MENU ZINFOS
Faits-divers

Le père alcoolique immobilisé par sa femme et ses enfants


Par - Publié le Lundi 16 Avril 2018 à 16:03 | Lu 3202 fois

Un homme de 45 ans était présenté ce matin dans le cadre de la comparution immédiate pour des faits de violences avec usage d'une arme sur conjoint et ses deux enfants. Les faits ce sont produits à Saint-Paul le 22 mars et le prévenu avait été placé en détention pendant trois semaines en raison de la grève des avocats. 

Une fois de plus, ce sont des violences conjugales que le tribunal avait à traiter. Ce jour là, un enfant de douze ans avait appelé les gendarmes au secours car son père s'en prenait à son frère de 16 ans et à sa mère avec un couteau à la main. 

L'homme est alcoolique et malgré de nombreuses cures de désintoxications, rien n'y fait. Lorsqu'il boit, il devient violent. Ce jour-là, alors que le couple est séparé depuis quelques mois, il s'accorde avec sa conjointe pour discuter des modalités de leur séparation. Il a décidé de quitter l'île et elle, accepte de l'héberger quelque temps à la seule condition qu'aucune goutte d'alcool ne rentre dans la maison.

Elle a peur de laisser les enfants seuls avec leur père

Il accepte le contrat, mais le 21 mars elle trouve une bouteille de rhum en rentrant et la vide dans l'évier. Une dispute s'en suit mais cette fois le calme revient dans la maison. Le lendemain soir, alors qu'elle a un repas avec des collègues, elle lui demande de sortir de la maison le temps du repas car elle a peur de laisser les enfants seuls avec leur père. Il refuse arguant qu'il est chez lui et que les enfants n'ont qu'à sortir. Il a bu, les insultes fusent et pour défendre sa mère, l'aîné se bat avec son père. Fou de rage, il s'empare d'un couteau de boucher dans la cuisine et poursuit son fils qui, mort de peur, s'enferme dans les toilettes. Seulement pour lui faire peur selon le prévenu.

La mère demande alors à son jeune fils de 12 ans d'appeler les gendarmes. En voyant son fils au téléphone, il se jette sur lui et l'attrape violemment par son t-shirt. Comprenant ce qu'il se passe, l'aîné sort des toilettes et se jette sur son père avec l'aide de sa mère afin de le maîtriser. Ils finiront par l'immobiliser sur le lit de la chambre en attendant l'arrivée des forces de l'ordre. 

"Celui qui devait assurer la protection de sa famille, est celui qui l'a mise en danger" dira le procureur. Expliquant que les trois semaines de détention avait dû lui être salutaires, il requiert 18 mois de prison dont un sursis mise à l'épreuve (SME) sans préciser la durée. Il insiste sur la nécessité d'une obligation de soins. 

Le prévenu, avec trois condamnations à son casier judiciaire, dira qu'il est désolé et qu'il continuera à aider sa famille financièrement. "Y a un mal pour un bien", ajoute t-il avant d'assurer ne plus vouloir voir sa conjointe.

Le tribunal prononce finalement une peine de 18 mois de prison dont 16 mois avec SME, une obligation de soins, l'interdiction d'entrer en contact avec sa conjointe mais pas ses enfants, l'interdiction de se rendre au domicile familial et le maintien en détention pour les deux mois restant.


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par advenger le 16/04/2018 20:53

Bravo les enfants,vous êtes courageux!

2.Posté par Jean Jeanjean le 16/04/2018 21:05

Wahou

3.Posté par Eloise le 17/04/2018 14:42

"interdiction d'entrer en contact avec sa conjointe mais pas ses enfants"
Enfants qu'il a poursuivi avec un couteau ? Un homme alcoolo et violent qui veut tuer sa famille et 6 mois de prison ? Pourquoi pas des félicitations ? Quand il sortira, il sera toujours alcoolique. Le rhum blanc rend fou.
En plus, ce rhum est bon marché à la Run et ce genre de type n'abandonne pas facilement la bouteille.
La Justice est bien douce pour ceux qui font le malheur de leur femme et enfants. Jusqu'au drame...Là, il ira en prison 2 à 3 ans ?
Ah oui...les prisons sont pleines...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes