MENU ZINFOS
Océan Indien

Le père du jeune karane libéré revient sur la captivité de son fils


Yanish Ismaël a été libéré par ses ravisseurs lundi soir 5 juin, après 3 semaines de captivité. Son père, Danil Ismaël, revient sur ces jours de terreur et les conditions de détention de son fils.

Par - Publié le Vendredi 9 Juin 2017 à 11:01 | Lu 3849 fois

Le père du jeune karane libéré revient sur la captivité de son fils
Yanish Ismaël, jeune karane de 26 ans a retrouvé sa famille lundi soir, après 22 jours de captivité, dans des conditions dantesques. Danil Ismaël s’est exprimé dans la presse malgache sur cette terrible épreuve, pour son fils, bien sûr, mais aussi pour sa famille, pétrie d’angoisse. "Mon fils était enfermé dans une petite chambre. Il n’a pas vu la lumière du jour pendant 22 jours.", raconte l’important homme d’affaires, l’un des plus gros investisseurs à l’île Maurice. "Yanish était ligoté et encagoulé en permanence, la cagoule était enlevée uniquement lorsqu’il se rendait aux toilettes et pour manger", poursuit le père, passablement éprouvé par cette longue attente. Il poursuit, la voix tremblante : "Ne pas avoir de nouvelles de son fils, ne pas savoir ce qui peut se passer à n’importe quel moment est juste invivable".
 
Durant ces 22 jours, Danil a pu parler à son fils au téléphone par deux fois, moyen de pression pour le paiement de la rançon, car Yanish était en larmes, renforçant ainsi l’angoisse de son père : "Ils m’ont laissé lui parler pour faire pression sur moi. À chaque fois que je l’entendais, j’allais encore plus mal".
 
Une rançon que le père a fini par payer. Le montant réclamé au départ était d’un million d’euros, somme que le riche parent a négociée, mais dont il tait le montant final. La police n’a pas été mise au courant des conditions de libération, qui s’est tenue lundi soir. Le jeune homme a été rendu à sa famille en bonne santé physique, mais choqué. "Au début, il a été brutalisé par ses ravisseurs, mais maintenant, il se porte bien physiquement. Tout le monde essaie de lui faire oublier ce moment, et ce n’est pas chose facile. L’heure est à la gestion de l’après", conclut le père.


Bérénice Alaterre
Passionnée de littérature et de cinéma d'auteur, intolérante à l'injustice, dévoreuse de journaux... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par DIMI le 10/06/2017 08:39

s ' il n'y avait pas autant de corruption dans ce pays cela ne serait pas arriver , la preuve un autre vient de se faire enlever , sauf a vérifier un faut enlèvement pour détourner de l'argent ....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes