que des condamnés demeurent en liberté un certain temps avant d'effectuer leur peine. C'est peut-être aussi à cause de ça qu'on rechigne à requérir de la prison peine pour plus de 2 ans (car jusqu'à 2 ans les juges d'application des peines peuvent trouver des aménagements de peine).

A côté de ça, des tas de gens proposent, dans des posts sur internet, des idées de peine : sur une île déserte, construire des prisons moins chères en Roumanie, le retour aux travaux forcés, la castration chimique, etc ...
Bref, le peuple est fâché avec la Justice, et les solutions proposées, en l'absence de places supplémentaires avant 10 ans, ne traitent pas du fond du malaise.
Et le seul parti qui propose de donner un écho aux propositions des posteurs sur internet : le FN.

6.Posté par Moi président le 15/12/2017 17:11

Un peu de lecture sur le sujet des places de prison :

"Malgré sa promesse de campagne, Emmanuel Macron ne construira pas 15.000 places de prison sous son quinquennat"
(ref : http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/11/24/31003-20171124ARTFIG00251-construction-de-places-de-prison-un-enjeu-majeur-de-la-presidence-macron.php)
Où on explique pourquoi ce n'est pas possible.

A mettre en relation avec les promesses des principaux candidats à la dernière présidentielle :
"La plupart des candidats à la présidentielle veulent augmenter la capacité pénitentiaire du pays"
(ref : http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2017/04/03/plus-de-prisons-pour-quoi-faire-et-a-quel-prix_5104828_1653578.html)

Et pour finir, l'aspect financier de la construction de prisons :
"Construction de prisons: la Cour des comptes appelle à bannir les partenariats public-privé"
(ref : http://www.lepoint.fr/politique/construction-de-prisons-la-cour-des-comptes-appelle-a-bannir-les-partenariats-public-prive-13-12-2017-2179720_20.php)

7.Posté par Tatave le 16/12/2017 14:05 (depuis mobile)

Quelle perversion parmi tant d''autres. Cette sentence? Un permis de recommencer et l''ignorance de la souffrance. Qui a dit " la zustis lé makro?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Septembre 2018 - 07:59 Il attaque son ex avec deux sabres

Jeudi 20 Septembre 2018 - 07:40 La victime du kidnapping en garde à vue