MENU ZINFOS
Social

Le personnel pénitentiaire en colère


Le personnel pénitentiaire des établissements du Port et de Domenjod a manifesté devant la maison d'arrêt du Port pour protester contre la révision générale des dépenses publiques.

Par Julien Delarue - Publié le Lundi 15 Novembre 2010 à 17:21 | Lu 1045 fois

Le personnel pénitentiaire en colère
Ils étaient une quarantaine à manifester et non faire "grève", comme l'indique Joseph Rubens secrétaire régional de la CGT pénitentiaire. "Nous n'avons pas le droit de faire grève à cause de notre statut au même titre que les militaires, nous manifestons sur nos jours de repos", si bien que pendant la manifestation les établissements pénitentiaires de l'île fonctionnent normalement.

Le personnel pénitentiaire exprime son mécontentement contre "la révision générale des dépenses publiques par le gouvernement en place, seulement pour faire des économies", s'insurge Joseph Rubens, expliquant que "les réformes mises en place dans cette logique de restriction budgétaire sont notamment la fermeture des miradors et des petites prisons au profit des grandes usines d'incarcération".

De nouvelles tâches "incompatibles avec notre formation actuelle"

De plus, le secrétaire régional met en avant de nouvelles tâches "incompatibles avec notre formation actuelle" qui devraient incomber au personnel pénitentiaire, notamment la surveillance des prisonniers dans les hôpitaux ou bien leur transfert. "Impossible pour nous de porter une arme à l'extérieur de notre établissement si nous n'avons pas la formation adéquate, de plus il faudrait revoir les statuts complets de notre profession".

Ces réformes devraient rapidement s'appliquer dans les centres pénitentiaires, puisque déjà trois établissements sont en phase de test dans la région de Lille et dans le Sud de la France.

Joseph Rubens insiste sur "la nécessité de recruter des effectifs. En moyenne, il y a un surveillant pour 70 à 80 détenus. Nous allons devoir mettre la pression sur le nouveau ministre de la Justice (ndlr : Michel Mercier)". Le personnel pénitentiaire attend des remontées de la métropole car "le mouvement est reconductible, nous attendons les instructions de la base en métropole pour donner une suite à notre mobilisation".




1.Posté par marchandise le 15/11/2010 18:33

Privatisons les prisons, il y a certainement de l'argent à faire avec cette "marchandise".

c'est pas à prendre au premier degré !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes