Justice

Le procès en correctionnelle de l'aumônier des prisons prévu pour mai prochain

Vendredi 7 Avril 2017 - 08:37

Le procès en correctionnelle de l'aumônier des prisons prévu pour mai prochain
Ajam Akhoun, l’aumonier musulman des prisons a, hier, été déferré devant parquet de St-Denis. Depuis mercredi, le religieux était placé en garde à vue, suspecté de transmettre des courriers à des détenus. Le 16 mai prochain, il devra s’expliquer de ces faits devant le tribunal correctionnel, indique le JIR. Placé sous contrôle judiciaire, Ajam Akhoun s’est vu également notifier l’interdiction de poursuivre ses missions spirituelles et morales dans les établissements pénitentiaires de l’île.

Des lettres d’amour avaient été retrouvées dans son tapis de prière lors d’une fouille ciblée menée sur dénonciation d’autres prisonniers. L’aumônier a, à de nombreuses reprises via la presse ou lors des auditions, fait part de ses regrets et s’est dit "ému" de la situation que vivait ce couple de détenus incarcérés à la prison de Domenjod.

Pour ses lettres et une casquette transmises illégalement, la loi prévoit une peine de 45 000 d’amende et jusqu’à trois ans de prison, rappelle la presse écrite.
Lu 384 fois



1.Posté par momo le 09/04/2017 15:53

pas de cadeaux pour les canards boiteux ca commence par une lettre et ca fini par une arme

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop