MENU ZINFOS
Société

Le risque que le Wakashio se brise en deux est élevé selon les autorités mauriciennes


Le Premier ministre mauricien a annoncé que le risque de voir le Wakashio se briser en deux est élevé. Après une inspection des techniciens chargés par l’assureur vendredi, Pravind Jugnauth a confirmé que le pire scénario était possible : que le vraquier se fende en deux.

Par Nicolas Payet - Publié le Dimanche 9 Août 2020 à 08:06 | Lu 2882 fois

"Li kapav kas en de" (il peut se casser en deux), a déclaré Pravind Jugnauth lors d’un point presse samedi 8 août et relayé par defimedia.info. Le Premier ministre mauricien a confirmé qu’il avait un « crack » étant donné qu’une partie du bateau est suspendue. Le poids du bateau peut briser la coque à tout moment.

Vendredi dernier, des techniciens engagés par l’assureur avaient passé une nouvelle journée à examiner les dégâts. Ces derniers voulaient déterminer de la présence de stretching marks (traces d’étirement) et ont confirmé que le vraquier pouvait s’endommager encore plus.

La météo s’en mêle

Les craintes de brisure sont accentuées par la détérioration des conditions météorologiques d’aujourd’hui. Des vagues d’environs 2m50 sont attendues et pourraient interrompre les opérations de sauvetage en cours jusqu’à demain.

"Je dois avouer qu’on n’a pas d’expertise nécessaire pour faire face à une telle situation", a confessé le chef du gouvernement de l’île soeur tout en confirmant que des dispositions ont été prises pour que la partie endommagée soit prise en charge par un remorqueur. 

Le Premier ministre indique que des réservoirs d’huile lourde sont encore intacts. Une information qu’il met au conditionnel puisque les plongeurs n’ont pas pu examiner une partie du bateau.

Pravind Jugnauth a indiqué que l’enquête autour de cet échouage se poursuit. Le capitaine du Wakashio, un ressortissant indien, doit être interrogé dans le week-end.

Jeudi dernier, le Premier ministre mauricien avait appelé la communauté internationale à l’aide. La France, au travers de La Réunion, a répondu à l’appel en envoyant du matériel et des hommes en renfort à bord du navire de la marine nationale le Champlain. Un avion tactique de transport, le CASA CN-235, va également apporter un soutien aérien.




1.Posté par Mahébourg le 09/08/2020 08:23

Le bateau lé échoué depuis quinze jours et c’est seulement ce week end que bana i sa interroge le capitaine!

2.Posté par Le Jacobin le 09/08/2020 11:25

-REMORQUAGE EN MER
-DE CHATEAUVIEUX N'EXISTE PLUS
-AU SECOURS LES BANQUIERS
-L'OFFSHORE....

Ils ont toujours pas trouvé une libellule pour siphonner le fuel dans la cuve du bateau ??

Oh Cousin !

3.Posté par Ti-Tang le 09/08/2020 15:43

Qu'il se casse en deux ? C'est ce que je disais il y a 2 ou 3 jours ( bizarrement mon message n'est pas apparu )
Simple logique , pas la peine d'avoir un bac+7 en physique : le bateau est en bascule ( relative hein ) sur son talus de corail , l'arrière s'alourdissant ( par noyage progressif des compartiments et non pour " stabiliser " le bateau ! ) , les contraintes mécaniques vont devenir limites pour la coque .
Phénomène amplifié par les mouvements de houle sur zone ( comparable à plier un fil de fer dans un sens plus dans l'autre , à la fin il casse )

4.Posté par polo974 le 10/08/2020 09:37

Ah zut, on voulait l'épave de notre vieux porte avion, et c'est eux qui auront celle d'un tanker...

5.Posté par lorema le 10/08/2020 12:02

Pravind , to pa kapav gouvern péi là, to ki parti aster !

6.Posté par Jules le 10/08/2020 19:24

Mais où est donc l'INDE, berceau de la majorité gouvernementale de MAURICE ?
Il est vrai que P. JUGNAUTH est d'une incompétence totale : faire appel à l'étranger
15 JOURS après l'échouage du navire, après avoir claironné dans tous les médias
mauriciens : "nous maîtrisons la situation", alors que Maurice n'avait même pas un
un navire capable de s'approcher du bateau naufragé.. Désolant ! Et pourtant
beaucoup de Réunionnais nous parlent de la gestion parfaite de Maurice...

7.Posté par Bin bin le 11/08/2020 05:53

Bonjour
C'est le moment où jamais à.. l'IRT de faire campagne pour la destination RÉUNION....et ne pas attendre 15jours pour se bouger..

Courage à nos amis mauriciens..

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes