MENU ZINFOS
National

Le rhum est l’un des propulseurs de l’économie des DOM, selon Ericka Bareigts


- Publié le Vendredi 4 Novembre 2016 à 11:05 | Lu 3713 fois

Le rhum est l’un des propulseurs de l’économie des DOM, selon Ericka Bareigts
La ministre des Outre-mer a affirmé le soutien du gouvernement pour négocier l’augmentation des quotas auprès de l’Union européenne (UE). Ericka Bareigts projette d’augmenter les 120 000 hectolitres de contingents annuels de rhum à 144 000 hectolitres. La ministre est persuadée que la filière rhum – canne à sucre est l’un des produits qui propulse l’économie des DOM. A titre d’exemple, elle produit 40 000 emplois dans les DOM. Ericka Bareigts va donc mener les négociations avec Bruxelles pour parvenir à l’objectif des 144 000 hectolitres, avant 2017.
 
En effet, l’accord entre la France et la Commission Européenne permet aux producteurs de rhum des DOM de bénéficier d’une fiscalité réduite depuis 2014 jusqu’au 31 décembre 2020. L’accord concerne uniquement la production envoyée vers la France métropolitaine, limitée à 120 000 hectolitres. Ce contingent est actuellement déjà atteint. Bruxelles ne prévoit aucune révision de son augmentation qu’en juillet 2017.
 
L’échange entre les sénateurs et la ministre des Outre-mer en vidéo. 





1.Posté par GIRONDIN le 04/11/2016 11:26

Avec didiX qui finance le rhumier, Mr pileplate tous les matins sur RTL.. Le rhumier lé en l'air peu importe le prix !


..... d’exemple, elle produit 40 000 emplois dans les DOM....

Sur quelle base ces chiffres ? Médecins, garagistes, pompiers, établissements de crédit compris ?






2.Posté par TICOQ le 04/11/2016 11:30

d'un côté on favorise la production d'alcools, de l'autre on se plaint de l'augmentation des maladies et des décès liés à l'alcool, mes 2 quilles smoke thon ? Et si la canne servait à autre chose ? A fabriquer du carburant, comme au Brésil.... par exemple.

3.Posté par PATRICK CEVENNES le 04/11/2016 11:38

fukcd473
1.Posté par GIRONDIN le 04/11/2016 11:26
Salut, je plussoie !

Et d'ajouter, que la propulsion maxi. se fait tous les 2 du mois ! Mdr ! Il faut bien que le Gouvernement récupère sous forme de TVA et taxes sur les alcools, les allocations qu'il distribue généreusement !

4.Posté par Jean le 04/11/2016 11:44

Ce qui n'est pas si vrai! C'est le sucre et la canne qui le sont plus. Le rhum n'est qu'un produit transformé! On revoit ses classiques Mme la ministre.

5.Posté par Légaillard le 04/11/2016 11:46

C'est surtout un propulseur de cancer, maladie cardiaque, drames familiaux, démence précoce... et j'en passe! A quand le développement du maraîchage (fruits, légumes qu'on importe) et l'abandon de la canne hyper subventionnée par les con tribuables!

6.Posté par Benji le 04/11/2016 11:47

D'un côté une ministre qui veut augmenter les quotas, et d'un autre une députée qui veut taxer davantage. Quand Hollande appelle à la "cohésion", on voit où ça mène.

7.Posté par LORHEIN le 04/11/2016 11:50

Un peu de RHUM dans le Flamby, ça vous change la vie.

8.Posté par Florent le 04/11/2016 12:00

Aujourd'hui elle connait bien la réglementation Européenne! Hier c'était un discours qui n'avait pas sa place. On copie beaucoup sur les autres MME!

9.Posté par que dire le 04/11/2016 12:08

vive la canne le diabète et le rhum ....

par contre la canne peut servir à faire du carburant mais ça ne rend pas la population plus conne et plus dépendante

10.Posté par valeur à deux balles le 04/11/2016 12:44

lo rhum la pa bon même éricka..assé di' des bêtises...

11.Posté par Dazibao le 04/11/2016 13:43

Le rhum est l'un des propulseurs de la décadence des DOM.

12.Posté par Philippe le 04/11/2016 13:45

Amendement Orphée: La hausse de la taxation sur l’alcool a été rejetée par l’Assemblée nationale, apparemment les deux commères ne sont plus sur la même longueur d'onde.

13.Posté par Ronald le 04/11/2016 14:59

à la tienne Ericka, j'm en vais boire mon pti litron de rhum pour cramer les trois neurones qu'il me reste.
Non sans rire, y a pas d'autre secteur à soutenir avant la canne et le rhum? Il va falloir que notre département fasse sa petite transition d'utilisation des terres arables, ça fait des décennies que nos terres arables sont quasi en jachère, prétendumment pour faire perdurer une pseudo tradition héritée d'un régime colonial qui enrichit quelques gros propriétaires terriens et les bien placés. L'usage du sol cultivable à la réunion est une absurdité, il _faut_ se mettre à cultiver de façon raisonnée et du vivrier, la canne c'est le passé, l'avenir c'est l'auto suffisance alimentaire (maraichage en raisonné, vergers, élevage, etc...), les Mauriciens y arrivent presque, pourquoi pas nous? Parcequ'on préfère être sous perfusion? Manger des trucs importés?
La transition ne se fera pas du jour au lendemain, mais petit à petit, le risque étant de perdre les sols par lessivage. Il faut des haies, aménager, protéger, et répartir toutes ces terres qui sont inégalement réparties. La réunion est le département de france où les terres agricoles sont les plus inégalement réparties. Les réunionnais le savent ça?

14.Posté par Pauline R. le 04/11/2016 15:12

Selon moi, il est indispensable de développer la production locale en général. Quand tu va au marché forain, d’après toi ça vien d’où ? À part les carottes, les oignons et l’ail, la plupart des produits du marché sont locaux !
Et puis, concernant les subventions, tout notre système économique est basé sur les aides, pas seulement la canne^^

15.Posté par Pierre Balcon le 04/11/2016 15:19

à post 12

Laquelle des deux déraille ? A moins qu'elles ne se trompent l'une et l'autre ...

16.Posté par Tonton le 04/11/2016 15:31

Oaui, Erica, defends nout boutique !
Ca tourne, l'économie, à dompf ! Créatrice d'emploi et d'investissements.

Faudra encore couper les taxes de moitie et on tournera au double même !

17.Posté par Antiflic le 04/11/2016 16:45

Elle boit, mais elle ne devrait pas le dire

18.Posté par La natir'''' le 04/11/2016 16:58

A la réunion néna de la terre pou plante
zaffair' pour réunionnais manger proprement non?
mais zot i arrange à zot po brule son gozier
ek de rhum :) , et aller médecin pour grossir le cul de sécu (pardon le trou)

C'est sûr moins n'aurait d zintérêt là dedans mi fermerait mon parloir
Lé plus rentable importe un max de zaffair de partout avec band'
gros tanker sur la mer.

L'agriculteur k'néna de la terre c'est une évidence que
lu défend' son but de gras cotayé pour pas être dans
la merde demain et continue gyin son gros 4 sous. lu lé menotté dans le zaffair'
Si demain ou dir' a li naura un plus gros 4x4 à faire sur le marché réunionnais ... pk pas!

Mais l'entrée d'argent dans les caisses de l'état , i arrange pas lo situation on dirait..

Ma foi tant que néna joli reportage pour dir' la réunion lé joli et que néna un bon rougail saucisse i attende a zot . Biensur la réunion lé joli mais i dit pas la plupart de cochonnaille i arrive dans not' l'assiette lé fait
avec la pâte importée... mi di autant importe la viande... Le D.E.F.I de demain vende à zot caca pas cher
Oté mémé ou néna même pu le droit d'avoir out ti cochon bana la interdire a ou! gros risque de SANTE pour toi !
Après tout ça, oté, mon pile plate lé vide.. :) nartrouv' bana

19.Posté par Donneli le 04/11/2016 17:09

Propulseur de la violence faite aux femmes surtout !

20.Posté par folever le 04/11/2016 17:20 (depuis mobile)

Effectivement quand on voit la gueule des mecs ici on voit a quel point le rhum est propulseur.....surtout dans la conerie....

21.Posté par Elle le 04/11/2016 17:58 (depuis mobile)

"Le rhum est l’un des propulseurs de l’économie des DOM".
Ha ha ha ! Ils l''ont bien compris les piliers de buvettes.
Au moins Cuba a aussi les cigares

22.Posté par Jean Luc Hoareau le 04/11/2016 18:22 (depuis mobile)

@12 et 15 et les autres
C''est pourtant cohérent : les rhumiers ont le droit d''en vendre plus et ça pourrait faire plus de produits des nouvelles taxes pour l''Etat.
Et ce sont les petits qui trinquent !

23.Posté par polo974 le 05/11/2016 11:03

donc défisc de ce qui sort d'ici à bas prix et grosse marge à l'extérieure de l'île...
on a vu mieux comme "propulseur"...

et en attendant, les planteurs ne peuvent pas payer décemment les coupeurs de canne, tellement la culture de la canne est enrichissante DANS les DOM...

24.Posté par georges mithra le 05/11/2016 15:01

L'ALCOOL, UN FLÉAU

Le coût social

Quand on calcule les frais médicaux, les primes d’assurance et les pertes de productivité liés aux accidents, aux maladies et aux morts prématurées, on s’aperçoit que le coût social de l’alcool est STUPEFIANT !

Il n’est pas difficile de constater l’ampleur des ravages de l’alcool sur la société. Qu’en est-il de vous ? Votre consommation d’alcool met-elle en danger votre santé ou celle d’autres personnes ?

Quand est-il de NOUS ???

NOUS PENSONS TOUS QUE NOUS NE SOMMES PAS CONCERNéS TANT QUE SA NE NOUS TOUCHE PAS !

Partout dans les villes, les campagnes sur le fléau de l'alcool sont nombreuses mais reste inéfficaces...SI NOUS NE NOUS DECIDONS PAS A REAGIR MAINTENANT, DEMAIN IL SERA TROP TARD...

Pas un politique pour en parler !
Pourtant le fléau est bien là !!!
Le fléau de l'alcool TUE adultes, ados et enfants !!!
Il tue sur les routes et dans les foyers ...

Comment l'arrêter et comment protéger les générations futures ???

car l'alcool n'est pas un médicament mais un produit dévastateur et dangereux...

NOUS PENSONS TOUS QUE NOUS NE SOMMES PAS CONCERNéS TANT QUE SA NE NOUS TOUCHE PAS !


25.Posté par Pierre Balcon le 05/11/2016 19:50

Ras le bol des intégristes .
Foutez nous la paix et laissez nous vivre comme bon nous semble .
Si non taxer aussi tant que vous y êtes tous les poisons : la religion ( opium du peuple ) , la télé , la politique , l'huile dans le carris , le riz , le cochon , l'andouille , l'air pollué que nous respirons , les éditos de J Tillier etc....
Et interdisez Zinfos qui est une fâcheuse addiction

26.Posté par Ronald le 06/11/2016 00:43

Pierre Balcon arrêtte ton délire de persécution d'alcolo en manque de liberté, personne ne veut empécher ceux qui veulent se saouler tranquilou chez eux avec un bon bourre pif ou du rhum de le faire, la tendance en france serait plutôt au contraire de laisser faire, sat i veu mèt léfé envoye à zot, mèt léfé, mais seulement ou fé pas la merde dan' chemin, ou trap pas out loto ek 3 g par litre de sang, ou donne pas un koukoun zamal à un ti marmay pou éduk à li. Question de bon sens quoi, mais j'ai l'impression que ces derniers temps ça se perds...
Quand on parle politique il faut tout mettre dans la balance. Ce qui est absurde c'est de soutenir un secteur (la canne/le rhum) qui n'a plus lieu d'être en l'état car il utilise la majeure partie des terres cultivables réunionnaises alors qu'on mange des produits importés. Au 21 è siècle, siècle du blabla développemnt durable et dictatures molles écolos, où on nous parle de manger local ça me fait bien marrer cette affaire! C'est une réalité, elle est dure à admettre mais elle est, point barre, on pourrait créer énormément d'emploi en faisant de la culture vivrière de façon intelligente, c'est à dire avec des parcelles pas trop grande, beaucoup de biodiversité mais peu de produits chimiques et d'intrans, des haies entre les parcelles et des petites abeilles par dessus le tout. Ce genre d'agriculture porte de nombreux noms d'oiseaux, mais c'est en gros ce que faisaient les paysans avant guerre (la seconde je précise). Tout le monde a à y gagner, les propriétaires et ceux qui veulent travailler la terre mais qui n'ont pas de terre. On marche sur la tête en ce moment. Et oui, pourquoi pas remettre des cochons dans certaines cours, quitte à créer des abattoirs communaux si nécessaires. L'industriel c'est la mort dans l'alimentation, à petit feu mais la mort, il faut arrêtter ek sa. Moins lé prêt pou parier que do moun serai prêt pou manger mieux. Les réunionnais ont été traumatisés pendant la guerre où on a crevé de faim sur l'île, ceux qui avaient un p'tit bout de terre ont moins souffert que les autres, mais le résultats c'est qu'après la guerre la relation des réunionnais avec la bouffe est devenue ce qu'elle est, on se gave de viande (pas forcément de bonne qualité) comme s'il allait en manquer demain et on a oublié comment s'alimenter convenablement, d'où diabète, goutte, obésité etc... Si on prends la peine de manger mieux (quitte à manger moins souvent de la viande mais de la bonne viande), toute la société réunionnaise ira mieux. C'est juste une question de prise de conscience. Nou lé pa plis nou lé pa moins.

27.Posté par Pierre Balcon le 06/11/2016 07:06

"On" est un con ! Votre texte qui est bourré de "on" trahit votre projet "collectiviste"
Qu'est ce que vous attendez pour investir , vous personnellement comme un grand , une de ces parcelles en friches , afin de démontrer , par des faits et non par des paroles , la viabilité de votre projet de société . Je peux intervenir auprès de la SAFER si vous le souhaitez .
Et si vous voulez mettre des cochons dans votre cour libre à vous . Mais je ne suis pas sûr que vos soyez vraiment capable d'élever des cochons , des abeilles , de traire les vaches et de faire pousser des tomates ( c'est pas si facile qu'on le croit ) .
Vous êtes un de ces phraseurs écolos intégristes qui voulez le bonheur du monde mais pas celui de votre voisin qui lui attend simplement de pouvoir payer ses factures à la fin du mois parce que le fisc n'accepte pas le miel en paiement de l'impôt .
Vivez comme bon vous semble . c'est ça la vertu de notre système libéral qui permet à peu près tout .Prouvez par vos actes personnels que vous croyez vraiment à ce que vous dites . Mais il vous faudra évidemment renoncer à certains conforts : voiture , TV , mobile , avion , grande surfaces etc..
Et vous devriez boire un petit coup . Ça rendrait vos propos un peu plus compréhensibles peut être

28.Posté par Nono le 06/11/2016 10:42

@27 Consommer local ne veut pas dire qu'on va tous retourner gratter son petit coin de terre, cela veut dire d'abord préférer aller au marché pour acheter ses fruits et légumes, et de temps en temps un bon poulet ou du poisson peï, et ça, tout le monde peut le faire. Le supermarché, c'est pour le riz, la bière et les couches culottes.

D'autre part, de quel DOM parle t-on? Je veux bien croire que les rhums des Antilles aient une forte valeur ajoutée (ha le JM vieux et le Père Labat...) et soient facilement exportables mais à la Réunion, c'est franchement pas extraordinaire (tiens, je vais encore me faire des amis) et donc la consommation est plutôt locale (on y revient !) avec les problèmes que l'on connait...

29.Posté par Ronald le 06/11/2016 15:42

Laisse tomber Nono, Pierre du haut de son Balcon préfère mépriser les gens en les traitant de con, considérant qu'il est l'incarnation du savoir bien vivre / bien picoler et qu'il suffit de catégoriser les idées des autres pour les balayer d'un revers de la main, c'est tellement plus simple. "Bim, un coup d'écolo dans ta face, bam, sale collectiviste crypto coco, tu t'es fait démasquer ha ha ha! Retourne jouer chez ta mère." Sans déc, c'est ça le niveau d'argumentation? allé marcher don...
Aller je men vais me boire une petite (importée d'Europe ;-) ) en écoutant les oies des voisins glousser depuis la véranda, ça va me détendre un peu. Je pourrais vivre "comme bon me semble", à la libérale! Ça m'évitera de penser aux épandages de pesticides dosés au pifomètre, aux intrans utilisés à la louche et aux conséquences de ceux-ci (quelqu'un a parlé d'eau potable ici, allons allons, ne soyons pas trop collectivistes, ça s'achète en bouteille maintenant monsieur). Tout va bien on vous dit, la canne, c'est notre avenir, faites confiance.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes