MENU ZINFOS
Faits-divers

Le promoteur "insolvable" Thierry Robert devant la cour d'appel


Par - Publié le Jeudi 8 Novembre 2018 à 23:40 | Lu 6772 fois

Le promoteur "insolvable" Thierry Robert devant la cour d'appel
Le contentieux opposant des acquéreurs d'appartements du promoteur Thierry Robert revient sur le tapis ce vendredi devant la cour d'appel de Saint-Denis.

Les quatre propriétaires floués dont la demande d’indemnisation avait été reconnue en première instance, doivent plaider ce vendredi en appel afin de valider la décision du TGI de Saint-Pierre qui avait condamné Thierry Robert à leur verser 550.000€. 

Comme nous l'écrivions en septembre 2016, cette affaire remonte à 2012. Elle concernait la vente de lots d’appartements dans la résidence Anthony, construite par le promoteur Thierry Robert, sur le territoire de la commune des Avirons. Très vite après leur acquisition, certains propriétaires (6 en tout, 4 iront en justice) se retournent contre le promoteur et constructeur de la résidence. En cause : une dégradation très rapide de leur bien immobilier et la découverte de malfaçons.

Pensant faire une bonne affaire, l'opération commerciale vire au fiasco pour les acquéreurs. "Les expertises menées démontrent que mes clients ont perdu plus de la moitié de la valeur de leur bien alors qu'il n'a que six ans d'existence", affirmera l'avocat des plaignants en 2012. Allant de découvertes en surprises, les propriétaires finissent par constater que le permis de construire de la résidence n’a pas été respecté.    

La décision de justice est tombée début septembre 2016, soit dix ans après les premières conclusions de vente. Cette condamnation à hauteur de 550.000 euros comprend, pour l’un des plaignants, le remboursement des intérêts financiers engendrés par la contraction d’un prêt immobilier pour l’acquisition de l’un des appartements de la résidence Anthony. 

Le tribunal avait toutefois prononcé l'exécution provisoire de la moitié de la somme à verser aux plaignants alors même que le défendeur, Thierry Robert, avait décidé de faire appel. Afin de ne pas verser les sommes dues, l'édile s'était à l'époque rendu insolvable.  


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Pierre Vergereau le 09/11/2018 06:27 (depuis mobile)

La honte à l'état pur !

2.Posté par Loulou le 09/11/2018 07:37

Bonjour tristesse!

3.Posté par Isis le 09/11/2018 07:47

Et donc, comment ces gens vont-ils être remboursés vu que la garantie décennale est dépassée et que le sieur s'est mis en insolvabilité ?

4.Posté par complément direct le 09/11/2018 08:30

Une conduite d' une morale exemplaire !

5.Posté par almuba le 09/11/2018 08:41

Respectable ce monsieur ?

6.Posté par Antipode le 09/11/2018 08:54

#ParasiteÉconomique

7.Posté par Réveillez vous le 09/11/2018 08:58

C est comme en politique....avant de voter pour tel ou tel partie, regarder comment il gère en interne ..

8.Posté par La gitane le 09/11/2018 09:05 (depuis mobile)

Une arnaque entre créoles !!? pas possible ...

9.Posté par TICOQ le 09/11/2018 10:46

La honte, sans doute, mais contre toute logique, l'individu continue à jouir d'une aura dans sa commune. Papa Robert veille sur ses enfants. Décidément, l'honnêteté ne paie pas. La honte....

10.Posté par A la gitane le 09/11/2018 10:59 (depuis mobile)

Merci de ne pas critiquer les créoles

11.Posté par JORI le 09/11/2018 11:01 (depuis mobile)

C'est ça la politique autrement selon notre supérieur à tout le monde t.robert. Et dire qu'il veut persister dans la vie politique. Quoique il a toutes ses chances vu qu'il est déjà passé par la case justice et le reunionnais prend ça pour de la comp

12.Posté par GIRONDIN le 09/11/2018 12:16

11.Posté par JORI
Effectivement !

13.Posté par Le Jacobin le 09/11/2018 13:06

Thierry tu nous manqueras, je comprends ta compassion pour Jean Luc Poudroux qui est un débutant sans envergure prêt à pleurer devant les journalistes, tandis que toi tu es un vrai BAOBAB.

Ce n'est pas de ta faute, mais celui du propriétaire qui a acheté ton logement, je ne doute pas que tu demanderas des dommages et intérêts.

14.Posté par Lol le 09/11/2018 15:32 (depuis mobile)

On comprend mieux pourquoi lors des dernieres elections le P.S voulait porter secours à ce Monsieur... Qui se ressemble s'assemble. Un "trou" dirait certain... A méditer...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes