MENU ZINFOS
Politique

Le plan de titularisation de 563 agents validé: "Choisir le chemin du redressement pour notre commune"


La cour administrative de Bordeaux a validé le plan de titularisation de 563 emplois de Patrick Malet. La préfecture avait saisi le tribunal administratif détectant une illégalité. Pour la nouvelle maire Juliana M’Doihoma, il faut choisir " le chemin du redressement pour notre commune".

Par Christelle Boyer - Publié le Vendredi 20 Novembre 2020 à 09:10 | Lu 6067 fois

Les titularisations des employés communaux ne cessent de mobiliser Juliana M’Doihoma depuis son élection. Alors que le tribunal administratif a à plusieurs reprises enjoint la commune de St-Louis de procéder à la réintégration des agents titularisés ces derniers mois, c’est au tour de la cour administrative de Bordeaux de valider le plan de titularisation de l’ancien maire. Un programme qui concerne 563 emplois sur un volume horaire réduit. Juliana M’Doihoma s’y était déjà opposée à l’époque. 

"Entre la voie de la faillite et celle du redressement, je demande aux Saint-Louisiens et aux Riviérois de choisir avec nous le chemin du redressement pour notre commune !", a t-elle réagi hier. 

L’édile a donc décidé de retirer la délibération de l’ancienne majorité lors du prochain conseil municipal. "Des espaces de dialogues internes seront ouverts une fois les résultats des audits connus pour bâtir un vrai plan de résorption de la précarité et d’évolution des carrières et des compétences", a-t-elle précisé. 
 




1.Posté par onyx le 20/11/2020 10:58

A méditer dans le contexte actuel :

"Toué la di fé pa dézord
Dofé dann kann sa la pa bon
Sien mésan va pèrd lanvi mord
Mové mèt va ni bon patron

O Sarda toué la roul anou
Ton zoli kozman trinn anou
Dan la bou "

2.Posté par Pierre Balcon le 20/11/2020 11:16

En France comme en Amérique , lLes juges aimeraient bien gouverner.

Je ne suis pas contre à la condition que , comme là bas , ils soient élus .

3.Posté par jori le pigeon et la fiente en plus le 20/11/2020 11:18

Faîtes exploser la masse salariale et ensuite augmentation des impôts locaux il faut sauver le soldat malet il s'est foutu de la tronche de ces agents en plus un cadeau empoisonné pour madame la maire, ils ne seront jamais titulaires qu'ils passent déjà le concours d'entrée de la fonction publique , pour les catégories citées C bac prof, B BAC pro ou BTS, A MASTER et plus et pour les gros bras et les colleurs d'affiches ?

4.Posté par GIRONDIN le 20/11/2020 11:20

J'avais donné 6 mois à l'ancienne colistière de Hamilcaro.
Finalement.... Et Plouf

5.Posté par Le Jacobin le 20/11/2020 11:49

Il est difficile d'admettre que le contrôle de l'égalité de la Préfecture relève une irrégularité dans la procédure de recrutement qui serait selon les informations des embauches de complaisances au-delà du périmètre qu'autorise la Loi en période électorale, et que deux juridictions valident les embauches.

La question est de savoir pourquoi faire une Loi si personne ne la respect?

La cour de cassation pourrait vérifier si la Loi en espèce à été dite et appliquer correctement.

Si le les juridictions vérifies uniquement la procédure de l'embauche, a ce stade d'appréciation nous pouvons considérer qu' il n'y a pas de nullité.

Il serait utile de savoir si l'embauche n'est pas hors délai en période électorale !

Patrick Malet en ce retirant dans la compétition aurait-il planté un clou dans la pied de son successeur pour le crucifier sur la croix ??

6.Posté par DGCL le 20/11/2020 11:52

Saint Louis record de france du nombre d'employés municipaux par habitant.
Faut pas s'étonner des déficits et du taux des taxes.
Bon courage à la maire si elle veut assainir les finances

7.Posté par Sisi le 20/11/2020 11:54

Pauvres st louisiens....... je plains votre avenir !

8.Posté par trop dangéré le 20/11/2020 11:58

Lo maire po zoué avec do fé.
Nana la maladie rodé et la maladie gagné
sat ou rode pli mové sat ou gagne.

9.Posté par MôvéLang le 20/11/2020 12:00

Malheureusement, le malet ne sera jamais poursuivi, tout comme les autres maires qui achètent les employés communaux d'ailleurs.
Ses amis sont presque sûr d'être réintégrés à la condition que la maire élimine la contestation en favorisant les responsables syndicaux.

10.Posté par hein? le 20/11/2020 12:07

L'expérience ça ne s'achète pas! Sachez madame M dohoima que pendant que vous gaspillez des milles et de cents pour votre audit qu'il y a bcp personnes très compétentes qui attendaient un changement de municipalité pour pouvoir exercer leur travail sans pression et sereinement, et oui les agents conscienceux existent à Saint louis, et la avec votre audit, vous donner l'impression que les employés ne savent pas se servir d'une petite cuillère. les problèmes ils les connaissent déjà, et une concertation avec eux n'aurait pas couter 1 euro! votre chemin du redressement prend une bien mauvaise pente, à moins que vous ayez lancé un Mdohoimathon pour financer vos audits (de france), vos avocats (de france), et les remboursement des référés qui s'accumulent les uns aux autres.

11.Posté par Néné le 20/11/2020 12:19

Tiens bon madame la maire gère bien votre mairie et avec vos adjoints fait pas comme les deux CH et Monsieur Malet

12.Posté par Pierre Balcon le 20/11/2020 12:28

à post 5

Les juridictions n'ont absolument pas validé les embauches . !

Mais le droit n'est là pour dire ni le juste ni le vrai .

Il répond à des questions d’équilibre juridique interne et obéit à cet effet à un formalisme qui lui est propre .

En l'espèce ,- on l'a déjà dit ( mais les commentateurs ne lisent pas ) - , la question est de savoir dans quelles conditions on peut retirer un acte individuel même irrégulier qui a créé des droits .

Et là c'est très compliqué .
Je vous renvoie à de multiples traités de droit administratif sur cette question.

13.Posté par ZembroKaf le 20/11/2020 13:58

Saint-Louisiens et aux Riviérois

Je ne savais pas que la Ville de Saint Louis était déjà séparée de "La Rivière" lol !!!
CH+CH +Malet...pauvre "sin luisien" !!!

14.Posté par wtf le 20/11/2020 14:35

Pas facile n'empêche, pour personne peu importe le parti pris concerné.

Qu'est ce que les gens trouvent à faire de la/cette politique....franchement, on est plus tranquille en étant gros égoïste, car la flamme "je veux sauver ce monde par mon projet..." bien beau philosophiquement, mais concrètement, c'est tellement gangrenée depuis si longtemps que là, y a plus grand chose à sauver si ce n'est sa personne.

15.Posté par Guétali le 20/11/2020 14:51

C'est un camouflet pour la maire.....

16.Posté par Guétali le 20/11/2020 14:56

Malgré cette décison de justice, elle veut abroger le plan de l'ancien Maire, validée par cette décision de justice.
Donc nouveau recours par les personnes concernées et la Mairie paiera des indemnités car la justice ne va pas donner tort aux agents ont cette Cour d'appel vient de confirmer la titularisation.

Cette maire use de moyens dilatoires qui va coûter cher à la commune de St LOUIS;
Elle n'admet pas sa défaite et sa mauvaise analyse des faits.

17.Posté par Loul le 20/11/2020 15:50

Moi même locataire avec un bail professionnel pour 400m2
Explosion de la taxe foncière, je déménage sur st Pierre.
Dommage pour st louis, mais c est mortel

18.Posté par Pierre Balcon le 20/11/2020 16:42

à post 16

Le plan de l'ancienne majorité n'a absolument pas été validé par la Justice , comme vous le dites C'est la décison d'en sortir qui pose problème .

C'est comme pour le mariage .
Un juge aux affaires matrimoniales , saisi d'un divorce et qui refuserait les conditions de ce divorce , ne valide pas pour autant votre ancienne union !

19.Posté par jori le pigeon et la fiente en plus le 20/11/2020 17:17

@ post 16 si elle cède elle se fera taper sur les doigts et la commune de st louis sera mise sous tutelle que mr malet s'explique devant la population ça pue l'arnaque a plein le nez il savait qu'il n'allait plus se présenter comme maire il a foutu le bordel en nommant des agents titulaires mais sur quels critères? avez vous pensé à l'explosion de la masse salariale le salaire indexé est de 800euros en moyenne par agent 563 fois 800 euros=450400 euros mensuel fois 12=5404800 euros il faudra ajouter en plus le salaire de base qui est de 1200 euros net mensuel, bon post 16 j'attends votre réponse logique st louis est une ville sur endettée.

20.Posté par Kreol974 le 20/11/2020 17:24

Madame la maire pouvez vous nous donner la suite de ce que vous appelez redressement pour votre commune que les gens comprennent bien que vous êtes de nouveau en train de dire n'importe quoi.
À quand réellement vous vous mettez au travail, jusqu à maintenant on ne voit pas encore votre propre programme pour votre commune.

21.Posté par justedubonsens le 20/11/2020 17:40

@post 16, tu as la réponse par post 17 baltringue. Malet savait parfaitement qu'il ne serait plus là. Croyez-vous que dans le cas contraire il n'aurait pas permis ces titularisations dans une commune complétement obérée.
Bon courage aux st Louisiens et aux entreprises implantées !.

22.Posté par roland le 20/11/2020 17:58

Ce matin, 6 employés municipaux sont venu réparer la voirie (boucher les trous avec du bitume) . Sachant que les produits utilisés, goudrons, sont nocifs pour la santé, problèmes respiratoires, aucun n'était équipé de protections, en pleine épidémie de COVID! Ces employés municipaux sont ils idiots ou incompétents?

23.Posté par Le Jacobin le 20/11/2020 18:11

12.Posté par Pierre Balcon

Loin de créer une polémique, encore moins dans l'esprit d'une contradiction mais une appréciation.

En première lecture il s’agissait de titularisation d'embauches en dehors du périmètre juridique qu'autorise le code électorale. Le contrôle de l'égalité de la Préfecture sensibilise Madame le Maire nouvellement élue sur une faute commise par son prédécesseur Monsieur Patrick Malet

La préfecture informe Madame le Maire que la titularisation est en dehors de la Loi, si elle l'applique elle serait en faute.

Il ne me semble pas qu'a se palier d'analyse il y a la création d'un droit inaliénable, mais plutôt une violation de la Loi.

Si la cour de cassation pouvait apprécier ces deux jugements et dire le droit a savoir que:

la Loi dans l'affaire qui nous attachent est -elle appliquée ou violée?

Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes