Société

Le port du casque à vélo bientôt obligatoire pour les moins de 12 ans

Lundi 16 Janvier 2017 - 11:26

Le port du casque à vélo bientôt obligatoire pour les moins de 12 ans
A compter du 22 mars prochain, le port d'un casque certifié sera obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans qui circulent à vélo, qu'ils soient conducteurs ou passagers. Une règle qui a été rappelée par la Gendarmerie de la Réunion dans un message posté sur sa page Facebook ce lundi matin.

Le décret relatif à cette obligation a été publié le 22 décembre au Journal officiel, en application d'une mesure du Comité interministériel de la sécurité routière visant à réduire la gravité des blessures au visage et les risques de traumatismes crâniens des enfants pratiquant le vélo. 

Une diminution du risque de blessure sérieuse de 70%

Les chocs à la tête chez les jeunes enfants peuvent en effet causer des traumatismes plus graves que chez les adultes.

Le port du casque diminue le risque de blessure sérieuse à la tête de 70%, le risque de blessure mineure de 31% et le risque de blessure au visage de 28%, indique le site de sécurité routière du gouvernement. Il diminue aussi fortement le risque de perte de connaissance, passant de 98% dans le cas d’une tête non casquée à 0,1% pour une tête casquée, à une vitesse de 10 km/h. 

Une amende de 135 euros

"Sur la période 2011-2015, 1 178  enfants de moins de 12 ans ont été impliqués dans un accident de vélo, parmi lesquels 26 enfants ont été tués, 442 enfants ont été blessés hospitalisés, 665 enfants blessés légers et seulement 45 enfants ont été indemnes. 91 % de ces accidents (et 85 % des décès) se sont produits en agglomération (ONISR, 2015)", précise le site. 

Pour favoriser l'acceptation du casque par les marmailles, les adultes sont invités à montrer l'exemple en s'équipant eux aussi correctement. 

Un adulte transportant à vélo un enfant non casqué ou accompagnant un groupe d'enfants non protégés encourt une amende de 135 euros (90 euros en minorée). 
 

 
Lu 783 fois



1.Posté par wtf le 16/01/2017 14:13

Bien sur, la philosophie prônée est bonne et légitime : protéger l'enfant de blessures ou traumatismes graves. ça, on peut tous le comprendre.

Néanmoins, on assiste là, à un énième acte de dictature en considérant les parents comme trop bêtes, pour avoir du bon ou du mauvais sens pour d'autres, vis à vis de leurs enfants en leur laissant gérer ce paramètre.

De simples recommandations pour le casques ? on voit l’effet sur la consommation du tabac. Et pourtant, là, pas d'interdiction, juste plus de taxes....mais on vous protège, contre vous même. Bien sur !

il aurait été très intéressant de savoir qui pousse, derrière cette action. C'est une insulte aux parents et une portes ouverte à un Etat beaucoup trop autoritaire sur bien des points autres que là, ou on l'attend (sécurité professionnel, familiale...) que cette simple histoire de casque à vélo_ enfant, qui se "justifie" par ses privations successive de liberté (liberté de protéger ou pas son enfant selon son bon sens humain. les gens sont tellement stupides en ce sens qu'il faille légiférer et sortir la verbalisation à outrance !) .

C'est cela, cette Tyrannie sociale, qui démontre à quel point l'Etat, est de plus en plus aux abois. Demain, ce casque sera imposé aux adultes, car trop bêtes pour penser qu'en cas de chute, l'Etat va se retrouver emmer... à leurs prodiguer des soins parce qu' ils seront à la charge de l'Etat, plutôt que de gentils moutons dociles et productifs. Qui d'ailleurs, dans l'idéal, après plus de 40 années de service, ferait bien mieux de claquer lors de la prise de retraite pour permettre de sacrées économies reversées directement aux actionnaires de l'Etat.

2.Posté par Maskagaz le 16/01/2017 18:19

A quand le casque obligatoire pour les nourrissons qui risquent de chuter de la table à langer?

3.Posté par cmoin le 16/01/2017 21:20

En espérant que quand ils grandiront ils porteront un case sur la tête en scooter ett pas comme certain bons kréols...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter