MENU ZINFOS
Faits-divers

Le patron de boîte de nuit tabasse son vigile : V.Narayanin condamné en appel


La culpabilité de Valère Naranayin a été confirmée en appel. Il était jugé pour des violences avec arme et des menaces sur son propre employé.

Par Soe Hitchon et Baradi Siva - Publié le Jeudi 28 Janvier 2021 à 09:07

Le patron de boîte de nuit tabasse son vigile : V.Narayanin condamné en appel
Devant la cour d'Appel, Valère Narayanin avait clamé son innocence mais a finalement été condamné à une peine plus lourde qu'en première instance : Les 150 jours-amende de 10 euros ont été revus à 20 euros.

L'homme est de nouveau reconnu coupable d'avoir roué de coups son employé un soir de novembre 2018 à Sainte-Suzanne. Valère Narayanin est à cette époque gérant d'une discothèque. Les vols à la roulotte se multiplient dans le parking où se garent ses clients fêtards. Il s'inquiète donc de la qualité du travail de son vigile.

Le patron se rend sur place et tombe alors sur son employé en train de dormir. Il aurait alors roué de coups le gardien avant de le frapper au visage avec un banc, ce qui causera à la victime une fracture de la mâchoire. 

Valère Narayanin assure quant à lui qu'il était resté dans son bureau et avait entendu un cri. Son employé raconte avoir été battu, menacé de mort et traité de "sale Comorien".

Déjà connu de la Justice (5 mentions à son casier judiciaire), Valère Narayanin a été reconnu coupable par la cour d'Appel et a été condamné à 150 jours-amende de 20 euros.




1.Posté par pat le 28/01/2021 09:40

C'est pas cher payé pour avoir tabassé quelqun et lui fracasser la mâchoire il pourra recommencer et se servir de sa pratiquement impunité pour impressionner ses employés

2.Posté par 441 le 28/01/2021 07:05

rienk sa même ? actuellement li pou arrange 1 stucture avec travailleur non déclaré, 1 poutre la même tombé !! quelle justice !!

3.Posté par riverain quartier français le 28/01/2021 10:22

Cet homme est dangereux, outre ses excès de violences manifestes, il a mis en danger à plusieurs reprises la vie des riverains par la construction totalement illégal d’un bâtiment industriel à proximité de sa discothèque.
Le terrain vague en face du Discopoly’s est le théâtre d’un chantier « marron » depuis 2010, pas de permis de construire, pas de panneaux de chantier, sécurité des ouvriers inexistante, etc. Durant ce chantier, Mr Valère a provoqué l’effondrement de la route en amont du chantier, et cela par une prise de risque évidente : terrassement à la verticale sur plus de 6.00m de haut !! Heureusement personne ne fut blessé lors de cet accident (voir article dans la presse en mai 2010).
Après avoir monté son bâtiment (sa nouvelle ruine devrais-je dire), le chantier est resté en l’état pendant des années. Le remblaiement de la route effondrée en amont ayant été fait n’importe comment, de nombreux nids de poules jonchent cette route jusqu’à aujourd’hui et cela malgré les rustines de bitume régulièrement apposées. Eh oui, quand on remblaie n’importe comment, ça ne sert à rien de remettre du bitume en surface. Bref.
Nouvel épisode en 2019, Mr Valère récidive, il veut prolonger son bâtiment et pour cela il doit encore terrasser. Même cause, même conséquence, les terrassements sont réalisés en dépit du bon sens et sont illégaux !! Après quelques semaines durant lesquelles les autorités compétentes ont été prévenues (gendarmerie, mairie, inspection du travail) mais n’ont RIEN fait, le talus s’est logiquement effondré après une nuit pluvieuse. Et là le résultat est plus grave que la première fois puisque l’unique route d’accès de 4 riverains a été touchée… Ces personnes sont depuis privées d’accès à leur parcelle et personne n’inquiète ce bon Mr Valère. Heureusement, personne en fut blesser cette fois encore, mais qu’attendent les autorités pour sévir ? Un mort ?
Le citoyen lambda a toutes les peines du monde lorsqu’il veut faire construire dans les règles mais ce monsieur NARAYANIN, lui n’est pas inquiété, bizarre… Des politiques de connivences avec cet escroc notoire ?? Non je n’ose y pensé… A vous de vous faire votre propre idée, passez à l’occasion voir ce beau chantier marron à Quartier Français en face e la discothèque.
Beurk

4.Posté par Le Jacobin le 28/01/2021 10:41

"Le patron de boîte de nuit tabasse"

Une de discothèque en rapport avec le caractère du propriétaire (TABASSE)

Comme au bon vieux temps de l'esclavage, le Maître corrige l'esclave en public pour non respect des consignes, il l'avilit par ce que il est un sous homme qui doit soumission à son Maître qui, le fait de l'employer est un achat de l'esclave.

Un Comorien Mahorais est aux yeux de certains des sous homme corvéables à merci, car le Maître c'est NOUS....qui touchons plus de subventions pour l'assistanat gratteurs de fesses.

Sudel reviens Très vite ils sont devenus FOU !

5.Posté par MirAU le 28/01/2021 18:19

d'habitude c'est le contraire : cé l'employé qui fout un' kok au patron .... à méditer !

6.Posté par Jag le 28/01/2021 20:27

Encore un NARAYANIN !!!!

7.Posté par Carlota porsa le 28/01/2021 20:44

Comment un bougre avec un casier judiciaire aussi fourni peut il légalement gérer une discothèque, qui a signé les autorisations ???

8.Posté par Midiaou le 29/01/2021 14:55

Narayanin juge de paix ?
20e pour la peau d'un Mahorais. Honte pour le juge !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes