MENU ZINFOS
International

Le prix Nobel de la Paix décerné à l'Union européenne !


Par S.I - Publié le Vendredi 12 Octobre 2012 à 16:17 | Lu 951 fois

Le prix Nobel de la Paix décerné à l'Union européenne !

Le comité Nobel a décidé d'attribuer le prix Nobel de la Paix à l'UE pour "sa promotion de la paix, de la réconciliation, de la démocratie et les droits de l'homme en Europe", selon le président du comité, Thorbjoern Jagland.

Une décision étonnante au vu des difficultés des pays membres de l'Union à s'entendre pour trouver une issue favorable à la crise de l'euro. Mais pour Thorbjoern Jagland, malgré ces graves difficultés, une guerre entre les pays de l'Union serait "impensable" montrant en exemple le couple franco-allemand.

Plusieurs dirigeants européens ont salué cette récompense. Pour Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, les Européens sont parvenus "à surmonter la guerre et les divisons pour former ensemble un contient de paix et de prospérité".

José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, a estimé que le prix était un "grand honneur pour l'ensemble des citoyens européens".

Reste à savoir qui des 27 pays membres viendra récupérer la médaille, le diplôme et les 923.000 euros promis au vainqueur du prix Nobel...





1.Posté par zou le 12/10/2012 16:24

Quelle fumisterie !!

2.Posté par No moche le 12/10/2012 17:14

BBravo, l'Europe qui a signé l'arrêt de mort de la Grèce, de l'Espagne et du Portugal remporte le Jack pot...
Bravo encore aux Jury...Faut dire qu'ils avaient , en son temps atribué ce même prix Nobel de la Paix à kissinger qui en fait était une des pires pourritures que la politique américaine ait jamais produite!

3.Posté par Eurocopy le 12/10/2012 17:28

Le chèque est de combien zéro euro !!!Pauvre Europe désuni.La paix est dans l'âme de chacun...

4.Posté par ben dis donc ! le 12/10/2012 19:57

Un prix nobel pour cette union européenne dont un de ses pays membres (Chypre) est occupé militairement par une puissance étrangère (Turquie), avouez qu'il y a de quoi rire,non ?

5.Posté par Gajik le 12/10/2012 23:41

Là, après avoir donné ce prix conjointement à Kissinger (c'est à dire à un dirigeant du pays agresseur et responsable de milliers de morts) et à Le DucTho (qui l'a refusé car il avait le sens de l'honneur) pour l'accord de paix au Viet-Nam, il peuvent bien le donner même à Poutine ou à Oussama Ben Laden de façon posthume, ils ont bien osé le donner à Obama !

Ce prix n'a plus aucune moralité, plus aucun sens. C'est une affaire de bourgeois bien pensants, une monstrueuse hypocrisie montée par des dames patronnesses de pays nantis qui se donnent bonne conscience mais couvrent les massacres tous azimuts par leur silence complice.

Ils ont osé le donner à Ménachem Beghin et à Sadate, à ce cul-béni de réactionnaire de Lech Waléza, à Jimmy Carter et Al Gore ...

Ces attributions désormais à l'Europe montrent bien la décadence morale dans laquelle s'enfonce ce comité Nobel. Ils ont perdu toute légitimité morale en offrant leur caution aux banquiers et à la haute finance criminelle. Je pense ce soir au Dalaï Lama, à Rigoberta Menchu, à tous ces gens militants sincères de causes justes dont le prix Nobel a été annulé, sali en une seule soirée par cette décision inique et minable de ces vieux chnoques séniles embourgeoisés du Nobel.

L'Europe est une dictature économique et doit être combattue à mort car c'est un système de mort et de misère programmée pour des millions d'habitants de ce territoire. Attribuer un prix de Paix à cette monstruosité qu'est devenue la structure dite "Europénne", c'est une honte absolue et la mort définitive du Nobel dans le coeur de ces millions d'Européens qui sont soumis à cette dictature bureaucratique non élue.

6.Posté par Le prix Bizounours le 13/10/2012 20:27

L'inaction de l'Europe mérite en effet le prix Nobel de la paix.
En d'autres temps, on aurait pu donner également le prix Nobel de la paix à la France et la GB face à l'Allemagne nazi (surtout au moment qui s'y prêtait le mieux : le lendemain des accords de Munich).
Dans quelques temps, on pourra donner aussi le prix Nobel de la paix à l'ONQ pour son rôle remarquable au profit de la paix et au profit des dictateurs les plus sanguinaires de la planète.
On l'invente quand le prix Bisounours ?

7.Posté par Bayoune le 14/10/2012 09:22

"Faut dire qu'ils avaient , en son temps attribué ce même prix Nobel de la Paix à kissinger qui en fait était une des pires pourritures que la politique américaine ait jamais produite! " Ils ont oublier de donner, ou alors ils devront se préparer à donner le Nobel de la Paix à Sarkozy pour son action humanitaire en Libye, à Koutchner pour son sac de riz pour la Somalie, à Bill Clinton qui participe à la destruction de Haïti et au détournement de l'aide humanitaire. Enfin à " notre "camarade Hollande à la fin de sa mandature pour son discours belliqueux à l'ONU, contre la Syrie, l'Iran, et le Mali où après l'avoir provoqué, il aide et encourage une guerre entre Africain avec la CDEAO dirigé par un Alasaane Wattara qui a prouvé son savoir faire en massacre en Cote d'Ivoire.

8.Posté par Gajik le 14/10/2012 09:39

Tiens, pour énerver un peu la pensée unique et exciter les "réactionnaires", voici ce que pense Hugo Chavez de tout çà, du vol par les pays "pacifiques" d' Europe et par la coalition des 200 Milliards de $ des réserves internationales de la Libye. La vidéo dure 22' et mérite notre attention :

9.Posté par Bayoune le 14/10/2012 20:17

Après Hugo Chavez proposé par Gajik, pour changer un peu si on écoutait Mahmoud Ahmadinejad, qui à l'ONU, si on peut dire dans le ventre de la bête garde un calme pour son intervention . Comme dit Chavez quel humain pourrait être contre : http://allainjules.com/2012/09/27/discours-mahmoud-ahmadinejad-les-10-points-essentiels-caches-par-les-medias/

http://www.youtube.com/watch?v=smKeePwkaXc&feature=player_embedded

10.Posté par Gajik le 03/11/2012 10:58

Le prix Nobel pour le désarmement aux mains de ses adversaires politiques
par Fredrik S. Heffermehl

Le jury du Prix Nobel de la Paix n’a pas tenu compte des protestations qui n’ont cessé d’enfler durant les dernières années. Il persiste à attribuer le Prix voulu par Alfred Nobel à des lauréats qui ne le méritent pas. Fredrik S. Heffermehl dénonce cette trahison.


Les élites politiques norvégiennes ont accaparé le Prix de la Paix d’Alfred Nobel, afin de pouvoir l’utiliser à leurs fins. Cela n’a jamais été aussi bien démontré qu’en 2012 en l’attribuant à l’Union européenne. Depuis 40 ans, ils ont tout fait pour faire entrer la Norvège dans l’UE. Après que Thorbjørn Jagland, ancien ministre des Affaires étrangères et Premier ministre, aujourd’hui président du comité du Prix Nobel, eut échoué par deux fois dans des référendums, il s’est vengé de ses concitoyens réticents.

Les élites norvégiennes d’aujourd’hui rejettent Alfred Nobel et sa vision d’une démilitarisation des relations internationales. En 1895 pourtant, elles avaient accepté sa vision de paix à tel point que Nobel confia au Parlement norvégien le choix des lauréats du prix au travers d’un comité composé de cinq personnes qui devaient s’engager pour un ordre de paix mondial, « une confraternité des Nations » comme il s’était exprimé très clairement dans son testament. Le Parlement actuel croit en la puissance militaire et élit, contre la volonté de Nobel, les membres du comité de ses propres rangs. Le Prix Nobel de la Paix est tombé aux mains de ses adversaires politiques.

Le prix de l’année 2012 n’a pas passé le test Nobel : l’UE n’a pas de rayonnement mondial et n’est pas en faveur de la démilitarisation des relations internationales. Cette union vise à devenir une entité économique et militaire dominante, elle est un important exportateur d’armements et deux de ses Etats membres possédant l’arme atomique s’opposent par tous les moyens aux efforts du désarmement nucléaire.

En mars 2012, le conseil de surveillance suédois des fondations avisa les membres du Comité de relire la volonté et de respecter les intentions de Nobel. Il exigea de la fondation suédoise de remettre sa sous-commission norvégienne à sa place et d’y exercer un contrôle strict. Malgré cela, la semaine dernière, l’obstination norvégienne a eu le dessus.

Protégées par de strictes règles de conservation du secret, les personnes décernant le Prix de la Paix se sont comportées longtemps comme si elles étaient au-dessus des lois. Elles n’apportent jamais une réponse honnête aux critiques émises et transforment ainsi ce merveilleux Prix Nobel en une affaire banale et sans valeur. Il y a de quoi déclencher la colère tant de Nobel et de ses champions de la paix que de tous les citoyens du monde.


Fredrik S. Heffermehl
Source
Horizons et débats (Suisse)

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes