MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Le pillage du Tiers-Monde : François Fillon est pour... Au fou !


- Publié le Vendredi 13 Janvier 2017 à 17:27 | Lu 891 fois

Le pillage du Tiers-Monde : François Fillon est pour... Au fou !
François vient de nous la bâiller belle. Il veut bien en finir avec l'immigration incontrôlée. Pour ça, il a "sa" solution : n'accepter chez nous que des travailleurs étrangers qualifiés dont notre économie a besoin, et d'une. Et de deux, il y a trop d'étudiants ; on n'acceptera donc que c'eux pouvant être d'une quelconque utilité.

Rappelons que l'Occident, caparaçonné dans sa civilisation glorieuse et très chrétienne, a déjà pillé trois fois le Tiers-Monde !
1er pillage : on pique ses forces vives... C'est l'esclavage.

2è pillage : on lui pique ses matières premières à bas prix, exemple le cacao qui enrichit les chocolatiers français, belges, suisses ou yankees. Mais pas le producteur ivoirien.

3è pillage : on pique ses sommités intellectuelles. Ses médecins par exemple, trois fois moins payés chez nous qu'un toubib français ; mais 10o fois mieux payés que dans leur pays d'origine.

C'est ce 3è pillage que Fillon, sans la moindre trace de honte au visage, entend poursuivre.

En échange de quoi on renverra chez eux ceux qui sont susceptibles de nous servir à peau-de-balle.
Et boug là i dit lu c'est in Gaulliste ? Charles, réveille-toi...

Jules Bénard




1.Posté par 51889 le 13/01/2017 18:05

Le coup du père François

Ah, ce brave et honnête François Fillon ! L'homme de la réforme des retraites, en 2003. Piqure de rappel pour celles et ceux qui auraient oublié: 1) alignement de la durée de cotisation des fonctionnaires sur le privé (nivellement par le bas), passant de 37,5 ans à 40 ans. 2) Durée de cotisation pour tous de 164 trimestres (41 ans) à partir de 2012. 3) RDV tous les 4 ans pour envisager la durée de cotisation (41 plus si affinités) .

Bon gestionnaire aussi, de François Fillon. Durant le quinquennat du petit agité dont il fut Premier ministre, la dette de la France est passée de 1316 milliards (67,7% du PIB) à près de 1800 milliards, soit plus de 500 milliards en cinq ans et ce, malgré tous les tours de vis possibles et imaginables.

Et il ose encore venir, la gueule enfarinée (pas comme Valls à Strasbourg, mais son tour viendra surement) nous annoncer des coupes à la tronçonneuse: 500 000 fonctionnaires de moins, baisse des remboursements de soins etc. Rien de nouveau sous le soleil néo-libéral: on commence pas sabrer dans tous els services publics, on nationalise les pertes, on privatise les bénéfices.

2.Posté par GIRONDIN le 13/01/2017 19:14

Mr Benard
1.Posté par 51889
Effectivement

La charité chrétienne bien évidemment ou la partage culture bien évidemment.

3.Posté par klod le 13/01/2017 20:05

ek fillon et ses suiveurs de "la manif contre tous" on a pas du lire le meme Nouveau Testament , question de version sans doute . Du catholicisme prés de chez soi .............................

4.Posté par GIRONDIN le 13/01/2017 21:42 (depuis mobile)

Correction

C'est de La charité chrétienne bien évidemment ou lE partage DE LA culture, bien évidemment.

5.Posté par mandelamarley le 14/01/2017 07:42

Les gens oublient vite le passé. Ok il ne faut pas vivre dans le passé mais il faut pas répéter les erreurs d'avant .

6.Posté par Vieux Créole le 14/01/2017 12:50

Heureusement qu'il existe des Citoyens qui ont une mémoire fidèle et intacte ! Ils n'ont pas totalement occulté les actions , les déclarations de certains Hommes politiques actuellement sur le devant de la scène des Présidentielles 2017 !!
Bravo jules et , Bravo aussi au Post 1 : " 51 889 "!!!

7.Posté par momo le 14/01/2017 15:19

vous avez bien raison arretons de piller l afrique et fermons nos frontieres a tous ces clandestins qui finiront esclaves en europe pour qu ils puissent ainsi enrichir leur pays

8.Posté par Moi, monsieur, j''''ai fait la Sakay le 14/01/2017 15:36

Il faut soi-même être irréprochable pour dénoncer les torts d’autrui,

Comme dirait Sardou : "moi monsieur j'ai eu la belle vie au temps béni de la Sakay"

9.Posté par NIVET Alain le 14/01/2017 16:21

A mon ami Jules.

Permets moi en toute amitié de ne pas être d'accord entièrement avec toi.
Il y a trop d"étudiants. certes, mais c'est à notre système universitaire que nous le devons. A la sortie du bac, tous s'enfournent en première année de fac pour être éjectés à 80 % à la sortie de première année ! Il ne reste donc que les étudiants prometteurs.
L'esclavage n'est pas que le fait de l'occident mais bien le fait de peuples du nord Sahara qui ont fait, certes avec l'Europe un commerce organisé par les tribus sub- sahariennes.
les matières premières vendues à bas prix, bien sûr n'auraient jamais intégré le marché mondial sans l'intervention des pays dits colonisateurs, qui, il est vrai, ont aussi trouvé leur contentement dans ces marchés. Dans cet échange, tous ont trouvé leur avantage.
OUI, les médecins étrangers sont moins bien payés en France que chez eux. C'est scandaleux. J'ai ma propre expérience. Mais est-il normal que ces sommités médicales soient obligées de s'expatrier pour vivre décemment parce que leur pays d'origine ne les paye pas à leur juste valeur ? Où est la responsabilité de la France ?
Oui, mon idée est que les migrants doivent être productifs et non gratteurs de cul à la charge du contribuable; !
Noël, c'est fini!

Amitiés, Jules.

Alain NIVET

10.Posté par Jules Bénard le 14/01/2017 17:24

à posté 8 "moi monsieur" :

Tiens ! les chefs d'escadrille sont de retour.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes