MENU ZINFOS
Faits-divers

Le ralé-poussé entre policiers municipaux de Saint-Louis se termine devant le juge


Le conflit entre deux camps au sein de la police municipale de Saint-Louis s’est retrouvé ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre. Le 11 décembre 2019, en plein repas de fin d’année organisé dans un restaurant, les policiers en sont venus aux mains.

Par - Publié le Jeudi 29 Octobre 2020 à 19:17 | Lu 6426 fois

La scission entre les agents de la police municipale remonte à l’arrivée d’un nouveau chef. Certains sont restés avec lui rue Lambert tandis que d’autres ont suivi le chef dans leurs anciens locaux rue Saint-Louis.

La tension a atteint son paroxysme l'année dernière alors qu’un repas est organisé pour la fin d’année par le groupe de la rue Lambert. Un repas au restaurant Cap Méchant de Saint-Pierre pour lequel le camp adverse n’est pas convié mais auquel il se rend tout de même...

Les agents du camp "rue Saint-Louis" arrive comme un cheveu sur la soupe au moment du dessert et cela sans même que le chef de service ne vienne les saluer. L’ambiance se tend encore davantage quand deux agents se croisent au buffet. Le ralé-poussé se termine à l’extérieur du restaurant. Un des agents du clan "rue Saint-Louis", Denis, est alors sorti avec son assiette à salade. Dans la bagarre, son assiette lui aurait échappé des mains pour atterrir sur le visage d’un de ses collègues du clan "rue Lambert", venu calmer la situation. C’est en tout cas la version qu’a défendue Denis ce jeudi à la barre. 
 
"Le jet d’assiette à salade est bien volontaire"

Résultat pour le collègue : une plaie à l’arcade et au menton. Ce dernier a évidemment une autre version de la scène. Denis était rouge de colère ce jour-là et s’en est déjà pris à lui mais aussi à d’autres collègues par le passé. "Cette scène est consécutive de l’ambiance délétère qui règne à la police municipale de Saint-Louis", analyse-t-il. Aujourd'hui les tensions se seraient un peu détendues mais les résultats de l'enquête interne se feraient toujours attendre. 
 
Des "échauffourées banales", si elles n’avaient pas été commises par des policiers municipaux certes hors service et dans un lieu privé mais "tenus à des obligations au-dessus de la moyenne", fait valoir Me Djalil Gangate. Le conseil de l’agent blessé dans la bagarre demande ainsi 2000 euros de dommages et intérêts. 
 
Pour la représentante de la société, la vice-procureur Marie Simbille, l’histoire contée par le policier municipal apparaît également difficile à croire. "Le jet d’assiette à salade est bien volontaire". "Alcool, tensions, insultes…les différends personnels ne justifient pas ce genre de geste". Elle requiert 4 mois de sursis, 500 euros d’amende et l’interdiction de porter une arme durant 3 ans.

Ses réquisitions ont été suivies par la présidente du tribunal, Juliane Pinsard. Denis devra également verser à la victime 800 euros au titre du préjudice moral et 500 euros pour les frais d’avocat.


Prisca Bigot
En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Saint Louisien le 29/10/2020 18:42

cette flicaille était au niveau de la ville et de ses élus ! Ils ont été à bonne école !

2.Posté par Rabas le 29/10/2020 18:46

On se sent bien protégés.

3.Posté par GIRONDIN le 29/10/2020 20:04

Sin lui ou tout état possible, un maire ONE un maire bis, un cortège qui barre le houle, entre une centrale à charbon un centre d'enfouissement, un concasseur......

4.Posté par Rue la gare le 30/10/2020 04:27

Il y avait de la politique aussi dedans
Quand vous voyez certain lèche cul
Comment ils se comportent
Pour certain il se prend pour Zorro
Ose tout faire et tout commender
En croyant tout permis surtout se croire intouchables

5.Posté par Erik le 30/10/2020 06:09

Ressaisissez- vous les gas...
Vous êtes les gardiens moraux d'une profession.

6.Posté par Justicia le 30/10/2020 07:47

Le niveau de recrutement d une partie de cette équipe fait peur ; recrutement filière poisson par détachement d 'employés communaux récemment titularisés ( toujours les fameuses titularisation sans concours.....de nos maires) quand ils sont policiers, ils s entrainent à balancer des assiettes dans la tête des collègues.

Monsieur le Procureur doit retirer l'agrément à de tels ouistitis et le préfet doit en faire autant pour l'agrément Préfectoral et renvoyer de tels individus condamnés à d autres emplois

7.Posté par Denis le 30/10/2020 08:09

On peut parler du policier qui a été recaler à son examen mais qui a eu l'insigne de la police ? Qui écrit papa avec 3 P ?

8.Posté par troforpoumoin le 30/10/2020 09:29

Police municipale (fans certaines villes) = milice politique locale.

9.Posté par Jason le 30/10/2020 09:48

Peut on aussi parler des avantages que le chef de la police et son adjoint qui écrit papa avec 3P à a saint louis ? Protégé par la maire ?

10.Posté par Ali le kafhir le 30/10/2020 11:43

Quand on voit comment ils se comportent avec des gens qui n'ont pas payé le stationnement ca m'étonne guère.
Ils ont rien à envier à la police de saint louis (Missouri)

11.Posté par Cause commune le 30/10/2020 12:05

On peut donc en déduire que ces individus..  « aux obligations morales au dessus de la moyenne... » sont toujours en place pour nous..... « PROTÉGER » ???😱😱😱

12.Posté par ROBOCOP le 30/10/2020 12:57

pos 7 denis ! j'en connais un qui habite mon quartier ! plûtot genre gros bras ,comme tu dis qui écrit papa avec 3 p ,n'en connaissant ni son devant ni son derrière, et après avoir eu son insigne et son uniforme , se l'est vu retirer et muté dans un autre service!!!!!!titularisé sans concours et promu "fonctionnaire territorial" comme son frérot "diplomé" passeur balai commençant le travail à 7h terminant à 11h!!!!!!!!! parait que depuis l'arrivèe de Mme le Maire les choses ont commencé à bouger !!!! ENFIN les bonnes choses ont toujours une fin !!!!!!!!!!

13.Posté par Carol MARTIN le 30/10/2020 13:21

l image de ces ""policiers"" est égale à celle de la commune !!! des guignols !!!!!!!!!!!!!!

14.Posté par Carol MARTIN le 30/10/2020 17:26

la police municipale et les pompiers sur la réunion sont à mettre ds le meme panier !! de plus je mets fortement en doute leurs qualités professionnelles en metropole ils seraient lourdés !!!!

15.Posté par Jason le 30/10/2020 18:24

Plateau goyaves regorge de policier écrivant papa avec 3P , qui a trafiqué son concours de policier . Mais madame la maire ne dit rien , puisque toute sa famille son des militants . Vive le changement a saint louis . Comme les autres même.

16.Posté par BinBin le 31/10/2020 04:26

De vrais MOAH..!!

17.Posté par Domino le 31/10/2020 17:10

Incroyable cette histoire ,!!!!!
Au vu de tous les responsables !
Et ça porte des armes et écusson et colle des PV ? Enfin.....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes