Economie

Le projet de liaison Maurice-Réunion en catamaran n'est pas abandonné

Jeudi 9 Novembre 2017 - 11:49

Le promoteur du projet donne enfin des nouvelles après des mois de silence. Après l'annonce d'une future liaison entre Maurice et La Réunion en catamaran, de nombreux voyageurs attendaient avec impatience le lancement effectif de cette liaison. Dans un communiqué, la compagnie Vanilla Cruise océan Indien apporte ce jeudi un début de réponse.

"Les délais de mise en exploitation de la nouvelle ligne maritime entre l’île de La Réunion et l’île Maurice en catamaran ont été ajustés pour optimiser le développement de l’entreprise et la viabilité du projet avec la préoccupation d’offrir aux Réunionnais, aux Mauriciens ainsi qu’à tous nos futurs passagers à l’international les meilleures conditions de navigation dans le strict respect des conditions de sureté, de sécurité et de confort.

Conscients des attentes suscitées au sein du grand public et compte tenu des informations ou désinformations relatées ici et là dans des termes parfois regrettables et sans fondement, nous renouvelons notre engagement d’apporter à l’ensemble de nos futurs passagers cette offre, nouvelle et complémentaire à l'offre de transport existant, de navettes entre Maurice et La Réunion dans des conditions de croisière fidèlement au prix annoncé.

Tributaire du calendrier des contraintes inhérent à un projet d’une telle envergure, nécessitant d’être en conformité avec une réglementation nationale et internationale exigeante en matière de transport de passagers sur un navire à grande vitesse, nous tenions néanmoins à indiquer que la compagnie ne manquera pas de communiquer officiellement sur le lancement de ses activités, les modalités de voyage et d’accès à la billetterie lorsqu’elle le jugera opportun, dans l’intérêt de nos futurs clients et le respect des instances en charge d’accréditer dans leurs prérogatives respectives le projet d’exploitation."  
A.D
Lu 14629 fois



1.Posté par Christopje Cocard le 09/11/2017 08:59

Languedebois.com

2.Posté par jean claude payet le 09/11/2017 12:07

des deconeurs

3.Posté par Pascal le 09/11/2017 13:32 (depuis mobile)

Certainement "regrettables" également dans ce cas les délais bidons annoncés par la compagnie! Et que dire du respect affiché pour les clients par les absences de réponse sur leur site...
Annonciateur?

4.Posté par gajamuk le 09/11/2017 14:51

Bla Bla Bla, ce sera pour le 1 avril 2018

5.Posté par ZembroKaf le 09/11/2017 14:57

c'est qui cette bande de "plaisantins d'eau douce"...????

6.Posté par Ti-tangue le 09/11/2017 16:41

J'ai eu l'occasion de pratiquer ces " catamarans " sous d'autres cieux : rapides certes , mais très inconfortables ! C'est un véritable tape-cul , ça cogne et ça saute en permanence dans les vagues et la houle .... à chaque voyage plus de la moitié des sacs à vomi distribués étaient remplis . La ligne dont je parle a été supprimée ( désertée ) et n'existe plus depuis longtemps .
Ces engins sont faits pour des eaux calmes , des rades , mais ne conviennent pas en mer ouverte ( leur rapidité se transforme en facteur négatif pour le confort des passagers ; s'il doit ralentir autant prendre le Mauritius-pride )

7.Posté par Mal de mer le 09/11/2017 17:03

Je partage l'avis de Ti-tangue. Jamais, même gratuitement, je ne monterai à bord de ce machin pour faire la traversée Maurice-Réunion.

Si j'ai bien compris, c'est monsieur Yvès HOAREAU qui est le porteur du projet. Il est élu de la CCIR et il a fait des tonnes de "missions" (comprenez voyages) aux frais de la CCI et donc des entreprises de La Réunion.
La moindre des choses serait qu'il fasse preuve de transparence pour justifier le fait que ses "missions CCI" ont effectivement servi à quelque chose (on se demande quoi !) au service des ressortissants de la CCI et non pas au service de ses intérêts personnels dans ce projet

8.Posté par lan le 09/11/2017 17:10

ou alors un petit poucet face aux géants air mauritius et air austral qui s'entendent très bien sur les prix

9.Posté par Aucun interet le 09/11/2017 17:58 (depuis mobile)

C est comme les catamarans catcoco entre page et la digue aux seychelles....
Épouvantable inconfortable trop cher.....
Gardez vos sous pour prendre l avion vous ne regretterez pas et il faut annuler cette ineptie de bateau soit disant rapide

10.Posté par bad connection le 09/11/2017 18:00

Subventionné par la region , ce machin truc est voué a l echec ! Trop de houle entre les 2 iles , donc il finira certainement aux seychelles au bout de cinq ans...

11.Posté par klod le 09/11/2017 18:16

post 5 a tout dit et "c'est vrai" , par expérience .................. ha , encore un membre de nout cchihi......... qui soutient "contre vent et marée" ( de l'OI!) soutient le "projet". La cchihi en lér , des élus réélus pourtant, le bon sens démocratique ?

12.Posté par babafigue le 09/11/2017 15:28

Quand des commentaires qui veulent faire croire à une "expertise" basée sur une pseudo "expérience" du catamaran, du vomis et autres se terminent par l'attaque nominative de l'entrepreneur (Hoarau) on comprend très vite quelle crédibilité accorder aux experts (des commentaires pipots ou orientés à la solde de ...)

13.Posté par Pierre Balconi le 09/11/2017 20:13

Bon courage aux promoteurs de ce projet .
Il ne faut pas se voiler les difficultés : techniques et économiques.
Bousculer les monopoles et les rentes est un pari difficile .
Cette liaison maritime est pourtant essentielle au désenclavement de La Réunion et mérite d'être soutenue .

Le pessimisme et l'esprit délétère est un trait dominant de la culture du lieu . Laissons les nihilistes à leur néant et allons de l'avant .

14.Posté par Captain de pédalo le 09/11/2017 21:10

@ ti-tangue - post 5 vous

D'accord avec vous. Ce genre de bateau n'est pas fait pour emprunter des mers hachées.
J'en ai emprunté un à plusieurs reprises entre St Pierre et Miquelon et Terre Neuve.
Ces navires sont des tape-culs et bons à avoir le mal de mer.
Bien que ne transportant que des passagers, celui de SPM a subi des fêlures sur la coque pendant une tempête. Avec des conteneurs et des voitures à bord bonjour les dégâts sans compter les risques de désarrimage qui arrivent déjà sur les cars-ferries monocoques pris dans des tempêtes.
Pour le temps de traversée il faut tenir compte de l'état de la mer et des formalités douanières dont le personnel fonctionne en heures de bureau.
A mon avis, il serait prudent d'essayer ce type de bateau avec uniquement du frêt maritime (conteneurs et voiture) en charge maximum pendant un certain temps avant de l'utiliser pour le transport de passagers.

15.Posté par DOGOUNET le 09/11/2017 21:23

Je confirme post 5. J'ai eu l'occasion de prendre ce type de cata (certes un peu plus petit) au départ de Kopenhague vers Malmoe et ailleurs dans les Canaries. Un cata est par définition conçu pour des eaux relativement calmes. Sa vitesse est acquise par effet tunnel de la coque. Dans l'océan et donc hors eaux intérieures, l'enfournement et l'instabilité longitudinale sont assurés. Bonjour le mal de mer ! Et quid des annulations de dernière minute pour cause de mer pourrie ? Bref, un nouvel échec commercial est assuré. Bon courage aux actionnaires...et aux passagers d'un moment !

16.Posté par mi le 09/11/2017 22:52

Lorsque Port Louis et l'aéroport de Plaisance seront devenus leaders dans la zone Océan Indien, cette liaison maritime sera effectivement devenue essentielle pour pallier l'enclavement prévisible de la Réunion.
Les compagnies maritimes armant des navires de plus en plus grands choisiront des ports sûrs, bien équipés et susceptibles d'assurer rapidement leur rentabilité économique et financière. Le désenclavement de la Réunion devra passer obligatoirement par des liaisons maritimes effectuées par des navires de plus petites tailles comme ces catamarans ou autres feeders.

17.Posté par le marin le 09/11/2017 22:55

Moi je crois qu'on a des rigolos qui n'ont jamais pris un bateau de ce type. et puis quel est cette rage de ces marins? c'est pas votre argent? si? non je crois pas

18.Posté par Pitchen le 10/11/2017 06:27

Vous les réunionnais vous avez que tu critiques et laissez le commencer leur projet tranquillement et les créoles réunionnais restera toujours mal au cul et vous resterez toujours en arrière au lieu critiquer les gens qui dans la vie!!

19.Posté par cheche le 10/11/2017 10:10

deux catamarans par le passé (dans les années 1990) ont fait la liaison avec Maurice.Catastrophe.Cet ocean n'est pas adapte à ces catamarans. La houle et donc l'inconfort à bord et suppression de trajets.....sans compter le stand bay en pleine nuit à l'arrivée à Port Louis(ver blanc). Bref, encore un qui veut s'en mettre plein les fouilles avec des aides diverses non justifiées...

20.Posté par Sette-Nave Muryel le 10/11/2017 10:49

Si c'est pour venir dire cela qui ne dit rien, ce n'était pas la peine de sortir du silence!
On se demande toujours quelles intentions se cachent derrière l'annonce de tels projets!
Par contre les hélicoptères de Corail Hélicoptère, eux, ils volent, au détriment flagrant de la liberté de ceux qui subissent leur nuisance sonore intempestive!

21.Posté par stopaloc le 10/11/2017 13:59

Le problème est simple, à bord d'un navire, le commandant est responsable de tout, seul maître à bord. Par contre les réunionnais ont tendance a se comporter comme des insoumis, et donc de ne pas tolérer les ordres du commandant. Peut-on naviguer dans de tels conditions?

22.Posté par ZembroKaf le 10/11/2017 14:17

"Les délais de mise en exploitation de la nouvelle ligne maritime entre l’île de La Réunion et l’île Maurice en catamaran ont été ajustés

Nos millions de subventions ne sont pas encore voté par le "barman-banquier de la Rézion"...Bercy n'a pas encore validé la défiscalisation de notre "canote"...notre expert financier...la pa enkore mont' nou' dossier "faillite"....!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie