MENU ZINFOS
Communiqué

Le président de l'Université et le téléphérique


Par Jean-Pierre Marchau, Élu Europe Écologie Les Verts Réunion - Publié le Mardi 10 Septembre 2019 à 09:32 | Lu 1260 fois

Le Président de l’Université de La Réunion vient de déclarer publiquement qu’il s’opposerait au  projet de téléphérique urbain porté par la CINOR sur le tracé Chaudron-Bois de Nèfles. « J’interdirai les travaux ! » proclame-t-il avec virulence dans une interview.

Pour justifier ce refus, surprenant quand on connaît les enjeux de la mobilité sur notre territoire, le Président d’Université avance essentiellement trois arguments.

1) La sécurité car il affirme que l’on pourrait jeter des objets sur les étudiants depuis les cabines 

2) Le risque d’une perturbation des étudiants qui résulterait selon lui du passage répété des cabines et du bruit produit par lui

3) Enfin, il argue que les câbles et pylônes obéreraient  tout développement futur en hauteur des actuels bâtiments universitaires

Mais  ces arguments, les mêmes que ceux utilisés par tous les adversaires  de ce type de transport innovant,  ne tiennent pas la route. 

1) Les télécabines sont sécurisées et ne comportent pas de « fenêtres » que l’on pourrait ouvrir, il y aura seulement des micro-ouvertures situées en hauteur pour la ventilation. Aucun objet ne peut donc être jeté depuis les cabines. Rappelons que le téléphérique urbain de Brest passe au-dessus de bâtiments militaires où les questions de sécurité sont autrement plus sensibles. 

2) Concernant une éventuelle perturbation lorsque les étudiants seront dans les amphithéâtres, l’argument n’est pas sérieux, les cabines passeront à plus de dix mètres au-dessus et les passagers,  obligatoirement assis durant le trajet, ne pourront voir à l’intérieur des bâtiments. De même, les études réalisées sur le bruit généré par les câbles montrent qu’il sera moindre que celui produit par le boulevard sud. 

3) Quant à l’argument selon lequel câbles et pylônes entraveraient tout développement en hauteur des bâtiments, là aussi, il semble un peu tiré par les cheveux comme le montre l’exemple du campus Sud où l’extension se fait non pas en hauteur mais sur plusieurs sites qui accueillent aujourd’hui un tiers des étudiants réunionnais.

Précisons enfin que l’industriel chargé de la conception et de la réalisation du téléphérique urbain Chaudron-Bois de Nèfles est leader mondial dans son domaine. Il a  notamment à son actif les transports par câbles de Medellin, Rio et  Taipei à Taïwan. Ce qui est performant et sécurisé dans ces grandes villes ne le serait pas à La Réunion ?

Il est regrettable que le Président Miranville se serve du téléphérique  pour créer une polémique publique alors que la jeunesse est l’une des premières concernées puisque, outre l’université, plusieurs établissements scolaires seront desservis. D’ailleurs, que pensent les étudiants du campus du Moufia de  la position de leur Président ?




1.Posté par ANIN le 10/09/2019 14:04

Le président de l'université a raison,ce projet n'est que pure démagogie et risque effectivement de créer des désagréments au site universitaire, les arguments avancés par le président semblent tenir la route...M. Marchau est mal placé pour donner des leçons, un écologiste de pacotille n'a pas à décider pour l'avenir des réunionnais....qu'il aille à Brest s'il n'est pas content....toujours le syndrome de la goyage de france...arrêtez de nous plaquer des modèles inadaptés...

2.Posté par Zara le 10/09/2019 20:34

Je suis totalement d'accord avec le commentaire 1
Car MARCHAU c'est un écologie de PACOTILLE il n'apporte rien aux réunionnais

3.Posté par JORI le 10/09/2019 21:32

1.Posté par ANIN le 10/09/2019 14:04
"un écologiste de pacotille n'a pas à décider pour l'avenir des réunionnais...", en revanche un président d'université pourrait le faire selon vous!!. Et pourquoi et en vertu de quoi?.

4.Posté par Rasi le 11/09/2019 07:53

Je suis d'accord avec post 1 et 2: MARCHAU c'est un écologie de PACOTILLE il n'apporte rien aux réunionnais. Tout ce que la CINOR met en place, sont déficitaires. S'il y arrive une panne en aérien ou trouver le personnel sur place pour le secourir ? Un vent à plus de 80 klm/h il faut arrêter son utilisation. Son entretien, son coup d'exploitation. Qui vous dit que les Réunionnais vont quitter leurs voitures pour le téléphérique, à part faire un tour par simple curiosité.
Je me répété, MARCHAU c'est un écologie de PACOTILLE sans importance.

5.Posté par RIPOSTE974 le 11/09/2019 09:03

Jean-Pierre Marchau, le mec 1% en campagne électorale parle de quoi , un dossier mal ficelé juste pour exister après mars 2020 , du balai ...

6.Posté par balayedovantzotportavant le 11/09/2019 10:37

les politiciens pays pètent plus haut que leurs c...! ce sont des clowns ils ne savent rien foutre à part de jouer et de piller l'argent des cons que nous sommes, à développer des transports comme les trams ils en existent en France et il y a des profs pour se faire conseiller ici c'est miroir mon cher miroir qui est le plus beau et le plus arsène lupin!

7.Posté par thierry le 11/09/2019 10:55

Une aberration que ce téléphérique. Un non-sens économique (quid de l'entretien en zone tropicale) et écologique. Une folie dispendieuse du maire de St-Denis, qui est incapable de faire face aux problématiques que lui remonte régulièrement ses services. La qualité de service qu'il prône à longueur de plateaux Radio et TV n'est qu'une bouffonnerie de plus dans sa bouche. Son expérience professionnelle de Cadre supérieur du privé n'a vraiment pas pu profiter à sa ville. "Marchandise vantée par soi-même...". L'adage populaire prend ici sa pleine mesure.

8.Posté par JORI le 11/09/2019 13:06

4.Posté par Rasi le 11/09/2019 07:53
C'est sûr qu'en favorisant le tout voiture, on n'est pas près de voit autre chose comme moyen de mobilité. Les téléphériques intra urbain se développe dans de grandes villes, mais ici rien ne bouge et après on va trouver les mêmes pour dire que la Réunion est une sous France, l'état doit rattraper notre retard. Le retard mental ne se rattrape hélas pas.

9.Posté par eric le 11/09/2019 17:11

Ce projet est une évidence et incontournable tout comme le tramway pour l'avenir de la Réunion... nous n'avons pas le choix ! le refus et l'argumentation du président de l'université est un non sens. (ça sent le sujet politique a plein nez...)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes