MENU ZINFOS
Société

Le patron de l’Ipanéma Café répond: "On ne peut pas comparer une entreprise familiale à la mafia"


Attaqué pour le non-respect des mesures sanitaires dans son établissement lors d'une soirée, le patron de l'Ipanema Café exprime son désarroi face à la difficulté de concilier tous les impératifs.

Par - Publié le Jeudi 15 Octobre 2020 à 19:05 | Lu 15090 fois

Le patron (en bleu) entouré d'une partie de son équipe
Le patron (en bleu) entouré d'une partie de son équipe
"Je ne suis pas un mafieux". Au lendemain d’un article publié sur Zinfos974 à partir d’images capturées pendant une soirée organisée dans son bar-restaurant, Yvan Hoarau, patron de l’Ipanéma Café, donne sa version des faits.
 
"On essaie de tout faire pour assurer le respect des distances de sécurité. On a espacé les tables, on prend la température à l’entrée, on a des distributeurs de gel hydroalcoolique, on impose le port du masque pour les déplacements et pour commander au bar", liste-t-il les efforts mis en place pour limiter les risques. Lors des soirées, les clients peuvent danser autour de leur table, "mais il n'y a pas de piste de danse", précise-t-il. "Je fais tout ce qui est en mon pouvoir". 

Lourdement impacté par la crise sanitaire, et privé d'une partie des aides en raison d'une ouverture récente, le restaurateur voit dans ces soirées à ciel ouvert un moyen de faire survivre sa société. "Les gens ont besoin de divertissement, on essaie de faire les choses proprement", poursuit l'entrepreneur, soulignant qu’un établissement offre des garanties sanitaires que ne permettent pas les fêtes sauvages. Et les bad buzz (comme il en a déjà connu lorsqu'une personne a déclaré avoir fréquenté son établissement en étant un cas-contact covid), portent préjudice à son activité.

Ce dimanche, la gendarmerie est venue lui rendre visite. "Elle nous a rappelé que c’était à nous de faire respecter les gestes sanitaires", explique Yvan Hoarau. Une règle que le patron de bar assure tenter de faire respecter au mieux. "Les gens qui ne veulent pas mettre leur masque, on leur dit de partir. C’est parfois virulent". Le restaurateur fait d'ailleurs remarquer que son cas est loin d’être isolé, dans la station balnéaire comme ailleurs. "Il y en a que ça gêne qu’on travaille bien", se désole-t-il.

Alors qu'il a ouvert l'établissement il y a quelques mois avec sa femme, l'entrepreneur confie être"peiné par les attaques" qui touchent une "entreprise familiale qui ne peut être comparée à la mafia". Et de conclure : "Je suis juste quelqu'un qui essaie de travailler dans les meilleures conditions et de faire respecter les règles, et même si c'est parfois compliqué, on joue le jeu".
 


Marine Abat
Journaliste - En charge du secteur Ouest - Fortement attachée aux valeurs du développement durable... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Run262 le 15/10/2020 19:08

Je suis bien d’accord avec lui...

2.Posté par que dire le 15/10/2020 19:23

quand je vais au resto c'est pour manger pas pour danser une petite musique d'ambiance je veux bien mais la macarena ou ac/dc

3.Posté par GIRONDIN le 15/10/2020 19:37

Fallait pas répondre au bloguiste, auxiliaire de justice.
Par contre si vous souhaitez des tuyaux pour avoir des subventions......... Vous avez l'adresse......

4.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 15/10/2020 19:53

Il a raison ce monsieur d'avoir les boules!!!
Pourquoi vouloir tout casser et projeter le monde dans sa version sombre, alors que la vie est si courte, amusez vous... on ne vie qu'une fois!!!!
Champagne pour tous.

5.Posté par raylaf le 15/10/2020 20:38

Il a raison le patron...faudra m'expliquer pourquoi on donne 150€/enfant aux gens touchant le RSA ou l'allocation logement...en quoi sont-ils impactés par le couvre feu ? ou en quoi ont-ils une perte de pouvoir d'achat ?? Si ce n'est pas du clientélisme : cela y ressemble beaucoup...En haut lieu on prépare activement 2022...n'est-ce pas...

6.Posté par père plexe le 15/10/2020 20:42

ici sak zinfo la fait i appel makrotage. en français délation. laisse sak i travail trankil. sak i sava fait la fête i assume c'est tout. quelle pandémie????? la grippe tue autant dans le monde et pourtant.....

7.Posté par zanatany le 15/10/2020 20:53

Le pauvre…
Bien content de se faire du fric en contournant la loi.
Comme cet infirmier ou ce pharmacien et ces entrepreneurs qui magouillent.
Sans parler des fraudes CAF/CGSS etc...

Bref, des milliards que le gouvernement devrait pouvoir distribuer mais certains sont sans scrupules devant la justice et dorment bien en truandant les autres qui paient pour eux !

8.Posté par tito le 15/10/2020 21:06

Et les soirée organisé en préf ils sont 6...et sont a 1m50

9.Posté par Rohinga. le 15/10/2020 21:10

Au fait, le virus se déplace ou bien c'est le contraire.
Car on a l'impression que c'est qui le faisons déplacé
A vérifié..

10.Posté par taz.opinion le 15/10/2020 21:14

Bravo pour votre réaction légitime, boss de l'Ipanema qui fait de son mieux et il n'y a aucune raison de ne pas le croire.
Bravo à Mr Dupuy pour la pub indirecte pour faite l'établissement qui n'attendait probablement pas mieux.

11.Posté par Ar-no le 15/10/2020 21:19

Il a tout à fait raison. Et merci à zinfos de lui avoir laissé la possibilité de se défendre

12.Posté par BinBin le 16/10/2020 03:38

1 blague....zote i coné

L'argent ne fait pas le bonheur.

Mdr

13.Posté par lol le 16/10/2020 05:52

si y gagne pas sois paye une équipe de sécurité po faire respecter sois ferme c tout;

14.Posté par QBR974 le 16/10/2020 06:24

Stop à toutes ces privations de liberté! Laissez-nous vivre!!!
Chacun est libre et prend ses responsabilités...

15.Posté par le calif le 16/10/2020 05:08

5 personnes dont le patron. Laissez moi en rire il y a toute une équipe au moins 7 serveurs et 4 commis. Déjà du travail dissimulé et aucun respect des gestes barrières ce restaurant est en faite une boîte de nuit à ciel ouvert. On y danse on s’y frotte etc que fait la police

16.Posté par MARIE le 16/10/2020 08:36

c est plus ou moins pareil partout
un immense cinema ou on nous abreuve de mesures soit disants renforcees


17.Posté par Kaf Malbar le 16/10/2020 08:48

"Il y en a que ça gêne qu’on travaille bien" ! En fait on parle de question sanitaire ! Vous n'appliquez pas les consignes vous assumez les conséquences c'est tout ! Bon nombre de restaurateurs font l'effort et vous serez le seul à avoir un passe - droit ? C'est avec ce genre d'attitude que tout le monde va finir par payer les pots cassés ...

18.Posté par Le Jacobin le 16/10/2020 08:57

3.Posté par GIRONDIN le

A condition de leurs servir à manger toute l'année gratuite, mettre à disposition l'établissement gratuit pour leurs campagnes électorale de mensonges, dire du bien de la clic toute la journée comme le fond certains journalistes a crédités pour une poignée de Dollars (€)

Je suis d'accord avec vous Monsieur le Gérant vous ne ferez jamais l'éducation de votre voisin, le péché en France c'est de travailler.

Ceux qui restent chez eux se grattent les roubignolles toutes la journée sont récompensés.

19.Posté par ZembroKaf le 16/10/2020 09:45

Le "saint patron"😇 a répondu...croyons le 😂

20.Posté par bruce le 16/10/2020 10:58

le taux de mortalité global étant revenu à la normale depuis le mois de mai, il n'y a aucune raison rationnelle de vivre différemment d'avant. Toutes ces mesures sanitaires sont une vaste escroquerie.

21.Posté par polo974 le 16/10/2020 11:11

mais qui a parler de mafia ? ? ?


22.Posté par Pas ton pote le 16/10/2020 11:43

Le mec c est pas un mafieux mais pire ...
Des prix digne d un gastro et quand on voit l assiette arrivée t as l impression d être au flunch....
Accueil déplorable ....

Champagne bon marché qui donne mal à la tête.

A éviter !!!!

23.Posté par maikouai le 16/10/2020 18:54

En dépit des gesticulations étatiques, via les complices intéressés ou aveuglément confiants hélas, celle ou celui qui serait en mesure de retarder voire même d’avancer* le moment du « Grand Départ », en s’appuyant sur la panoplie des « Savoirs disponibles (ou pas du reste), sensés commander désormais le destin», faudrait nous le signaler.
En effet, pour l’instant en ce qui concerne l’abonnement au lieu-dit « Boulevard des Allongés », aucun savant ou personnage illustre, tout comme le citoyen anonyme jusqu’à présent, « n’ont su esquiver » l’impérative offre de s’y établir à demeure, dès l’indicible Appel, sonnant Tôt ou Tard… « personn’ y rest’ pa pou lo grain »
Donc comme disait « l’autre », « si tous les scies coupées, il n’y aurait plus d’arbre…», et concernant ce patron (adepte de la bossa nova), après avoir rappelé dans son établissement, les directives « assurément salvatrices » selon le choix du moment et du lieu, en plus d’être barman, restaurateur, il lui faudrait, même sans formation, être avec délicatesse, aussi policier…? Après tout pourquoi pas, car en prélevant la TVA sur consommation, n’est-il pas déjà et aussi agents des impôts ?
Blagues à part, il faut arrêter avec ce climat délétère du style prohibition et de ses méfaits. Il est urgent de laisser vivre et travailler normalement le Pays.
De plus comme pour les « Subprime », les milliards d’€ déversés actuellement, pour favoriser par soumission « l’oisiveté sanitaire », à n’en pas douter, ces sommes iront dans les mêmes précédentes poches, au détriment des plus fragiles.
Avec la ruine en cours pour des milliers de PME et le chômage inhérent, comment ferons-nous (nous la base qui produisons l’essentiel des richesses), pour rembourser l’emprunt « international » contracté? Qu’adviendra-t-il de l’indépendance Nationale et du reste ? Le « laisser faire », a-t-il profité aux Grecs ? Pourtant là, avec « Z » entre autre alarme, personne ne pouvait plus ignorer, ce qui se tramait.
En certaine situation et période d’exception, la désobéissance civique, a aussi fortement contribué à la construction du Pays…

*) voire historique des suicidés du pont Vinh San à St Denis, un des désespérés contrairement aux autres, a échappé « miraculeusement » à la mort, après une chute quasi identique d’environ 30m ?

24.Posté par Fundisantim le 16/10/2020 20:01

La mafia EST une entreprise familiale...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes