Océan Indien

Le préfet de Mayotte réagit à l'agression sur Daniel Zaïdani

Vendredi 23 Janvier 2015 - 17:47

Seymour Morsy, le préfet de Mayotte, a vivement condamné l'agression dont a été victime le président du Conseil général de Mayotte, Daniel Zaïdani. Ce dernier a été aspergé de purin par des agriculteurs, reprochant au président de la collectivité sa politique agricole. Voici le communiqué de la Préfecture :


"M.Seymour Morsy, Préfet de Mayotte déplore les agissements perpétrés par les jeunes agriculteurs à l’encontre du Président du Conseil Général.

Cet acte inadmissible porte atteinte à l’institution ainsi qu’à la dignité de son garant, le Président du Conseil Général.

M. le Préfet , Seymour MORSY, réaffirme sa confiance en l’agriculture à Mayotte ainsi qu’à tous les agriculteurs Mahorais et condamne cet acte de violence qui ne traduit pas la volonté de réussir ni les besoins d’accompagnement des agriculteurs du territoire.

C’est donc tout naturellement et avec plaisir qu’il s’est rendu aux vœux de la Chambre de l’Agriculture pour les Agriculteurs Mahorais".
.
Lu 2471 fois



1.Posté par L'INSOUMIS le 23/01/2015 18:15



La "dignité" des élus....LOL, elle est bien bonne celle là...

BIG UP ! Pour les agriculteurs de Mayotte qui s'en prennent aux responsables plutôt qu'à la population.

Minatchy prends en de la graine....

2.Posté par KLD le 23/01/2015 20:17

"BIG UP ! Pour les agriculteurs de Mayotte qui s'en prennent aux responsables plutôt qu'à la population." pour une fois , à part viser M. Minatchy , d'accord ! les réunionnais devraient Apprendre à mieux viser contre qui ils manifestent , des ""décideurs"" il y en a pour chaque problème !!!!!!! des coupables , il y en a pour chaque chose sur cette terre !

3.Posté par noe le 24/01/2015 08:27

Avec la politique emmenée bientôt ce sera son tour d'être "puriné" !!!

4.Posté par ouhla le 24/01/2015 09:50

Ouhla ... le purin ... là bas c'est hautement dangereux !
Quel acte barbare

5.Posté par Gloseur sensE le 24/01/2015 15:48

Monsieur le préfet de Mayotte,

Jeudi 22 janvier 2015, Monsieur Daniel Zaïdani, président du Conseil général de Mayotte a été honteusement victime d'une d'agression physique envers sa personne, au sein même de l'hémicycle de l'Hôtel du département de Mayotte.
Ladite agression commise avec du purin, c'est-à-dire d'origine animale, constituant également une atteinte à la dignité humaine à l'égard de Monsieur Daniel Zaïdani.

Ainsi, cette inqualifiable agression du président du Conseil général à Mamoudzou, soulève la question importante de la responsabilité des services de sécurité, qui dans le cadre de Vigipirate niveau Alerte attentat, ont manifestement manqué à leur obligation de protéger les établissements publics et les personnes, en l'occurrence, l'Hôtel du département et le chef de l'exécutif départemental.

En conséquences, tout d'abord, Monsieur le préfet de Mayotte, comptez-vous prendre des mesures disciplinaires à l'encontre des services de l’État qui ont failli à leur devoir de protection, et qui par leur faute, leur carence et leur négligence, ont permis l'agression physique, laquelle aurait pu être plus grave encore, du président du Conseil général de Mayotte ?

Puis, allez-vous renforcer, toujours dans le cadre de l'application du plan Vigipirate niveau Alerte attentat, la sécurité des lieux publics, en particulier, des établissements scolaires et des lieux de cultes à Mayotte ?

Ensuite, êtes-vous en mesure de garantir correctement la sécurité des personnes et des biens, en particulier, dimanche 25 janvier 2015, où selon le journal France Mayotte Matin, une manifestation Anti-Charlie Hebdo est prévue à Mamoudzou ?

Enfin, êtes-vous, Monsieur le préfet de Mayotte, en mesure d'assurer efficacement et constamment à Mayotte, la sécurité des mahorais, des autres français et/ou européens, y compris des entreprises et des touristes ?

Nous gageons, Monsieur le préfet de Mayotte, que dans les meilleurs délais vous nous répondrez par la voie d'un communiqué de presse, et par avance, nous vous remercions de votre action.

Avec notre haute considération.

6.Posté par polo974 le 24/01/2015 16:35

à gloglo insensé:
que se soit du purin animal ou de la merde humaine, ça ne change pas grand chose à "l'atteinte à la dignité humaine" de la victime.
c'est puant comme méthode, mais ça déchire moins qu'une rafale de kalach...

t'aurais voulu quoi? que les militaires défouraillent sur les agriculteurs?

bref, c'est plus proche de la tarte à la crème que d'un attentat. on va pas en faire un plat.

7.Posté par KLD le 24/01/2015 16:39

je rajouterais , dans ce type de courrier : très haute considération . le langage administrative n'est pas prés d'arreter de nous faire rire , mais bon , les us et coutumes ..............

8.Posté par Le M''''zé le 24/01/2015 19:19

post 5: As-tu déjà mis les pieds à Mayotte pour écrire des choses aussi éloignées des préoccupations des Mahorais? Ici, on a rigolé un bon coup, et puis c'est tout! Tu te couvres de ridicule (je ne suis pas sûr que cela vaille mieux que le purin!) en interpellant un préfet qui a déjà sûrement déjà mis en œuvre tous les moyens en son pouvoir et qui n'a pas pas besoin de tes conseils. Quant à la manif anti-Charlie, elle va mobiliser une dizaine de paumés connus des services de la police, et finira comme dab en réunion de poivrots!

9.Posté par Poupette le 24/01/2015 21:48

Posté 8 a raison. La manif de demain va mobiliser quelques paumés connus des services de la police et qui ne sont même pas des français et dont les titres de séjour de 10 ans les ont fait perdre la raison. Et on continue à régulariser en France.

10.Posté par Sonia le 24/01/2015 22:39

Bien vu Polo974 ; la méthode déchire moins qu'un kalachnikov et pourtant Gloglo insensé n'adresse pas une lettre ouverte au préfet des Bouches du Rhône ou les kalachnikovs font des victimes toutes les semaines dans les règlements de compte entre trafiquants de drogue. La sécurité des marseillais et des touristes se rendant dans cette ville est plus menacée que celle des mahorais

11.Posté par boldon le 25/01/2015 08:31

En tout cas ce n'est pas ici que ça va arriver. Les "agriculteurs" ont trop besoin des élus pour déclasser leur terrain.

12.Posté par boldon le 25/01/2015 08:37

Je ne sais pas comment prendre le post 5.
2éme degré ou complétement à coté de la plaque.
"la sécurité des mahorais, des autres français et/ou européens, y compris des entreprises et des touristes ?"
Alors comme ça il y a des mahorais et "d'autres français": c'est qui exactement ces "autres français"?

13.Posté par india le 25/01/2015 09:22 (depuis mobile)

Post 12 et les autres.
Laissez le gloglo insensé avec ses commentaires à 2 balles. C'est le seul moyen pour lui d'exister. Le pauvre! !!

14.Posté par Kassia le 25/01/2015 10:25

"Tu te couvres de ridicule (je ne suis pas sûr que cela vaille mieux que le purin)". Que voulez-vous Post 08 ? Que quelqu'un de frustré se rende compte qu'il se ridiculise ? NON !!! Pour lui, il se libère de sa frustration et se sent soulagé une fois son post publié. Mais il restera toujours un frustré toute sa vie

15.Posté par Glandeur sans seinS le 25/01/2015 11:15

AH ! la frustration !

16.Posté par glandeur sans seinS le 25/01/2015 11:28 (depuis mobile)

La frustration est une maladie et toute personne atteinte de cette pathologie doit consulter. Pour ma part, je connais un bon vétérinaire. Qui veut l'adresse ?

17.Posté par glandeur sans seinS le 25/01/2015 11:59 (depuis mobile)

Post 06 et 10.
Si vous pensez aux nouveaux parrains de Marseille en parlant de kalach, certains vont porter plainte contre vous 2 et demander votre démission si vous êtes dans la politique. Souvenez vous "Guéant démission".

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues