MENU ZINFOS
Economie

Le secteur de l'environnement : 1,3% de l'activité marchand de l'île


Le secteur de l'environnement emploie 3,1% des effectifs de l'île, soit 6.070 salariés, et représente à peine plus d'un dixième de l'activité du secteur marchand réunionnais. De plus, la majorité des personnes employées dans le secteur de l'environnement travaille pour les organismes publics.

Par Karine Maillot - Publié le Lundi 20 Juillet 2009 à 15:44 | Lu 1040 fois

Le secteur de l'environnement : 1,3% de l'activité marchand de l'île
Selon les chiffres de l'Insee dont les données ont été recueillies en 2005, le chiffre d'affaire global des entreprises du secteur de l'environnement s'élevait à 246 millions d'euros, ce qui ne représente que 1,3% de celui de l'ensemble du secteur marchand, qui s'élève lui à 19,2 milliards d'euros.

L'estimation du chiffre d'affaire des entreprises dont le siège est hors département se situe dans une fourchette de 500 et 700 millions d'euros en 2005. Les entreprises dont le siège est situé à la Réunion et pour qui l'environnement constitue l"activité principale occupent une place limitée dans l'emploi salarié de l'île, soit seulement 1.920 personnes.

Une prise de conscience de l'environnement faible
La faible représentation du secteur n'est pas surprenante. "En 2005, le niveau de prise de conscience environnementale n'était pas aussi affirmé qu'aujourd'hui et son impact sur l'économie était moindre".

L'environnement : un secteur a forte valeur ajoutée
Avec un chiffre d'affaires moyen par salarié de 193.000 euros contre 155.000 pour l'ensemble du secteur marchand, l'environnement se caractérise par sa forte productivité. De même, la valeur ajoutée par salarié y est nettement plus élevée et atteint 60.000 euros contre 43.000 euros pour l'ensemble du secteur marchand. En effet, une importante partie de ces métiers concerne des activités de service.

78,3% des emplois dans les collectivités territoriales

78,3% des employés environnementaux, soit 3.250 personnes travaillent pour les collectivités territoriales, 530 personnes soit 12,8% travaillent dans le domaine associatifs et 370 employés sont dans les autres  organismes publics.

Avec 4.150 salariés, le secteur non marchand employait la majorité des effectifs du domaine de l'environnement (68,3%). Pour le secteur non-marchand, les emplois environnementaux totalisent 5,7% des effectifs de la fonction publique.




1.Posté par Michel Gangaye le 20/07/2009 17:00

Le secteur de l'environnement est très porteur, il y aura beaucoup de travail et des dépenses aussi. Il faut bien recycler les lampécos à 1 €, et aussi soigner les gens, les mutuelles vont goûter la sauce. Pour info: l'offre des lampécos à 1 € a disparu sur le site EDF pour la Réunion sans faire de bruit. Il y a certainement une raison.

2.Posté par Nicolas L le 20/07/2009 18:08

Dommage, c'est un secteur d'avenir... encore faudrait-il que les banques et les collectivités s'y mettent sérieusement!
Allez demander une aide pour faire une usine de retraitement...

3.Posté par Michel Gangaye le 20/07/2009 19:53

Poste 2: Il y a déjà beaucoup d'argents dans ce secteur avec tous les comparses du développement durable. A savoir que le développement durable est un oxymore, il y a pas de développement sans pollution. En donnant un caractère vert au développement, ça passe mieux chez les écologistes, puis la médiatisation fait le reste. C'est pour cette raison qu'il faut vendre nos déchets, parce que le développement durable est du business avant tout.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes