MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Le nouvel honneur


Courrier du 21 mars :

Par François-Michel Maugis - Publié le Jeudi 1 Avril 2021 à 08:53 | Lu 773 fois

Le nouvel honneur
Au lendemain de la première guerre mondiale, Pierre Hamp publia son livre :
Un nouvel honneur, sous-titré « La Peine des hommes ». Il défendait l’honneur des ouvriers. D’autres, plus nombreux, ont défendu l’honneur de la patrie. Tout le monde se souvient de ce vers célèbre de Victor Hugo : « Ceux qui pieusement sont morts pour la patrie, Ont droit qu'à leur cercueil la foule vienne et prie ». 

Le temps a passé. Les passions, les sentiments, les valeurs, ont évolué. Je me demande s’il ne serait pas temps, aujourd’hui, de parler d’un nouvel honneur. Je me demande si les jeunes d’aujourd’hui sont sensibles à ces valeurs de peine, de sacrifice, de souffrance. Et, d’ailleurs, lorsque l’on se retourne vers le passé de ces 2 ou 3 mille ans écoulés, on ne peut qu’être atterré par la somme de souffrances qu’a enduré notre malheureuse humanité. Et pour quel résultat ? Après deux guerres mondiales destructrices et fratricides, nous voilà entrés, à nouveau dans un cycle de tentions nationales et internationales, économiques et sociales,   …   et même sanitaire, qui n’est pas pour nous rassurer. D’illustres penseurs, intellectuels, scientifiques, souhaitent un changement de paradigme. Mais, qui comprend cette expression ? Qui est capable de donner au Monde la recette du renouveau, le secret du bonheur sur Terre, le chemin de l’Éden ? Non, on continue de préférer souffrir sur Terre pour mériter son Paradis   …   ailleurs.

Sommes-nous donc tous, irrémédiablement masochistes ? N’y aurait-il aucun honneur à se battre pour le bonheur des générations futures et, pourquoi pas pour son propre bonheur, ici et maintenant ? Sommes-nous conscient que la souffrance de tous ne profite qu’à une très petite quantité d’humains qui, en définitive, ne nagent pas, eux non plus dans le parfait bonheur. Si j’en crois notre illustre La Fontaine, le savetier continue de chanter alors que le financier se morfond en inquiétudes et dépressions. Qui peut être heureux dans un monde de souffrances ?

Alors, oui, c’est un grand honneur aujourd’hui de se battre pour la liberté, l’égalité et la fraternité, mais pas celles des tensions et des guerres, les valeurs du passé. Le changement de paradigme est aujourd’hui d’une difficulté énorme mais d’une simplicité biblique. Il suffit de bien comprendre ces trois termes et de les aimer à en mourir, non pas pour détruire l’autre mais pour construire vraiment ce monde du bonheur, de la liberté, de l’égalité et de la fraternité.




1.Posté par République le 01/04/2021 11:36

Le 01/04/21 : on n’a pas fini d’expliquer l’étendue, la profondeur et donc l’importance de l’intégration continue dans la vie sociale et politique des valeurs indissociables de la République : liberté, égalité et fraternité. Le monde de l’éducation à tous les niveaux a toujours devant lui une marge d’intervention infinie – et dans laquelle les médias ne doivent pas perdre de vue leurs responsabilités pour aller autant que faire se peut vers « un monde de bonheur ». De façon à ramener à sa juste place la tactique des uns et des autres qui ne pensent sur le moment qu’au racolage électoraliste.

2.Posté par A mon avis le 01/04/2021 11:44

Anatole France:
"on croit mourir pour la patrie, on meurt pour les industriels et les banquiers "

3.Posté par A mon avis le 01/04/2021 11:53

"Qui est capable de donner au Monde la recette du renouveau, le secret du bonheur sur Terre, le chemin de l’Éden ? "


Personne !

L'espèce humaine n'est pas différente des autres espèces vivantes qui répondent toutes à une sorte de loi du vivant : Se nourrir (= trouver une source d'énergie) pour se reproduire et occuper le plus de place possible au détriment des autres.

Notre prétendue intelligence supérieure n'est en fin de compte qu'un outil au service de ce principe. Les guerres modernes ne sont que la suite de toutes les luttes et guerres qui ont jalonné l'évolution de homo sapiens

4.Posté par Lisbeth le 01/04/2021 19:57

Alors voilà.. que maintenant que Victor Hugo m appelle! Er c est un François, St François d Assise? Celui qui parlait aux oiseaux? Ama pouvez vous,si le sujet vous interesse, dire qui est ce monsieur assis ou pas...sujet trop vaste pour moi, je préfère suivre un petit chemin de croix...
Il a quitté sa riche famille, pour devenir pauvre et donner des petites miettes à des oiseaux en ayant l air d un grand monsieur!
Oh pauvre st François, pardon je me suis écartée de lui pour digresser vers l auteur de ce texte, ma petite miette number one! Je reviendrai 3 fois!

5.Posté par Apax le 02/04/2021 09:21

Superbe texte qui donne à réfléchir, à tout le moins de se poser la question du paradigme nouveau qui pourrait valoir en ces temps d'instabilités voire d'effondrements successifs jusqu'à la débandade finale. Au moins, peut-être, se mettre d'accord sur le paradigme actuel en distinguant ce qui dépend de nous et dans lequel notre action pourrait véritablement changer l'état de chose et ce qui ne dépend pas ou plus de nous, tout en rêvant que l'irréversibilité des phénomènes par effet systémique, ne nous entraînent pas dans un précipice sans fonds. Tu as raison de souligner l'importance des valeurs qui doivent nous guider dans le passage ténu entre le paradigme perdu et le paradigme rêvé. Mais il est un ordre, un ordre sans condition qui ne peut que contraindre notre liberté chérie : c'est l'unanimité absolue (nous sommes pas loin de 8 milliards d'habitants) sur les buts à atteindre dès à présent pour nous adapter à ce qui restera de ce monde préservé...
C'est l'abbé Lacordaire qui affirmait qu'entre le fort et le faible, le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la "loi" qui affranchit. Je crains que le nouveau paradigme soit très contraignant assurément, mais d'abord fraternellement contraignant et ensuite, égalitairement partagé parce que nous sommes sur l'obstacle maintenant et qu'il se voit comme le nez au milieu de la figure, donc à moins d'être aveugle ou de mauvaise foi, nous ne pouvons qu'être tous d'accord pour changer de paradigme... La méthode ou les méthodes importent peu pour y arriver. Faisons confiance à notre intelligence collective et à nos connaissances scientifiques au niveau mondial mises au service d'expérimentations à large spectre (ZAD, permaculture, agrobiologie, technoscience mondialisée, etc..)

6.Posté par A mon avis le 02/04/2021 12:01

@ 5.Posté par Apax : vous écrivez :
nous ne pouvons qu'être tous d'accord pour changer de paradigme.


Il n'est pas certain que tout le monde soit d'accord sur la définition du "paradigme" actuel.
Il est encore mois certain que tout le monde soit d'accord pour en changer.
Et espérer trouver un nouveau modèle qui fasse l'unanimité relève de l'utopie !

Notre planète vit sa vie (concept de Gaïa Terre vivante), et nous ne pouvons que subir son évolution.
Chaque espèce vivante influence et modifie son proche environnement. L'espèce humaine a conquis la planète entière. Nous contribuons largement au réchauffement climatique. Les désaccords sur le sujet et sur les réponses à apporter laissent peu d'espoir à "un changement de paradigme" rapide et efficace.

7.Posté par J.Gabin le 02/04/2021 13:05

@TON TEXTE SENT TELLEMENT LE FAUX CUL A PLEIN NEZ QUE CA EN EST PRESQUE DE LA FRANCHISE!!!!

N EsT Ce PAs SAC VOmiTIF BErtEL DE VACoA?

BERTEL DE VACOA
l homme qui n aimait pas les femmes
Je confirme et signe , ait été la victime violentée de et par ce rustre, de et par tous les côtés
Lisbeth Salander,
Millenium

8.Posté par Lily le 02/04/2021 14:40

@pardon Ama, quelqu un te comprends, dans ta famille quand tu parles ?

Je t'aimais quand je croyais que tu étais Lesseps, mais je ne sais pas depuis que je sais que tu es un de leurs personnages aussi,
Mais c est 24h sur 24 qu'ils passent sur zinfos? Ils font des roulements ?

Bref je me dois d etre franche pour que tu t ameliores, tu es super chiante, c est pire que de lire un dictionnaire, tu es l ardechoise ou bertel ou niver?

En tout cas je soupçonne que tu es l origine du mal des 3 , ils sont devenus fous à te lire et t ecouter parler! ! !

Où est la fantaisie ?
L envie de rire?
L enviée de rire? Ah c est moi!

Merci smartphone;)

9.Posté par Bertel de Vacoa le 03/04/2021 11:30

Je ne sais pas d'où vient la torpille qui tire dans tous les sens en se sabordant elle-même et pourquoi les défenses de Zinfos cèdent avec autant d'indulgence .... mais cela sent la fin !

La fin d'un espace n'est pas forcément un signe de renouveau .... c'est juste une fin !

Ravi quand même d'avoir contribué au succès du site ! Le piment rouge a perdu de sa saveur à mon goût !... et sauf renouveau improbable ... Bertel vous tire sa révérence !

10.Posté par Reviens Bertel le 03/04/2021 15:22

Reviens Bertel, la Li Là ne passera pas le week end, Zinfos va sévir.

11.Posté par Bertel de Vacoa le 03/04/2021 15:35

Et encore toutes mes excuses à l'auteur de ce courrier !

"D’illustres penseurs, intellectuels, scientifiques, souhaitent un changement de paradigme. Mais, qui comprend cette expression ? Qui est capable de donner au Monde la recette du renouveau, le secret du bonheur sur Terre, le chemin de l’Éden ? " .... dites-vous

Personne ni humain ni divin ne peut le faire amha... mais chaque humain dans son coin détient un fragment de la clé ! Le problème c'est que tous les humains n'ont pas la même notion du partage et du bonheur universel !

12.Posté par A mon avis le 03/04/2021 22:07

@ 11.Posté par Bertel de Vacoa
Oui, mais détenir un petit fragment de la clé ne permet pas de faire fonctionner la serrure ! Et de plus, comme vous le dites, chacun ne pense pas tourner la clé dans le même sens !

13.Posté par Kayam 🖊 le 04/04/2021 11:36

Dans un monde :
- aussi égoïste
- tellement basé sur l'argent
- où le paraître et ne pas être est le fil de vie de beaucoup
- où les valeurs se perdent
- où le respect est absent
- où l'insolence, la violence, les maux de notre société font rage
- d'une génération élevée où l'enfant est devenu roi
- de la paresse et le manque de motivation qui s'écrivent sur une seule ligne dans un grand cahier
- de manipulations mentales que ce soit politiques, sanitaires, religieuses qui trouvent leurs adeptes
- où beaucoup de choses n'est que divisions, altérations, vérités douteuses ou doutes infondés
- où les préférences et les mises en lèr des mêmes personnes s'affichent sans vergogne
- où la justice est à double tranchant
- de pouvoirs et puissance qui dominent et écrasent les plus faibles
- où la honte de beaucoup d'actes est signe de fierté
- ........

Comment croire à une ébauche d'un nouvel honneur ?
A qui doit-on relayer les infos pour essayer de mettre un autre en route ?
Où peut-on trouver des personnes saines qui viendront présenter ce beau projet ?
Peut-on rêver à cette belle idée ?

Nous sommes devenus amorphes. Nous avons perdu de l'énergie et nous baissons les bras. Nous n'avons pas le courage et la force de ceux d'avant qui avaient la hargne de se battre.

Les droits sont outrepassés selon l'identité, le statut social et c'est une évidence que la confiance est rognée de + en +. Nous sommes résignés de toute cette situation désolante malgré nos cris d'alarme, nos crises de larmes aussi !

Dans notre propre foyer - le vôtre (A à Z) et le mien j'entends - en tant que parents responsables, nous essayons avec les enfants :
- d'apporter une bonne éducation
- de faire prendre conscience des difficultés qui nous entourent
- de leur dire que rien n'est acquis sans effort
- que le respect est une des valeurs à ne pas enterrer
- qu'ils sont LA génération à perpétuer et à SAUVER cette société qui sera la leur plus que la nôtre en cours mais j'avoue que des fois quand je regarde ce qui s'passe aujourd'hui, je me dis qu'elle est bien perdue avec cette génération d'enfants qui ont trop ! Les parents ne savent-ils pas dire NON ??

Espérons que la minorité les jeunes d’aujourd’hui, insensibles à ces valeurs de peine, de sacrifice, de souffrance baissera les bras devant la majorité !

Continuons malgré tout à apporter et à donner à tous nos enfants, ces élèves, ces étudiants, ces jeunes, ces nouveaux parents qui en veulent, qui croient > cette aide et des leçons de morale pour que peut-être le nouvel honneur soit un de leurs objectifs !
------
Il y a beaucoup de zinfonautes qui permettent des partages ici. Nous ne sommes liés à aucun contrat d'assiduité à telle ou telle personne. Il y a des affinités, des insensibles, il y a des envois de pics, il y a des échanges d'avis, contradictions, accords, etc. et c'est ce qui fait notre qualité d'humain tout simplement. Maintenant notre présence ici n'est qu'une petite partie de nos propres vies et cela nous permet de nous aérer un p'tit peu quand même de notre quotidien. Nous avons été basculés dans des parodies, homélies, litanies, je n'arrive pas à trouver le mot pour les avocats !!??🤯
Suivons tout simplement ceux et celles qui nous intéressent !

14.Posté par A mon avis le 04/04/2021 16:39

@ 13.Posté par Kayam 🖊
Vous semblez dire que tout se perd, que plus personne ne respecte rien. Mais que vous, vous essayez tant bien que mal d'inculquer ces valeurs à vos enfants. (encore faudrait-il s'entendre sur ce que signifie ces "valeurs").
C'est sans doute ce que pense chacun de nous : les autres (=la société) ne respectent plus rien, mais heureusement moi et ma famille avons encore cette notion de "valeurs" que nous tentons de faire respecter.

En réalité, le monde actuel n'est ni plus bon, ni plus mauvais que les précédents. Seules les techniques progressent apportant de plus en plus de possibilités à l'espèce humaine de croitre et de se multiplier au détriment des autres espèces aussi bien qu'au détriment des individus de sa propre espèce.

Notre intelligence certainement supérieure à celle des autres espèces devrait nous permettre d'agir vers plus d'égalité et de solidarité. Mais dans un monde où la population humaine ne fait qu'augmenter, il faut bien constater que c'est la course à la puissance qui domine.

15.Posté par Kayam 🖊 le 04/04/2021 21:55

A mon avis

Je pensais nous (vous, lui, elle, moi) : essayons ensemble et continuons en tant que parents responsables d'inculquer de belles valeurs à nos enfants. Nous sommes encore nombreux à offrir une belle éducation par rapport à d'autres parents un peu moins aisés civiquement ; que je pourrais mettre dans la case palaeksa. Il y a aussi d'autres parents et enfants qui ne font pas cas de cette déclinaison sociétale une priorité.

D'après vos 2 premières phrases : c'est p'tète une fausse impression que j'ai perçu en vous lisant mais il ne faut pas penser que chez nous, à la maison, c'est où tout roule droit et que nous sommes LA famille modèle ! 🧐

Les années passent, les meilleurs instants de votre (si différente de)/ notre génération s'estompent. Il y a certes différents vécus selon chaque génération et c'est sûrement par rapport aux comparaisons d'hier à aujourd'hui que je pense voir une société qui va mal. Très mal même !

Même si le monde actuel n'est ni plus bon, ni plus mauvais que les précédents ; tout de même A mon avis : les fameuses valeurs auxquelles je fais référence : respect, civisme, considération envers autrui ou encore la prise en considération de son corps (zenfan y fé zenfant par exemple) ne sont-elles pas + reléguées et tirées vers le bas ? par rapport à avant ?

Nous n'avons jamais connu ces regards pleins de hargne au moindre battement de cil posé sur quelqu'un, ni l'insolence bien pimentée de certains kozmen, ni encore les actualités liées aux viols des personnes âgées et j'en passe !
Elle ne deviendra pas plus désœuvrée encore la génération suivante ?? sauf si la majorité qui espère en un monde meilleur prenne l'avantage sur la minorité qui se laisse aller dans ces manques de repères.
🙂

16.Posté par A mon avis le 05/04/2021 11:30

@ 15.Posté par Kayam 🖊
Il y a toujours eu des bons et de méchants. Ceux qui font "le bien" et ceux qui font "le mal". Nous ne sommes pas différents des générations passées, nous sommes seulement plus nombreux !...

Mais c'est quoi "le bien" et "le mal" ? Par exemple : est- bien ou mal de lapider des femmes ? La notion de bien et de mal varie selon les époques et selon les sociétés.

En regardant le bon côté des choses , on pourrait dire que nos civilisations modernes sont meilleures que les anciennes : l'esclavage a disparu le racisme tend à disparaître ; on ne perçoit plus l'homosexualité comme il y a seulement 30 ou 40 ans ; l 'égalité homme-femme fait des progrès ; il existe des instances pour aire respecter les droits humains, etc ...
Et pourtant, partout dans le monde il y a des guerres au nom de la religion, au nom du racisme. Des humains sont traités en véritables esclaves ; des femmes sont maintenues en soumission sous leur voile , etc.
Tout change et rien ne change !.........

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes