MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Le progrès économique = la croissance... Quel progrès!


Par Dr Bruno Bourgeon - Publié le Mardi 2 Août 2016 à 11:08 | Lu 2566 fois

Le progrès économique = la croissance... Quel progrès!
Les critiques de la croissance le savent : rien ne changera tant que le PIB sera la référence centrale de nos économies. Il existe d'autres indicateurs, plus économiques et/ou plus sociaux. Quelques états des USA ont adopté certains d'entre eux.

Le PIB est la star des hommes politiques convaincus par les économistes orthodoxes, qui ne jurent que par sa croissance pour combattre leur ennemi juré : le chômage. or le PIB représente la somme des valeurs ajoutées brutes des différents secteurs institutionnels ou des différentes branches d'activité, augmentée des impôts moins les subventions sur les produits. Il oublie le travail domestique, le temps passé par les associations, ne dit rien des inégalités, oublie aussi les dégradations écologiques, qui ne sont pas retranchées, au contraire, puisque il inclut les pollutions, ou l'activité économique sur les déchets, à mesure que la consommation en fossiles augmente.

Tous ces oublis expliquent que chercheurs et statisticiens travaillent sur des alternatives. L'un de ces indicateurs est l'IPV, indicateur de progrès véritable, créé dans les années 1970, tombé un peu dans l'oubli dans les années 2000, pour être remis à l'honneur. Il ajoute les éléments positifs de l'activité humaine et retranche les éléments négatifs : inclusion du travail domestique, dépenses de santé, d'éducation, soustraction des inégalités, des accidents, des pollutions, du temps passé dans les transports pour travailler, pertes de terrains agricoles. Résultat : il s'agit bien d'un indicateur économique, mais autant le PIB croît ces dernières décennies (croissance toujours positive, même si elle a tendance de plus en plus à sérieusement s'amortir), l'IPV stagne voire diminue depuis les années 1970. Dit autrement, si la richesse économique s'accumule, le bien-être des individus est, lui, en berne.

Quelques états des USA, comme le Vermont, terre d'élection de Bernie Sanders, ont adopté cet indicateur. le but est de l'accroître, en mettant l'accent sur les secteurs qui créent de l'emploi, et qui ne sont pas néfastes pour l"environnement ni pour le lien social : culture, biotechnologies, énergies propres, éducation, santé, industrie agro-alimentaire sans pesticides ou engrais chimiques. Le défaut de l'IPV est qu'il reste monétarisé. Donc difficile de sortir de l'économicisme. En revanche, avantageux si on le compare au PIB. Mais il faut que l'on s'en empare pour le faire fonctionner : médias, associations, partis, et électeurs. Or, si le progrès véritable est si véritable que cela, le pays qui, parmi les pays riches, bat tous les records sur le plan des inégalités, de la pauvreté, des violences, de l’exclusion, des émissions de gaz à effet de serre, de l’empreinte écologique par habitant, des OGM, des gaz de schiste, de la consommation d’eau, et bien d’autres records de ce type, devrait être très mal classé ! L'IPV reste donc un indice de bien-être économique, bien meilleur que le PIB certes, mais d'une soutenabilité faible. Il nous faudra à l'avenir exiger des indicateurs de soutenabilité forte. C'est l'une des clés de l'économie écologique.

En France, un pas a été franchi avec la Loi Sas, adoptée en 2015, du nom de la députée spécialiste des questions économiques à EELV. Les indicateurs adoptés seraient entre autres l'ISS (indice de santé sociale), qui mesure la mortalité infantile, les suicides des jeunes, le chômage, la pauvreté et les délits, et qui n'est pas monétarisé. Désormais, il nous faut quelques indicateurs alternatifs au PIB, qu'ils soient adoptés officiellement, et que leur évolution fasse la "Une" des journaux. Et il y en a foison : seuil de pauvreté, indice de développement humain, indice de Gini, empreinte écologique, indice de la planète heureuse, le bonheur national brut (utilisé au Bhoutan, seul pays au Monde à 100% d'électricité renouvelable)...
 

Dr Bruno Bourgeon,
Président d'AID
http:www.aid97400.re
#NuitDebout
Référence : Charlie-Hebdo n°1253 du 27 juillet 2016




1.Posté par Malouin le 02/08/2016 13:31 (depuis mobile)

Le PIB hélas, permet l'amelioration de nombreux autres indicateurs..

2.Posté par Jules Bénard le 03/08/2016 11:50

La croissance telle quelle ne veut rien dire.
Sinon qu'elle est une preuve flagrante d'échec de l'humanité.

Il est en effet inconcevable que d'immenses progrès aient été réalisé dans tous les domaines et, en échange, que l'être humain vive de plus en plus mal ! Exception faite, évidemment, de privilégiés qui ne cessent de s'enrichir honteusement.
Tant que la valeur fric supplantera la valeur travail et le sens de l'humain, il n'y aura aucun progrès qui vaille !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes