MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Le prestige de la France


Par François-Michel MAUGIS - Publié le Dimanche 8 Août 2021 à 17:47

Le prestige de la France
Au lieu d'être une tête de pont vivante de la France dans cette région du monde, La Réunion est un corps mort perfusé par la mère patrie. Au lieu d'avoir construit un être adulte et en possession de tous ses moyens, la mère patrie a donné naissance et construit un enfant faible et handicapé, sourd, muet et aveugle, incapable de dialoguer avec ses voisins, incapable de gagner sa vie. Et ce n'est pas un accident de l'histoire. C'est une volonté imbécile ou un laxisme coupable envers un territoire aux fabuleuses promesses. Mais le bébé n'est pas mort. Il est encore temps de rectifier le tir d'une politique d'un autre temps. Il est encore temps de construire ici, à La Réunion un territoire vivant et prospère faisant briller bien haut l'âme et la grandeur de la France, le pays des lumières, le chantre de l'humanisme et de l'épanouissement de l'être humain. Ce n'est plus une utopie, c'est une nécessité si la France veut continuer à servir d'exemple comme elle le fit à une certaine époque, si elle veut rester fidèle à ses valeurs. L'histoire du Monde est en train de basculer dans l'horreur et la négation de toutes ces valeurs. Personne ne se lève ? Aucun homme, aucune femme, aucune nation ? Et la France aurait-elle perdu à ce point, son prestige, son intelligence et sa foi en l'homme ?
 
François-Michel MAUGIS



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes