Océan Indien

Le président des Seychelles démissionne

Mardi 27 Septembre 2016 - 22:36

James Michel lors d'une visite officielle à La Réunion le 8 juillet 2013
James Michel lors d'une visite officielle à La Réunion le 8 juillet 2013
Le président des Seychelles, James Michel, a annoncé ce mardi 27 septembre sa démission. Il sera remplacé par le vice-président Danny Faure pour un mandat de cinq ans à compter du 16 octobre 2016.
Son allocution retransmise par la télé seychelloise arrive quelques jours après la défaite de son parti du Peuple aux législatives.
Lors de ces élections, l’opposition gouvernementale a obtenu pour la première fois la majorité depuis le retour du multipartisme en 1993 dans l’archipel. 
Le parti de James Michel, Lepep, l’ex-parti unique au pouvoir depuis 1977, n’avait pu conserver que 10 sièges de députés contre 15 pour la coalition de l’opposition.
Agé de 72 ans, il détenait tous les pouvoirs depuis 2004. Il avait été réélu en décembre 2015 d’une courte avance, obtenant de justesse 50,15% des suffrages face Wavel Ramkalawan.
Lu 1918 fois



1.Posté par Reveillez vous le 28/09/2016 07:04

zut alors...

bon l un comme l autre on pourra toujours créer du off shore non déclarer..hein..

2.Posté par RIPOSTE974 le 28/09/2016 07:10

Bogosse , de la Région REUNION la pa porte a ou chance

Le carnaval des cocus !

3.Posté par Choupette le 28/09/2016 10:37

C'est où ça les Seychelles ... ?

4.Posté par De La Giroday le 28/09/2016 11:09

Vive la démocratie !

5.Posté par ANONYME le 28/09/2016 14:11

Ah les Iles Vanilles sans parfum...

6.Posté par VIEUX CREOLE le 28/09/2016 14:53

-- C'est le jeu normal de la Démocratie !!

- "DIDIERIX " DOIT ÊTRE DANS TOUS SES ÉTATS !!! Les trés grosses subventions qu'il a versées à son Ami n'auront pas suffi à assurer sa réélection !!!

- " Mi compatis pa à out' déception " !!!.

7.Posté par kld le 28/09/2016 23:44

bravo : de l'alternance démocratique dans les "petites iles" de l'océan indien ........ bravo , en vérité.

8.Posté par Pamphlétaire le 29/09/2016 01:36

Je me pose la question de savoir si c'est la fin ou si c'est l'extension d'une zone offshore de blanchissement, de noircissement d'argent dans l'ombre de laquelle circulent et agissent des personnes réelles et virtuelles, souvent se recommandant de pays ou États puissants financièrement ou économiquement tel Dubaï...

…/... 70 paradis fiscaux et associés, qu’on appelle également des centres financiers extraterritoriaux, ont tout prévu : prête-nom, société- écran, sociétés de façade, sociétés prêtes à l’emploi, boîtes postales protégées par le secret bancaire, trusts(1) , passeport de complaisance…On a même vu des Russes dotés d’un certificat de naissance des Seychelles ! …/...

(1) Procédé juridique anglo-saxon permettant de transférer des biens à une personne physique ou morale qui en a la garde et les gère au bénéfice d’une tierce personne. Ce système, longtemps utilisé pour l’évasion fiscale, devient désormais de plus en plus un moyen de blanchiment.

Pour conclure ce commentaire, une interview d'une presse réunionnaise d'un réunionnais...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter