MENU ZINFOS
Société

Le plan B des paillotes en arrière-plage compromis


Les paillotes de l’Hermitage devront une nouvelle fois revoir leurs plans. Pas opposés à un recul en arrière-plage, les gérants des sept restaurants concernés découvrent que c’est une interdiction totale d’implantation qui se profile.

Par Ludovic Grondin - Publié le Vendredi 1 Juin 2018 à 11:52 | Lu 9424 fois

L'enquête publique relative au projet de Plan de Prévention des Risques Littoraux "Recul du trait de côte et submersion marine de la commune de Saint-Paul" s’est achevée avec une annonce importante. Elle concerne la protection des plages qui a été étendue à l’arrière-plage. Résultat : un temps envisagé sur cet emplacement, les paillotes devront trouver un nouveau point de chute.

L’avis du commissaire-enquêteur reprend, dans sa conclusion, la décision de la DEAL. Le service d’Eau en charge du contrôle de l’urbanisation sur les périmètres à fort enjeu environnemental, a en effet décidé de durcir les conditions d’implantation de points d’activités économiques sur la zone d’arrière-plage où aurait pu être réinstallées les paillotes. Le porte-parole des paillotes nous rappelait au mois d’avril que leurs demandes, en ce sens, avait été maintes fois renouvelé sans que le projet n’aboutisse, quelques soient les majorités municipales en place ces dernières années.

"J’émets un avis au projet d’élaboration de Plan de Prévention des Risques Littoraux « Submersion marine et recul du trait de côte » de Saint-Paul, avec la réserve suivante : Supprimer le zonage Rouge Hachuré (Rh), et en faire une zone Rouge similaire aux autres, comme la DEAL affirme en avoir pris la décision, dans sa note détaillée aux observations formulées", conclut Hubert Di Natale, commissaire enquêteur, dans son rapport remis au préfet et à la mairie de Saint-Paul.

Par ailleurs, il formule une recommandation, celle de "l’élaboration d’un projet alternatif d’offre de restauration aux usagers de la plage et aux touristes dans la zone naturelle (Ntoa, voir plus bas) du PLU à l’Hermitage, à court délai afin de sauvegarder le plus d’emplois possibles."  


Plan des zones naturelles (Nto et Ntoa) - extrait du PLU de Saint-Paul de septembre 2012
Plan des zones naturelles (Nto et Ntoa) - extrait du PLU de Saint-Paul de septembre 2012



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

51.Posté par loulou le 03/06/2018 13:28

je rigole je n 'ai pas de leçons à recevoir de n'importe qui et je n'irai jamais dans votre sens à chacun sa route si je devrais consulterai et vous pauvre c..

50.Posté par @Loulou le 03/06/2018 12:37

Des propos qui n'ont aucun sens. Vous devriez vraiment consulter quelqu'un!

49.Posté par loulou le 03/06/2018 11:33

la vérité dérange mon foie ma vue je me porte à merveille et je vous dit de belles choses 974 c'est nous réunion island poste 48

48.Posté par racistes du 974 le 03/06/2018 04:55

@ loulou & consorts

Surveillez votre foie, à votre stade, une grave maladie vous guette...

47.Posté par loulou le 02/06/2018 20:48

la taille de la canne à sucre et les charettes tirées par des zoreils à chacun son tour je suis pour le partage , le tourisme se meurt pour donner du sens aux tourismes il faudrait construire des paillotes avec de la récupération du fer vous savez le sel est l'ennemi du fer , en plus c'est moche , du tourisme mais avec du beau et loin de la plage au nom du fric doit ont faire n'importe quoi après nous le déluge?

46.Posté par loulou le 02/06/2018 20:41

poste 42 le vivre ensemble que l'on étale sur la tartine du mépris stop le vivre ensemble un piège pour les attardés le vivre ensemble c'est l'anesthésie du je sais tout sur le dos des créoles

45.Posté par loulou le 02/06/2018 20:30

air plouc de l'air je respire vivre made in réunion

44.Posté par Rakoto le 02/06/2018 19:41

Le tourisme se meurt à Réunion qu'avez vous à proposer aux touristes
mis à de leur montrer comment on taille la canne à sucre dans la tenue traditionnelle
avec la machette et la charette tirée par un zébu il n'y a pas grand chose à leur offrir...

43.Posté par Touriste le 02/06/2018 18:21

Cette fascination pour Marseille est curieuse. Vous avez une rancoeur personnelle? Je peux vous conseiller quelqu'un si vous voulez!

42.Posté par alcide le 02/06/2018 17:59

Le vivre ensemble est fabuleux sur cette île... A ce rythme, ça va bientôt être une touze géante !

41.Posté par loulou le 02/06/2018 16:23

le premier plouc c'est vous poste 39 du tourisme ok mais au nom de la destruction air plouc bon vol vers le port de Marseille il y a de la vue

40.Posté par Mange oute caze le 02/06/2018 15:59 (depuis mobile)

Ou ve mange sur mer ?
Mange oute caze bouricot

39.Posté par Touriste le 02/06/2018 15:03

Bande de ploucs
On mangera ou pour avoir vue sue la mer

Fini les touristes à la réunion à cause de cette bande de jaloux

38.Posté par Non aux paillottes le 02/06/2018 11:35 (depuis mobile)

Enlevez les paillottes SVP.

Et n oubliez pas les amendes :
- constructions illégales
- loyers non payés
- travail au noir (si si ...)
- ....

37.Posté par loulou le 02/06/2018 09:52

c'est votre pensée la comparaison n'est pas affaire Marseille est une grande ville mais ailleurs ce n'est guère mieux les paillotes sont moches et si vous êtes de Marseille déjà la mentalité est différente , les paillotes sont mal implantées , prenez le temps de regarder leurs modes de fabrication le constat est là après tempête et personne travaille à la région que la vie est douce chez nous et que nous sommes des moutons

36.Posté par A touriste post 35 le 02/06/2018 09:44 (depuis mobile)

A touriste :
Pour info, les médicaments contre l Alzheimer ne sont plus remboursés. Courage à vous.

35.Posté par Touriste le 02/06/2018 01:12

Comparer la densité et l'urbanisme de Marseille avec les plages de la Saline et de l'Ermitage, fallait oser!

Vous travaillez à la Région non?

34.Posté par loulou le 01/06/2018 21:58

touriste Marseille la bonne mère vous attends vite des paillotes sur le vieux bord et les déchets dans Marseille lors des grèves odeurs et rats vive les bouches du rhône

33.Posté par Touriste le 01/06/2018 20:31

Post 31 :

D'accord avec vous! Quitte à virer les paillotes, autant virer tout ce qui gâche la nature sur ces plages!.

Aux autres :

Je pense modestement en connaitre bien plus sur Marseille, la gestion des déchets et la propreté des plages que vous et le collectif de Karl Bellon réunis!

Et puis aucun problème pour avoir un restaurant dans ma cour. Vu l'absence de concurrence, ça rapportera pas mal d'argent!

32.Posté par menfin le 01/06/2018 20:13

En métropole, les paillotes sont démontées en hiver. Ici il n'y a pas vraiment d'hiver, il faudrait simplement réglementé mais pas détruire. Tous le monde aime aller manger ou boire l'apéro au bord de l'eau

31.Posté par Yab bon des hauts le 01/06/2018 18:42

Pour parfaire à cet enlèvement de paillotes, il conviendra :

- d'interdire les piques niques et les band cochon qui s'ensuivent,
- d'interdire de fumer, manger et boire sur la plage,
- d'interdire le stationnement des véhicules à 4 roues et à moteur (faut marcher c'est bon pour la santé et ça réduira l'obésité galopante sur l'île),
- d'interdire les pollutions sonores des kékés casquettes,
- d'intensifier la desserte des plages parles transports en commun sur le réseau Kar Ouest et élargir les horaires jusqu'à minuit pour le dernier bus sur toutes les lignes.

C'est un minimum pour préserver la nature et sa beauté sauvage de méfaits de la civilisation décadente.



C'est un minimum

30.Posté par René le 01/06/2018 18:42 (depuis mobile)

À " touriste", pour votre gouverne, les déchets cela se ramasse, par contre les gros déchets, telles les paillottes sont de beaucoup plus difficiles à l''être...Ok ? Perso, on est loin d''une ville comme Marseille , ville la plus sale de France...

29.Posté par reunionmonzezere le 01/06/2018 18:37 (depuis mobile)

allė oust les privatiseurs de plage. L''hotel sur le bord du lagon a st pierre aussi faudrai occupe son cas..... Ok faut aider le tourisme mais le touriste il peut aussi faire comme nous rale son marmitte sinon dessaute la route po manzer.

28.Posté par loulou le 01/06/2018 18:15

touriste je verrai bien les paillotes dans votre cour prenez pour vous cadeau empoisonné

27.Posté par loulou le 01/06/2018 18:11

c'est moche les déchets aussi les gens doivent prendre conscience de la fragilité de la nature , j'ai vu des forêts de filaos du sable à outrance dans les années 60 et maintenant il faut être fou pour raconter le contraire , l'homme au nom du fric il voudrait être le roi du monde nous sommes que de passages laissons le peu de chose aux petits marmailles

26.Posté par @ touriste le 01/06/2018 18:05 (depuis mobile)

@ touriste : vous connaissez ile Maurice ?

Ben bon voyage.

25.Posté par Sophie le 01/06/2018 18:03

Moins de voitures moins de déchets oust oust rentre out caz

24.Posté par Touriste le 01/06/2018 17:32

Je préfère 100 fois voir les paillotes que tout ceux qui pique-nique et laissent trainer leurs déchets ensuite!

23.Posté par Questions le 01/06/2018 17:16 (depuis mobile)

Combien ces paillottes ont eu comme chiffre d'affaires pendant ces nombreuses années : plusieurs MILLIONS d euros.

Et combien investi à la Reunion ? Des miettes bien entendu.

22.Posté par alcide le 01/06/2018 17:02

Le gouvernement français ne prévoit-il pas très prochainement un fort assouplissement de la loi littoral ? Dans ce cas, les paillottes n'ont qu'à attendre patiemment ...

21.Posté par jean louis denizot le 01/06/2018 16:42

Ne vous tracasser pas , la loi littorale va changer ( info m6 de 13h00 ) le gouvernement actuel veut revoir la copie et donner la possibilité de construire près des plages , donc vous n'avez pas fini de les voir ses restos.

20.Posté par enfin le 01/06/2018 16:06

enfin !
entièrement OK avec post 16, les espaces où se restaurer ne manquent pas;
plage et arriere plage doivent rester publics

19.Posté par Tanguy le 01/06/2018 15:58

Il faut virer tous ces baraques de bric et de broc qui défigurent le paysage,....construites illégalement à grand coup de pelleteuse comme en Métropole,....!!!!!!

18.Posté par Lév la tét le 01/06/2018 15:05 (depuis mobile)

Non au paillote ... respect nout plages ek nout natir

17.Posté par Yableso le 01/06/2018 14:26 (depuis mobile)

Bravo, il faut que cela cesse!

16.Posté par JMR974 le 01/06/2018 14:17

Pour répondre à cette observation de cmoin, lesdites paillottes ne sont utilisées que parce qu'elles sont là, tout bêtement. Si elles ne l'étaient pas les gens iraient se restaurer ailleurs. CQFD ! Donc, les lieux où l'on peut se restaurer ne manquant pas, du côté de l'Ermitage (H ? sans H ?) les propriétaires des paillottes devront quitter les lieux et rendre la plage à … la plage.

15.Posté par eric le 01/06/2018 12:12

il va falloir alors faire reculer aussi le "choca bleu" à trou d'eau, la rondavelle en plein milieu de l'accès plage à trou d'eau, toutes les rondavelles à 20 m de l'eau à St leu, le super resto en bord de plage derrière le cimetière marin à St Paul, etc,etc,etc.
sauf si des gros zozos ont le bras long......
va y'avoir du boulot !


14.Posté par noe le 01/06/2018 13:58

On doit faire disparaitre ces plages polluées de l'Ouest !

13.Posté par Bleu outre mer le 01/06/2018 13:41

Juste de faire passer le message qui aurait du parraittre à propos du loto du patrimoine. Dont Maison-Rouge, Saint-Louis . Mr Robert aurait donner l'info vu qu'il devait être au courant :=)
Le lien pour avoir l'info
https://www.lemonde.fr/culture/article/2018/06/01/a-l-elysee-macron-lance-officiellement-le-loto-du-patrimoine_5307891_3246.html

12.Posté par reyoné le 01/06/2018 13:32

non Tout le monde ne les utilisent pas !!!! FAUX, tarifs éxagérés et hygiène douteuse

11.Posté par Observateur le 01/06/2018 11:19

C moin, parles pour toi. Moi je n'ai jamais mis les pieds .

10.Posté par pipo le 01/06/2018 12:58

Demandez à M Trump de faire un mur tout autour le problème sera régler!!!
Pauvre France...

9.Posté par Zenesrebel le 01/06/2018 12:47 (depuis mobile)

Alé oust! Maskarad la fini! Komans prépar zot valiz, degaj azot!

8.Posté par ali le kafhir le 01/06/2018 12:41

fallait pas essayer de privatiser la plage en essayant de mettre des pliants

7.Posté par GIRONDIN le 01/06/2018 12:32

Drôle de situation.

Il y a.- 3 mois les '' 'officiels' '' disaient qu'il n'y avait rien à revoir, circulez il n'y a rien à voir et aujourd'hui........

Et sinon toujours aucune enquête sur ceux qui ont accepté le plan A ?



6.Posté par TICOQ le 01/06/2018 12:31

1.Posté par cmoin le 01/06/2018 12:01

Non, tout le monde est pour l'écologie et le respect de la règlementation environnementale, mais dès que les gens sont personnellement concernés et que ça touche leur intérêts ils sont contre....

5.Posté par RADIO BISTROT le 01/06/2018 12:21

@CMOIN : D'accord avec vous MAIS tout cela, en tout cas pour moi, est la conséquence d'un empiétement toujours plus loin des deux restaurants en question qui ont entraîné tous les autres avec eux malheureusement. Il est triste de voir la bobine "bouffer la plage" au fil des années. Il y a un raz le bol à un moment donné. Tant pis pour les autres mais restez solidaires si vous le voulez.

4.Posté par Hugo le 01/06/2018 12:20

Sage décision enfin ils dégagent, ils croyaient passer à travers les mailles du filet.
Ben non ils vont démonter le temps des abus est terminé
Félicitations à ceux qui ont eu le courage de prendre les décisions
Les magouilles locales entre locaux est terminée.

3.Posté par loulou le 01/06/2018 12:16

cmoin moi j'y vais pas regarde bien cette photo et soit honnête en plus c'est moche

2.Posté par laulo le 01/06/2018 12:10 (depuis mobile)

Mais bien sûr. Un recul envisagé a l endroit où on peut pique-niquer gratuitement. Tout cela pour des patrons voyous qui détruisent notre patrimoine. Hors de question la zone hachuree doit devenir zone rouge. Point barre.

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes