Zot Zinfos

Le petit Lagourgue continue à se croire grand !

Vendredi 24 Octobre 2014 - 09:47

L’approche d’élections est toujours passionnante, car, en mal d’invités, les télévisions et autres médias mettent en avant des hommes et des femmes qui se croient plus grands qu’ils ne le sont. Il en fut ainsi de Télé Kréol ce 23 octobre, qui avait sur son plateau Michel Lagourgue, encarté Modem avant de rejoindre le Parti Communiste pour pouvoir  être élu à la Région où il a encore tourné casaque pour rallier Didier Robert. Jusqu’ici, tout va bien pour quelqu’un qui se pose en moralisateur et ne cesse de dénoncer des trahisons dont il aurait été victime. C’est Brutus qui se moque de César, comme dirait l’autre.

Là où ça se corse, c’est quand il fait le bilan des récentes municipales de Saint-Denis. Déjà, le bonhomme commence à poser un ultimatum à Nassimah Dindar, lui intimant de se positionner clairement avant début novembre, faute de quoi il se présentera contre elle dans le canton dont elle est élue. J’imagine la présidente du Conseil général tremblant sur son canapé face à une telle perspective. Depuis l’ultimatum de Bush à Sadam Hussein avant la guerre du Golfe, le monde n’avait pas connu pareille menace...

J’imagine aussi Didier Robert, le président de la Région, devant sa TV, en train de se demander s’il a bien entendu. Ainsi c’est le petit Lagourgue qui fixe le calendrier ? Didier Robert, qui se croyait être le leader de la Droite, doit déchanter : le voici réduit à un vulgaire fantassin du général Lagourgue… On croit rêver !

C’est que, voyez-vous, Michel Lagourgue a les chevilles et la tête qui ont enflé. On aurait pu penser que sa cuisante défaite aux municipales l’aurait ramené à de justes proportions. Il n’en est malheureusement rien. Au point d’ailleurs que l’ex-candidat se permet de dire, sur ce même plateau télé, qu’il a réalisé un très bon score sur Saint-Denis, « sur son seul nom et sans aucun soutien ». Là encore, ses amis ont dû se frotter les yeux et les oreilles.

Sans soutien ? Etre sans soutien, c’est rencontrer les dirigeants associatifs à la salle Candin, dirigeants convoqués par le cabinet de Didier Robert, et en présence de Didier Robert ? Etre sans soutien, c’est avoir tous les militants Objectif Réunion sur le terrain pour essayer de le faire connaître auprès de la population qui l’a d’ailleurs déjà oublié ? Etre sans soutien, c'est avoir Didier Robert sur quasiment tous ses meetings ? Le président de la Région a dû apprécier de voir son investissement personnel et financier ainsi reconnu...

Sur son seul nom, nous dit encore Michel Lagourgue. Aurait-il oublié qu’il avait l’investiture UDI et Objectif Réunion ? Aurait-il oublié que parmi ses colistiers figurait quand même, notamment, un certain Jean-Jacques Morel, ancien conseiller général de la Source, connu à Saint-Denis, et qui n’a pas compté ses efforts pour permettre à la liste de sauver les meubles ? Lui aussi a dû apprécier à sa juste valeur cette belle reconnaissance.

Une fois de plus, le petit Lagourgue se rêve plus grand qu’il ne l’est. On dirait la grenouille de la fable, celle qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf. Qu’il s’en rappelle avant que son orgueil et son ingratitude le conduisent à la même fin !

J CADET
Lu 458 fois




1.Posté par alex le 24/10/2014 14:12

il doit surement avoir les chevilles qui enfle, celui-là !!!


2.Posté par La vox populi.com le 27/10/2014 17:58

Encore un qui pense qu'étant fils de...il est légitime......
(le papa, l'oncle, le grand-père, le cousin mais elle est où la parité dans cette famille?)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >