MENU ZINFOS
Société

Le "préfet du glyphosate" ne rassure pas Oasis Réunion


Le préfet Pierre-Étienne Bisch, coordonnateur national des plans gouvernementaux de réduction des produits phytopharmaceutiques (PPP) est sur l’île pour 2 jours. Une visite qui ne déclenche aucun enthousiasme pour l’association Oasis Réunion qui lutte contre la présence de l’herbicide dans le département.

Par - Publié le Vendredi 21 Février 2020 à 08:53 | Lu 2369 fois

Ce mercredi en préfecture, Pierre-Étienne Bisch a rappelé l’objectif du gouvernement de réduire les PPP de 25% fin 2020 et de 50% en 2025. Les principaux usages du glyphosate doivent être abandonnés fin 2022. Rappelant au passage que si aucune solution de substitution n’est trouvée d’ici là, l’utilisation de l’herbicide serait reconduite pour certaines filières. Particulièrement si des intérêts économiques sont en jeu. Les solutions proposées ne semblaient pas avoir convaincu les agriculteurs présents et encore moins l’association Oasis Réunion.

"Il est venu ménager la chèvre et le chou. À la fin, personne ne sera content!" Les mots de Bernard Astruc, co-coordinateur d’Oasis Réunion, ne laissent aucun doute sur les espoirs qu’il place dans cette visite. Pour ce conférencier en agro-bio-socio-écologie, la venue du préfet en charge de ce dossier est un non-évènement. "Il vient occuper le terrain, faire des conventions, des chartes et c’est tout. La preuve que rien ne va changer, c’est que l’interdiction du glyphosate n’a pas été inscrite dans loi EGalim (États Généraux de l’Alimentation)" ajoute-t-il. Car pour le militant écologiste, la sortie de l'herbicide le 1er janvier 2021 promise par Emmanuel Macron ne sera pas respectée. "Le gouvernement parlait de sortie totale, aujourd’hui il parle juste de bande de retrait, savoir si les épandages doivent être à 5 ou 10 mètres des habitations"

800 millions dépensés pour rien

En 2008, le gouvernement français lançait le plan Écophyto. Ce programme qui visait la réduction de 50% l’utilisation du glyphosate en France n’a pas eu les effets escomptés. Le préfet Pierre-Étienne Bisch a affirmé que celui-ci avait permis une amélioration de 10 à 12%. Des chiffres que ne valident pas Oasis Réunion. Selon eux,10 ans après le lancement de ce plan, l’utilisation de l’herbicide a augmenté de 25% en France malgré les 800 millions d’euros dépensés. Le préfet a tout de même annoncé que ce plan Écophyto va se transformer en Plan d’action régionale pour réduire l’emploi des PPP à La Réunion.

Selon Bernard Astruc, il n’existe que deux types d’agriculture dans le monde: l’agro-biologie et l’agro-chimie. "Les 2 ne peuvent pas coexister, les produits phytosanitaires ont déjà contaminé les sols, l’eau et l’air" ajoute-t-il. Pour appuyer son propos, il rappelle la campagne Glyphosate Réunion que l’association avait réalisée l’année dernière. Oasis réunion avait d’abord testé 21 Réunionnais à ce pesticide, dont des élus, 100% étaient positifs et au-dessus de la limite acceptable. 

Si toutefois l’arrêt du glyphosate va à l’encontre des besoins des agriculteurs, le co-coordonnateur ne veut pas rentrer dans l’agri-bashing. "On n’a plus le temps pour les affrontements et les polémiques, d’autant que les agriculteurs sont les plus exposés à ces produits", affirme-t-il, "on empoisonne les consommateurs". C’est d’ailleurs ces derniers qui pourront faire bouger les choses selon lui en devenant "consomm’acteurs".

Pour rappel, La Réunion se situe à la deuxième place nationale en termes d’achat du glyphosate par rapport à la surface cultivée avec 1,21kg déversé par hectare cultivé.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par marie le 21/02/2020 09:20

pour resumer nous nous empoisonnons petit a petit

a voir le nombre de cancer

de maladie degenerative

ont peut se poser des questions

2.Posté par Réveillez vous le 21/02/2020 09:54

Des choses qui donnent a réfléchir

Depuis 1974 sous la marque Roundup de Monsanto. Au début de sa commercialisation, ce produit était considéré comme « quasi-bio ». Tout le monde se souvient de la publicité à la télévision avec le chien qui déterre l’os sous la terre imbibée de Roundup. Cela fait donc plus de 40 ans que cette molécule est utilisée dans nos champs. Les diverses agences de santé et de sécurité sanitaires connaissent bien le sujet pour l’avoir étudié depuis toutes ces années, et ont un recul inédit pour statuer scientifiquement sur les répercussions à long terme liées à l’usage de ce pesticide, bien plus que pour la plupart des autres produits phytosanitaires qui restent peu de temps sur le marché. En 2000, le brevet de la molécule Glyphosate tombe dans le domaine public et depuis, Monsanto partage le gâteau avec une quarantaine de concurrents qui commercialisent ce produit à un coût modique.....


C’est indiqué noir sur blanc sur les bidons : dangereux pour les milieux humides, cancérogène, perturbateur endocrinien, etc... Mais, sur le bidon de glyphosate, il n’y a pas de message aussi alarmant. C’est un des produits phytosanitaires les moins dangereux du marché en l’état des connaissances scientifiques, même en considérant que c’est un cancérogène probable. Cela soulève une question majeure : Pourquoi tout à coup s’en prend-t-on à ce produit en particulier alors même qu’il semble être moins nocif que beaucoup d’autres ? Qui à intérêt à voir le Glyphosate disparaitre ?

Il est surprenant de constater que les fuites discréditant le glyphosate arrivent quasiment en même temps que l’autorisation de mise sur le marché d’une nouvelle molécule proposée aux états unis par Bayer en substitution du Glyphosate, ainsi que de nouvelles variétés de maïs et soja OGM dépendantes de ce nouveau produit : le Dicamba, un agent chimique, extrêmement volatile, reconnu tératogène chez l’homme, dérivé de l’acide benzoïque. Il est important de noter qu’une molécule très proche n’avait pas obtenu d’autorisation de mise sur le marché en Europe mais qu’une nouvelle formule a été présentée aux autorités et devrait obtenir le sésame pour envahir l’Europe. Ce nouveau produit, bien plus nocif que le Glyphosate, sera évidemment vendu bien plus cher aux agriculteurs qui en plus de mettre leur santé en danger devront mettre la main à la poche.

Il va pouvoir, grâce à ce jeu de dupes, retrouver sa place de monopole, au détriment de tous, et avec les applaudissements des écologistes....

ici quelques infos aussi
https://observatoire-des-aliments.fr/environnement/le-dicamba-plus-fort-que-le-glyphosate


Bref...PRUDENCE comme d'habitude quand il s 'agit de grosse entreprise et ....d'argent ...

3.Posté par papi le 21/02/2020 10:28

Question d'un papi, donc d'un vieux, donc forcément un "peu couillon", aux ÉCOLOGISTES (toutes tendances
confondues) : Le Glyphosate étant commercialisé depuis 1974, donc + de 45 ANS, est-ce que les cancers
ont été multipliés par 10, par 100, par 1 000, au cours de ces 45 ANS ? Merci pour votre réponse.

4.Posté par GIRONDIN le 21/02/2020 10:51

Oh ma Bisch! garderons nous notre place dans les plus gros utilisateur de glyphosate de France ?


.... 51 887, c'est le nombre de kilos de glyphosate vendus à La Réunion en 2017. Un chiffre qui est certes encore minime par rapport aux 376 920 kilos vendus au département de l'Aube, 1er du classement national réalisé par l'association Générations Futures il y a quelques temps, mais qui ramené à la surface agricole utile, place notre département en haut du tableau des plus gros consommateurs de France. ... Clicanoo

5.Posté par Veridik le 21/02/2020 11:53 (depuis mobile)

En ce moment un bateau de croisière venant de je ne sais où a accosté au port avec potentiellement des porteurs du coronavirus mais visiblement tout le monde s'en fou

6.Posté par Mort de rire !!! 😂 😂 😂 le 21/02/2020 12:26 (depuis mobile)

Quelle blague le "fumeux" test réalisé sur 21 zélus et le 100% de positifs ! 😂
Il a été prouvé depuis longtemps que ce test était bidon! En métropole, le même test était réalisé de manière sérieuse sur des agriculteurs, curieux, négatifs... 😊😊😊

7.Posté par Réveillez vous le 21/02/2020 13:12

@papi

y a bien augmentation des cancers
mais il ne faut pas perdre de vue qu'avant on mourrait sans savoir pourquoi .....

Lors de travail dans les champs...les agriculteurs diffuser avec les tracteurs ses produits alors même qu'il y avais des gens entrain de travailler...en plein soleil ...et les gens disait "ca rafraîchie ...."


la fondaction l'arc sur leur site explique :
Depuis 2004, le cancer est la première cause de mortalité prématurée en France, devant les maladies cardiovasculaires. Le cancer est la première cause de mortalité chez l’homme et la deuxième chez la femme.

Les nouveaux cas de cancer
Selon l’Institut national du cancer (INCa), on estime à 382 000 le nombre de nouveaux cas de cancer pour l'année 2018 en France métropolitaine, 204 600 chez l’homme et 177 400 chez la femme.


après d'ou ca viens exactement ....???

certain avance ce qui "pourrait" réduire :
la diminution de la consommation d’alcool a réduit la fréquence des cancers de l’œsophage et de la sphère ORL, la réduction de la consommation de sel, celle de l’incidence du cancer de l’estomac. La pratique du frottis cervico-vaginal quant à elle a fortement réduit l’incidence des cancers du col de l’utérus.

pourquoi plus chez les un que d 'autre...pourquoi des différences homme , femme, enfant ....

Y a encore beaucoup de question et d'étude a faire ....
et beaucoup de chose pour ses études non pas été faite justement dans les années précédente

Vous pouvez consulter déjà pas mal de chiffre ici : http://lesdonnees.e-cancer.fr

8.Posté par tontonpedro le 21/02/2020 13:22

@post5

avez vous un lien vers un article ou echo de cette nouvelle par hasard?

9.Posté par Mano le 21/02/2020 14:48 (depuis mobile)

Selon étude récente de Générations Futures....Il existe 52 types de pesticides dans l''air....on n''a pas fini d''agiter des banderoles....Quant aux solutions de remplacement....peu ou prou..

10.Posté par Oasis-Reunion le 21/02/2020 19:40

à Marie (Post 1.) :
Oui, exactement, tout en détruisant l'environnement et spécialement sa biodiversité !

11.Posté par Oasis-Reunion le 21/02/2020 19:47

Réponse à "Réveillez-vous" (Post N°2) :
Oui, hélas, car le glyphosate n'est que « l'arbre qui cache la forêt » de ... l'agrochimie, et c'est pour cela que la VRAIE solution est celle proposée par le Manifeste d'Oasis Réunion soutenu par plus de 30.000 personnes : Exiger l'adoption d' «une agriculture 100% biologique, locale et paysanne» donc durable et qui vise l'autonomie alimentaire.
Pour en savoir plus : https://oasis-reunion.bio/ https://oasis-reunion.bio/

12.Posté par Oasis-Reunion le 21/02/2020 19:50

En réponse à "papi" (post n°3)
Effectivement il y a 1.000 nouveaux cas de cancers par jour en France, et ce, hélas, désormais à tous les âges, même dès la naissance !
Et aussi 1.000 nouveaux cas de maladies neurodégénératives par jour (Alzheimer, Parkinson, ...).
Sans parler de l'autisme qui est passé d'1 cas sur 10.000 naissances il y a 20 ans, à 1 cas sur 55 naissance aujourd'hui en France.

13.Posté par Olivier le 21/02/2020 21:18

C'est bizarre, PPP ça ressemble à 666

14.Posté par Thierrymassicot le 22/02/2020 01:45

3.Posté par papi le 21/02/2020 10:28

Oui papy multiplication exponentielle des cancers digestifs.

15.Posté par Jean Le Monstre le 22/02/2020 21:12

Pendant que vous vous posez des questions, les cancers et les maladies nouvelles arrivent !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes