MENU ZINFOS
Faits-divers

Le raid des "bras cassés" du Port se termine en prison


Deux Portois ont été condamnés à des peines de prison ferme pour avoir cambriolé plusieurs entreprises du sud en décembre dernier. Malgré un arsenal digne d’une équipe spécialisée dans le grand banditisme, ils ne sont repartis qu’avec 300 euros et quelques objets.

Par - Publié le Vendredi 7 Octobre 2022 à 10:25

Le 27 décembre dernier, Tonio*, Douglas* et son cousin descendent à Saint-Pierre "voir un ami". Visiblement, la pluie ce jour-là a démotivé l’ami en question et les 3 dalons décident de rentrer au Port. Selon eux, c’est sur le chemin du retour qu’ils auraient l’idée d’aller cambrioler une entreprise à L’Étang-Salé. 

Ils remontent alors au Port pour se changer, laissent leur téléphone sur place pour ne pas être tracés et s’équipent d’objets comme une disqueuse. Ils redescendent sur L’Étang-Salé en direction de l’entreprise visée. Mais à peine se sont-ils introduits dans l’enceinte que l’alarme se déclenche, les faisant fuir.

L’équipe se rend alors à Saint-Louis et s’en prend à des locaux où sont regroupées plusieurs entreprises et associations. Malgré les efforts pour trouver de quoi voler, ils ne mettront la main que sur 300 euros et des armes factices d’une entreprise de sécurité. Les gendarmes arrivent et parviennent à interpeller Douglas.

En garde à vue, ce dernier va alors parler. Il va être envoyé en détention provisoire durant 9 mois avant d’être placé sous contrôle judiciaire. Tonio a été interpellé en mars et se trouvait toujours incarcéré au moment du procès. Le troisième a entre-temps été victime d’une agression et son état de santé ne permet toujours pas de l’interroger. Il sera jugé ultérieurement.

Coup de tête ou véritable raid organisé ?

À la barre du tribunal, les deux prévenus assurent que la décision du cambriolage s’est faite "sur un coup de tête". Un avis que ne partage pas le ministère public qui estime qu’ils "ont organisé un raid dans le sud. Ils sont très mobiles avec un mode opératoire bien rodé. Ils n’ont pas agi par spontanéité", argue la procureure. Elle requiert donc une peine de 30 mois pour Tonio, et ses 10 condamnations liées à des vols, et 18 mois pour Douglas.

Me Sameïdha Mardaye, qui défend Tonio, a une autre lecture des faits. "Moi je parle de deux bras cassés. Une équipe de professionnels ? Ils s’enfuient dès que l’alarme sonne. S’ils avaient préparé leur coup, ils s’en seraient pris à des entreprises avec quelque chose à voler, pas juste 300 euros. La preuve, les entreprises ne se sont pas constituées partie civile tellement le butin est maigre", insiste-t-elle.

Un avis partagé par Me Stefan Wandrey qui ne voit pas "le cas d’une équipe du nord qui vient piller". Il rappelle que son client, Douglas, n’est pas ancré dans la délinquance et que sa seule condamnation pour vol remonte à 10 ans, lorsqu’il était encore mineur. Il assure que la détention a fait réfléchir son client qui s’est réinséré depuis. Il tient pour preuve qu’il a une mission en intérim le lendemain du procès.

Le tribunal va finalement les reconnaître coupables. Tonio est condamné à 24 mois de prison ferme et est retourné directement en détention. Douglas a écopé de 12 mois de prison. Ayant déjà effectué 8 mois de détention provisoire, le reste de sa peine est aménagée.

*Prénoms d'emprunt


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par valeo le 07/10/2022 22:18

Tonio et Douglas? tout est dit.

2.Posté par Psg le 08/10/2022 03:33

Maitre sameidha mardaye ? Qui defend tonio tout est dit.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes