MENU ZINFOS
Société

Le préfet resserre la vis un peu plus


Le préfet a annoncé ce vendredi de nouvelles mesures encore plus restrictives pour lutter contre la propagation du Coronavirus à La Réunion.

Par Ludovic Grondin - Publié le Vendredi 11 Septembre 2020 à 18:16 | Lu 13863 fois

"La situation de notre territoire est grave, sans tomber dans la psychose. Cela appelle de notre part plus de résilience. Agir sans subir, voilà ce qui a animé notre semaine de concertation avec les élus et les membres de la communauté médicale", a-t-il amorcé sa prise de parole hebdomadaire.

"C’est pourquoi j’ai décidé de renforcer de façon proportionnée les mesures de lutte de propagation de l’épidémie", a-t-il exposé avant que les chiffres mis à jour du Covid ne soient réactualisés par la directrice de l’Agence de Santé.

À la lumière des chiffres présentés par Martine Ladoucette, le préfet a donc présenté des "mesures de riposte" suite au passage en zone rouge de notre département. C’était dimanche dernier. Objectif affiché : "freiner par tout moyen la propagation du virus sur notre territoire". Une "riposte équilibrée" que le préfet a déclinée en six mesures renforçant l’existant.

Les gérants de salles de réception devront veiller au grain

Le préfet annonce ainsi un renforcement des protocoles dans les établissements recevant le public. Il évoque ainsi en premier lieu le cas des salles pouvant recevoir des mariages, communions ou kermesses. Le public devra obligatoirement être assis, la jauge maximale sera divisée par deux et la pratique de la danse, en dehors d’une raison sportive, sera interdite.

Chaque propriétaire de structure devra donc veiller scrupuleusement à ces mesures et devra signer un contrat d’engagement. Les tenanciers d'établissement devront donc être à la hauteur de la confiance que leur accord encore le préfet, au nom de la poursuite des activités économiques, en faisant, en quelque sorte, les gendarmes au sein de leurs salles de fête. 

La deuxième mesure annoncée par le préfet consiste en l’interdiction des rassemblements non déclarés de dix personnes sur la voie publique. Une mesure valable jusqu’au 30 septembre. "Je vous demande de limiter également cette règle dans vos rassemblements privés", exhorte le préfet, rappelant au passage que la majorité des contaminations s’effectuaient dans le milieu familial.

Par ailleurs, l’interdiction de la pratique des sports de contact, comme les sports de combats, est prolongée, et sous toutes ses formes, jusqu’aux entraînements... Les sports individuels peuvent continuer à être pratiqués, dans le respect des protocoles mis en place dans chacune des disciplines.

Haro sur l’alcool

La troisième mesure vise à stopper la prise d’alcool sur la voie publique. Comme l’affirme Jacques Billant, "l’alcool a un effet désinhibant et les personnes qui boivent ne respectent plus les gestes barrière". Pour lutter contre ces phénomènes de concentration de personnes imperméables au respect des mesures barrière, l’interdiction de consommer de l’alcool sur la voie publique vaut jusqu’au 30 septembre également. Les bars et restaurants de l’île devront quant à eux fermer à 00H30, dernier carat.

81 établissements se font pincer

"Trop d’établissements ont été débordés et il faut que nous soyons sur ce point plus ferme", admet-il des failles jusqu'alors. À ce jour, 456 établissements recevant du public ont été contrôlés par les services de police et de gendarmerie et 81 d’entre eux ne respectaient pas le protocole sanitaire. "Ces établissements ont fait l’objet d’avertissements (…) Le temps de la prévention est dépassé, informe Jacques Billant.

Préfet et maires apportent (enfin) une visibilité sur les secteurs du port du masque

"Le port du masque, qui permet une vraie limitation aéroportée du virus", rappelle le préfet, "sera également obligatoire dans des zones plus grandes, et plus compréhensibles pour la population". En lien avec les maires, des lieux plus importants ont été définis par territoire, "l’objectif est de passer d’un système où l’on ne visait que les rues à une mesure plus globalisante prenant en compte de plus grands espaces publics", précise-t-il. Il conclut son intervention sur le port du masque en prônant son caractère "obligatoire en tout temps et partout dès lors que l’on croise des citoyens".

La cinquième mesure annoncée ce vendredi concerne, et ce n’était plus une surprise, l’annulation du Grand raid. "La circulation active de la Covid 19 sur le territoire impose de limiter la jauge maximale du public. C’est dans ce cadre et à regret, vous l’imaginez bien, que j’ai décidé de ne pas autoriser la tenue du Grand raid (voir notre article dédié au Grand raid). À l’aune de ces règles, le calendrier des manifestations fera l’objet d’un examen minutieux par la préfecture et les maires", propose-t-il d’autoriser ou non les futurs grands événements au cas par cas.

Enfin, les Réunionnais vont pouvoir découvrir la sixième des mesures annoncées ce vendredi sur les réseaux sociaux. Normal, la prochaine campagne de prévention anti-Covid ciblera le public jeune. Après les ambassadeurs Maya Kamaty et Jackson Richardson qui parlaient aux trentenaires' ("à monter"), la prochaine campagne se déclinera avec les artistes encore plus jeunes : DJ Sebb et Abdoul pour "donner une nouvelle dynamique à la campagne de communication."






1.Posté par Question le 11/09/2020 18:45

Est-ce que 5 contrôleurs contrôlant 6 voyageurs à un arrêt de bus, est considérer comme un rassemblement spontanné de plus de 10 personnes sur la voie publique ? Idem pour les passagers descendants au même arrêt ?

2.Posté par Bourik le 11/09/2020 18:47

Aie y fais pas bon marier en ce moment, ou marier mais ou na poin le droit danser

3.Posté par Karen carpenter le 11/09/2020 18:53

La promenade du boucan était bondée ce soir plein de monde sans masque .Les gendarmes sont passés et ils ont rien fait.

4.Posté par Karen carpenter le 11/09/2020 19:01

Et les profs qui ne mettent pas de masques à l ecole...que fait on?

5.Posté par La Bruti le 11/09/2020 19:22

Personnellement je ne comprends pas le Préfet...
Il avait là l'occasion de régler une fois pour toutes le problème des diverses manifestations publiques prévues pour cette fin d'année, mais frileux comme à son habitude, j'allais même dire peureux, il n'a pour l'instant annulé que le Grand Raid..et pourtant Monsieur le Préfet, c'eût été le bon moment pour annuler toutes les manifestations prévues, à la louche, le Sakifo, le tour de l'île cycliste, les Florilèges et autres...
Il faut être cohérent, aucune de ces manifestations ne pourra se tenir et le plus simple était de l'annoncer...
Leur faire croire que votre réponse était sujette au protocole présenté pour chaque manifestation relève de la fumisterie....
Faut être plus décisif et autoritaire M. Le Préfet......

6.Posté par Kreol974 le 11/09/2020 19:22

Mr le préfet de la Réunion, le covid n'est pas présent dans les bars et restaurants avant minuit et demi d'après vous ? Et la septeme !!? et la quatorzaine !!???? dés la descente d'avion qui s'occupe de ça ? Étant donné que maintenant vous avez la main pour intervenir, qu'attendez vous ? Il vous faut 800000 cas pour que vous vous lancer ?

7.Posté par pipo le 11/09/2020 19:30

Les seuls masques que devaient porter non diligents, ce sont les masques de la peste du XVIIe siècle! Car à mes yeux se sont eux les oiseaux de malheur!!

8.Posté par parlamer le 11/09/2020 19:34

« Nous, professionnels de santé, à travers plusieurs pays au monde :

1. Nous disons : STOP à toutes les mesures folles et disproportionnées qui ont été prises depuis le début pour lutter contre le SARS-CoV-2 (confinement, blocage de l’économie et de l’éducation, distanciation sociale, port de masques pour tous, etc.) car elles sont totalement injustifiées, elles ne sont basées sur aucune preuve scientifique et elles violent les principes de base de la médecine basée sur les preuves. Par contre, nous soutenons bien sûr les mesures raisonnables comme les recommandations de lavage des mains, d’éternuer ou de tousser dans son coude, utiliser un mouchoir à usage unique, etc.

9.Posté par Ouais... le 11/09/2020 19:43

Encore une fois, les acteurs de l événementiel dont je fais partie, or structure fixe qui eux doivent rentabiliser par rapport aux mise au normes,de leurs locaux, dans la limite du raisonnable, il y a les dj marron qui pour 100euro vont participer à l explosions de la pandémie, juste pour le plaisir de mixer à une soirée et se faire un piètre cachet.

10.Posté par Doudou le 11/09/2020 19:47

Et les écoles mr le prefet??!!

11.Posté par Vivi le 11/09/2020 19:49

Si quelqu'un a une explication, je suis preneuse : en quoi est ce moins dangereux de se tenir assis , proche les uns des autres, et sans masque évidemment pour pouvoir manger, que d d'être en train de danser, si en fonction du nombre de personnes et des dimensions de la salle,on peut danser sans être collé- serré, et avec un masque?🤔

12.Posté par Ma sonnerie le 11/09/2020 19:54

Mariage sans danse.. Allez marcher donc billant..

13.Posté par Veridik le 11/09/2020 19:59

Si si vous êtes tous dans la psychose
Le masque ne protège que des amendes .
On restreint encore plus les libertés des gens.
Laissez nous vivre b**** de m*****

14.Posté par Carol MARTIN le 11/09/2020 20:02

1.Posté par Question le 11/09/2020 18:45***que veux tu répondre a une question bête ? rien car dejà celui qui la pose a atteint un tel niveau que tu peux te poser des questions sur son état psycho !!!

15.Posté par Aa le 11/09/2020 20:11

On est bien avec ce préfet et avec ces maires. Enfin depuis le temps que nous reclamions une dictature on en est désormais proches. Les journalistes ne font pas la part des choses les médecins ont peur ou racontent n'importe quoi . Bienvenue sur une île dont le taux de chômage va exploser et avec une baisse virale d'ici un mois qui n'aura rien à voir avec ces démarches ridicules

16.Posté par Neznez le 11/09/2020 20:11

Inquiete pa bourik ici personne ne se marie sinon y gyne pa le caf

17.Posté par OOoH le 11/09/2020 21:05

Ben les mesures c'était au début ... Aujourd'hui.Très bientôt... ! J'ai cinq As et un joker qui dit mieux ... on joue au poker menteur ! Non ?

18.Posté par Ewvlyn le 11/09/2020 21:07

Bla bla, bla, tout ça ne sert à rien, 1200 morts du cancer à la Réunion chaque année, 5 décès avec le terrible virus, octogénaires en majorité, tous comorbides. Bref, on s'en fout!

19.Posté par Parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mouvement ( LREM ) le 11/09/2020 21:23

Le petit télégraphe en préfecture ne sait même plus où il habite , à passer son temps derrière un micron pour nous dire si l'herbe est plus verte ailleurs .

Préfet. Un uniforme qui a trop tendance à se changer en livrée.

20.Posté par martin lane le 11/09/2020 21:29

1/ le virus est dangereux quand l'être humain est debout, pas quand il est assis. ( marchons à 4 pattes )
2/ Le virus est très dangereux à parti de 00h30 :dans la journée, il attend que les travailleurs aient fini le boulot et que les ménagères fassent leurs courses. Il attend aussi que les fêtards aient le temps de rentrer chez eux.
3/ si le virus est aéroporté, il est interdit de transpirer jusqu'à nouvel ordre, ou bien il faut couvrir entièrement son corps ( il faut être logique : la sueur est aussi disséminée en gouttelettes )
3/ à partir de réunion de 10 personnes, le virus est dangereux, pas à l'école, pas dans les bus, cars jaunes, supermarchés, cabinets médicaux,pharmacies,à l'usine et au bureau
Jusqu'à quand croyez-vous que ça tienne ?

21.Posté par maikouai le 11/09/2020 22:04

C’est tout simplement révoltant, absurde, inique même d’emprisonner ainsi et aussi inutilement les gens. Inutilement car si chaque citoyen prenait au moins la peine de consulter par eux-mêmes les ouvrages de référence traitant des : virus, bactéries, masques filtres…., quant à la distanciation comment empêcher les gens de copuler ? Ils conviendraient de la duperie en cours. Finalement les régimes démocratiques plus sournoisement, ne surpasseraient-ils pas de plus en plus les dictatures ? Combien d’individus par ses mesures insensées, iront par la suite à la soupe ? Les participations gratuites aux congrès et autres avantages du même acabit pour perdurer, doivent pouvoir compter aussi sur bon nombre de retour sur investissement et ce n’est sans doute là, qu’une des probabilités parmi d’autre… La duperie est telle, d’autant que « la peur (entretenue) n’écartant pas le danger » la seule explication plausible à ces mesures imposées, relèverait éventuellement plus d’une « protection juridique » que d’une réelle « barrière sanitaire efficace ». Revenez Pompidou la pandémie de 69 a été gérée plus efficacement avec moins « d’artifices d’emprisonnement ruineux ». De plus doit-on rappeler que notre « institut de référence », déjà à l’époque sur les traitements préconisés, s’est plantée…?!

22.Posté par Carol MARTIN le 11/09/2020 22:52

15.Posté par Aa le 11/09/2020 20:11*** les droits de l union européenne te permettent de t installer ds l une des democraties de cette union d y habiter , un seul inconvenient il faudra travailler alors si la run ne te plait pas ...casses toi !

23.Posté par Carol MARTIN le 11/09/2020 22:53

3.Posté par Karen carpenter le 11/09/2020 18:53 ** que veux tu que les gendarmes fassent ? contre la connerie il n existe actuellement aucun remede ni vaccin !

24.Posté par Carol MARTIN le 11/09/2020 22:54

4.Posté par Karen carpenter le 11/09/2020 19:01--------attendre qu ils trépassent et...cela viendra

25.Posté par LAP DANCE le 12/09/2020 04:19

Bonjour

"LAP DANCE" autorisé pendant les mariages les ZAMIS.

Vous laisse imaginer la scène..t
ous ses poteaux plantés au milieu de la piste de dance

SURTOUT le nettoyage obligatoire des barres après chaque brossage des entre jambes.

Bonne GLUES a tous

26.Posté par MDR le 12/09/2020 08:16

le covid n'est pas présent dans les bars et restaurants avant minuit et demi vous pouvait allés mangé et boire tramquillement cet apres minuit 30 quil faut faire attentiont cet vraiment du nimporteqoui mr le préfet

27.Posté par parlamer le 12/09/2020 09:17

extrait:

"Les virus synthétiques mutés et hybrides, à l'instar du virus COVID créé par Shi Zheng Li, représentent un danger réel qui plane sur une humanité anesthésiée par la désinformation

Partie 1. Credo de l'homme à l'image de dieu et la saga des apprentis sorciers

Dans le chapitre précédent, nous avons introduit de façon générale la réalité de l'implication des grandes nations à la réalisations de virus à gain-de-fonction (GOF) dont la pathogénie et la virulence sont renforcées par manipulation génétique. Nous avons vu que les grandes puissances militaires et scientifiques que sont les USA, la Chine et la Russie, mais également la France, ont une responsabilité morale et politique incontournable dans une fuite en avant biotechnologique complètement folle.

La pensée des états est dominée par le credo illusoire de la science toute puissante véhiculé par des conseillers scientifiques qui ressemblent plus à des éminence grises, soumise à des influences obscures, qu'à d'imminentes personnalités publiques largement reconnues pour leur réalisation et leur mérite.

...."
http://www.francesoir.fr/societe-science-tech/histoire-du-covid-19-chapitre-3-partie-1

28.Posté par WWG1WGA le 12/09/2020 09:22

@26 Ce pseudo virus choisit en plus ses heures pour attaquer " Quel Branquignole " ......
Le pire est qu'il y a des gens pour croire leur connerie ......

29.Posté par Hugh le 12/09/2020 11:32

Je trouve que c'est mieux de resserrer la vis avec une clé de 19 que d'attendre de le faire avec une clé de 20.

30.Posté par Emmanuelle Hoarau le 12/09/2020 11:49

Si au début de la crise, il avait serré la vis à l'aéroport de Gillot, nous n'en serions pas là aujourd'hui !

31.Posté par open Reunion... le 12/09/2020 12:51

Rien sur les personnes qui arrivent a la Reunion...
C'est donc toujours OPEN !...
Lamentable !

32.Posté par IKKI le 12/09/2020 14:14

C'est lui qui l'a mise la vis ! C'est lui qu'il faut réprimer. Le monde tourne à l'envers.

33.Posté par gratel le 12/09/2020 16:47

IL y a deux vérités celle de la médecine, et celle de la politique ils veulent nous faire avaler n'importe quoi nous faire marcher à la baguette , sur youtube je regarde plusieurs débats de chef de service ils disent pas la même chose que le gouvernement nous vivons dans un monde trouble et mystérieux à qui profite le crime? pas plus de 10 personnes sous un kiosque pour un pique nique mais à plus de 1000 personnes dans une grande surface oui vive la liberté, l'économie et le vaccin à l'envers!

34.Posté par polo974 le 12/09/2020 19:29

Donc pour aller danser, il faut donc aller au supermarché...

Sauf que la musique de supermarché, c'est vraiment de la daube...

35.Posté par Carol MARTIN le 12/09/2020 20:12

31.Posté par open Reunion... le 12/09/2020 12:51**** pour etre autorisé a prendre l avion pour la run , il faut un dépistage de moins de 72 heures alors avant de parler ainsi regardes donc les c...qui circulent dans l ile et rappelles toi la famille de c...qui s etait "echappée" de leur zone de quarantaine !!!!!

36.Posté par philmarlowj le 12/09/2020 23:26

Stop aux masques sous le menton.
Stop aux jeunes qui bouffent en marchant .le masque sous le menton.
Stop aux mariages.
Des flics dans la rue pour verbaliser.
De la répression et des amendes,les gens ne comprennent que ça.

37.Posté par jean jacques crevecoeur,mon frère le 13/09/2020 04:35

Dans une tribune au Parisien, 35 scientifiques, médecins et professionnels de la santé prennent position contre la stratégie de communication du gouvernement.

"Il est urgent de changer de cap." Jeudi, 35 scientifique, médecins et professionnels de la santé ont exprimé leur vive opposition à la politique de prévention du gouvernement contre le Covid-19, en affirmant ne plus "vouloir être gouvernés par la peur". Parmi les signataires de cette tribune publiée dans Le Parisien, on compte notamment le professeur de physiologie à l'Université de Paris, Jean-François Toussaint, le sociologue au CNRS, Laurent Mucchielli, et l'épidémiologiste à l'Inserm, Laurent Toubiana.



"Nous ne sommes pas en guerre mais confrontés à une épidémie qui a causé 30 décès le 9 septembre, contre 1438 le 14 avril", proclament les signataire. "Aujourd'hui comme hier, cette crise doit nous unir et nous responsabiliser, pas nous diviser ni nous soumettre."



La tribune fustige notamment le port du masque généralisé en extérieur et la menace d'un nouveau confinement. "De même que l'imposition du port du masque dans la rue, y compris dans les régions où le virus ne circule pas, l'efficacité du confinement n'est pas démontrée scientifiquement, écrivent les chercheurs et scientifiques. Ces mesures générales et uniformes, imposées sous surveillance policière, relèvent davantage d'une volonté d'afficher une posture protectrice que d'une stratégie sanitaire précise."



Les signataires demandent également la suppression du Conseil scientifique du Covid-19 qui ne "respecte pas (les critères) de (...) transparence, pluralisme, débat contradictoire, connaissance précise des données et d'absence de conflits d'intérêts"

38.Posté par tantine le 14/09/2020 07:20

ras le bol de l'administrature = dictature de l'administratif. rien de scientifique ou démocratique dans la gestion de cette épidémie et les mesures liberticides incohérentes et dangereuses imposées au bon vouloir du pouvoir. depuis mars on vit dans la quatrième dimension.

on teste plus donc forcément on détecte plus, mais entre les asymptomatiques, les pas malades, les pas hospitalisés, les guéris, est ce bien justifié de pourrir la vie de toute la population et aggraver les vrais problèmes de santé physique et mentale et désorganiser tous les secteurs de nos sociétés ?

à quoi ça sert de mettre un masque à la plage ? sérieusement ? et par cette chaleur ? on a pensé aux asthmatiques ? aux insuffisants respiratoires ? aux allergiques ?

ou mettre un masque pour se coller à son interlocuteur parce qu'on ne comprend rien de ce qu'il dit ?

et pour marcher seul dans la rue ou dans la nature ? ou pour accoucher (comme ça a été le cas en plein confinement !!!?) ? révoltée par tant de stupidité

39.Posté par le Couillon Soumis le 14/09/2020 09:29

Le préfet a bien raison de resserrer la vis un peu plus :
– Je me lave les mains constamment ! Après avoir touché un loquet, un verre, une fourchette, mes chaussures, mon tee shirt, mon pantalon, etc. parce que le virus peut se trouver partout. Ma vie, je la passe à me laver les mains, pour obéir à Macron.
– Je porte un masque, évidemment ! J’en porte même dix ! Vu que nombre de médecins épidémiologistes ont prouvé que c’était une passoire pour les virus, j’en porte dix à la fois en souhaitant que les virus «no passaran» et que Macron sera satisfait.
– Si les yeux, le nez, la bouche, me grattent, surtout je ne fais rien comme tout le monde, je souffre en silence comme tout le monde, en pensant à Macron comme tout le monde.
– Je me tiens à distance respectable de toute personne portant un panneau :«Je risque d’éternuer», parce que, tout le monde le sait, éternuer ou tousser c’est prévu. C’est pour ça que le Haut Conseil de la santé publique et Macron font cette recommandation.
– Je reste chez moi quand je ne me sens pas bien. Heureusement que Macron me l’a dit ! Je n’y avais pas pensé.
– Je consulte un professionnel de la santé quand j’ai les symptômes du covid-19. Je n’y avais pas pensé non plus ! Merci Macron !
– Le Haut Conseil de la santé publique et Macron ont oublié un point : les cheveux. J’ y ai pensé ! Les virus s’accrochent n’importe où, et surtout dans les cheveux. Alors je me suis fait raser ! Mais encore plus, je me suis fait raser intégralement, de la tête aux pieds. En effet les cheveux, les poils, le tissu, même combat ! Et tout cela pour Macron !

Si un jour, au marché du Chaudron, vous rencontrez un skin head tout nu et sans poils, vêtu simplement de dix masques, c’est moi, le Couillon Soumis.

40.Posté par MT CRISTO le 14/09/2020 11:20

Quyelle vis ? Il est normal et raisonnable de prendre ces mesures quand le Virus galope dans l'île. Par contre les inconscients sont nombreux.

41.Posté par Jean Le Monstre le 14/09/2020 13:42

Il est plus facile de faire peur que de faire son devoir, Monsieur le Président Emmanuel Macron qui n'a rien fait quand l'épidémie s'est déclenchée !

Monsieur le Préfet fait son devoir de transmettre les ordres de Macron, s'il ne le faisait pas il serait limogé. Lui aussi a peur !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes