MENU ZINFOS
Faits-divers

Le procès de Didier Robert devrait être renvoyé


Ce vendredi 9 avril, Didier Robert est attendu à la barre du tribunal correctionnel de Saint-Denis. Huit griefs sont retenus contre le PDG de la SPL Réunion des Musées Régionaux poursuivi pour abus de bien sociaux, concussion et prise illégale d'intérêts. Á ses côtés, Christine Clain, ex-cadre, devra répondre de recel de prise illégale d'intérêts. Mais le procès devrait être renvoyé dans un délai très court.

Par Isabelle Serre - Publié le Vendredi 9 Avril 2021 à 05:04 | Lu 1607 fois

Programmé le 19 novembre 2020, le procès de Didier Robert dans l'affaire de la Société publique locale de la Réunion des Musées Régionaux (SPL RMR) devrait de nouveau être renvoyé. Cette fois pour cause de Covid. Comme nous vous l'annoncions samedi dernier, l'avocat de l'un des prévenus de cette affaire est atteint du Covid-19.
Procès Didier Robert : Un avocat atteint du Covid, vers un renvoi du procès ?

Le procès devrait être renvoyé à une date très proche, fin avril tout au plus. La décision de renvoi doit tomber dès 8 heures ce vendredi.

La convocation à l'audience correctionnelle compte en tout cas huit chefs d'inculpation pénalement répréhensibles et comporte deux volets distincts. Le premier concerne l'abus de biens sociaux, la prise illégale d'intérêts et la concussion. Le second, l'omission de déclaration d'une partie de ses revenus à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).





Le premier fait reproché au président de Région remonte à janvier 2017 avec le doublement du salaire de Christine Clain, ex-cadre au sein des Musées régionaux, avant de signer sa rupture conventionnelle. Un fait qualifié par le parquet de Saint-Denis de prise illégale d'intérêts au vu des relations d'amitié entre les deux prévenus. Christine Clain est également poursuivie dans cette affaire pour le recel présumé de cette prise illégale d'intérêts.

D'août 2017 à juillet 2018, il est ensuite reproché à Didier Robert d'avoir perçu un salaire net de 6800 euros sans autorisation du conseil d'administration de la SPL traversant, à cette époque, une période économiquement difficile. Pour l'année 2017, le président de la Région aurait perçu 21.870 euros de plus que ce que la règle de l'écrêtement permet et aurait, de fait, omis d'écrêter ses revenus. 

Une des poursuites concerne ensuite l'éventuelle omission de déclarations des revenus du candidat déclaré aux prochaines élections régionales au titre de la SPL à la HATVP. Didier Robert avait informé cette dernière un an après sa première perception de salaire et donc hors délais légaux, à savoir dans les deux mois suivant les premiers revenus qu'il a perçus de la part de la société publique locale.

Enfin, les 3 juillet, 7 et 13 novembre 2018, lors de l'assemblée générale de la SPL RMR, Didier Robert aurait présidé et voté les délibérations du conseil d'administration concernant la fixation de sa rémunération en tant que président. Le parquet dans sa prévention retient ces éléments qu'il qualifie de prise illégale d'intérêts. Eric Tufféry a également retenu l'abus de bien sociaux entre juin 2016 et novembre 2018, une période au cours de laquelle le PDG de la SPL RMR aurait perçu des jetons de présence d'une valeur de 500 euros l'unité  (soit au total 5.500 euros) sans que le conseil d'administration ait donné son aval.

Didier Robert risque une peine de prison et d'inéligibilité que pourrait requérir le procureur de la République de Saint-Denis.

En septembre dernier, le président de la Région communiquait  qu'il aurait, au cours de son procès, à "contester les griefs qui me sont aujourd'hui reprochés et à faire la démonstration qu'aucun enrichissement personnel ou abus ne peuvent m'être reprochés".




1.Posté par Damnation memoriae le 09/04/2021 06:03

Ils trouveront autre chose pour faire renvoyer le procès après les régionales...
Même pas capable d'assumer.
Comment on peut être président d'une région à temps plein, d'une spl à temps plein.?..avec des journées de seulement 24H? Il y a forcément eu des manques d'implication, donc salaires injustifiés.
Comme l'ébéniste de St-Pierre, encore président de la CIVIS (emplois fictifs) et maire d'une grosse ville et médecin radiologue en activité, celui qu'on surnomme "super cumulard"? Il fait comment pour tout bien faire à temps plein? Dopage?

2.Posté par Lulu le 09/04/2021 06:58

pffff encore un pauvre élu innocent au tribunal........! allez les petites mains on vous attend sur cet article......!

3.Posté par MôvéLang le 09/04/2021 07:19

Ça fait partie de la stratégie mise en place par didier1er grozabo en vu des régionales.
Il faut lire l'édito de Montrouge sur Freedom.

4.Posté par C'est moche le 09/04/2021 13:52

Ancien sénateur et ancien député qui se dérobe.

5.Posté par Helio le 09/04/2021 18:14

Sans compter l'affaire de l'ancienne usine de Manapany, avec exposition plusieurs ouvriers à l'amiante...

6.Posté par JORI le 09/04/2021 18:32

Peut être à cause de la proximité des élections régionales et pour ne pas entraver la campagne de didix robertix !! 😂 😂 😂

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes