MENU ZINFOS
Faits-divers

Le récit de l'agression du contrôleur de bus Citalis


Un contrôleur de bus du réseau Citalis a été blessé ce mardi soir dans la zone économique du Chaudron. Deux autres l'ont été plus superficiellement en venant prêter main forte. Par chance, l'agression s'est déroulée à proximité du dépôt de la société d'économie mixte Sodiparc.

Par Ludovic Grondin - Publié le Mercredi 21 Juillet 2021 à 15:23

Nous vous en parlions ce matin, cette agression aurait pu être dramatique. Ce mardi à 19H50, un contrôleur de bus du réseau Citalis est amené à contrôler des passagers lorsque l'affaire tourne au vinaigre.

Il demande à quatre passagers de descendre du bus. Ces derniers voyagent sans titre de transport. Le groupe fait mine de partir lorsque l'un d'entre eux revient sur ses pas, prêt à régler ses comptes. L'un de ses acolytes revient à la charge également.

Le passager blesse son vis-à-vis à l'aide d'un couteau. Le contrôleur est sérieusement touché à la main. Fort heureusement, l'agression a lieu à l'arrêt ZEC Chaudron, situé à trente mètres du dépôt de la Sodiparc, rue Gabriel de Kerveguen.

Des collègues au contrôleur agressé interviennent pour désarmer l'agresseur. Ils sont eux aussi blessés dans leur tentative de maîtriser l'excité. Un deuxième contrôleur est lui aussi blessé à la main, certes moins gravement, et un troisième, lui aussi contrôleur, est touché par la lame du couteau au niveau du torse.

"Fort heureusement, avec les températures hivernales, ce collègue portait un pull, ce qui a atténué sa blessure. Il s'en sort avec une petite entaille", précise Nicolas Rupert, directeur général délégué de la Sodiparc. Il salue d'ailleurs la courageuse intervention de l'équipe de contrôleurs sans laquelle le scénario aurait été tout autre. L'arrêt de bus "ZEC Chaudron" n'est pas connu pour être un arrêt problématique, selon la direction. Il se trouve en effet dans la zone économique, à deux pas de la Nordev, sur un axe très passant. 

Les quatre passagers ont été interpellés. Celui qui a porté les coups de couteau a été admis à l'hôpital de Bellepierre avant d'être dirigé vers le commissariat. Il aurait été légèrement blessé lorsqu'il a été maîtrisé.

Selon les témoignages des contrôleurs, le groupe d'individus sorti du bus sans titre de transport n'était pas dans un état normal. L'enquête devra déterminer, après résultat des analyses toxicologiques, s'ils avaient effectivement consommé de l'alcool ou des stupéfiants. 




1.Posté par Lepoe le 21/07/2021 18:09

Mais ce sont de bons marmailles.
C'est la faute des chauffeurs, ils pouvaient les laisser tranquille dans le bus.
Fais un geste té!

2.Posté par Laulaw le 22/07/2021 08:47

Poste 1 des enfants qui se promènent avec un couteau et en plus poignardent les gens.... Bien sûr il faut les laisser tranquille parce qu'en plus ils n'avaient pas leurs titres de transport.....

3.Posté par Etienne le 22/07/2021 22:42

@poste 2 c’était de l’ironie je pense -_-‘’

4.Posté par Steve le 23/07/2021 11:16

La pas dit le bus té gratuit lol
Ceux si dit les contrôleurs lé habillé comme la brigade d intervention zot i prend a źot vraiment pou ban commando comment zot la vu sot la
Ban charlot

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes