MENU ZINFOS
Société

Le nouveau protocole sanitaire pour voyager dans les Outre-mer


Le gouvernement a annoncé la mise en place d’un dispositif expérimental de protocole sanitaire à l’entrée des territoires ultramarins. Un test devra être effectué 72h avant l’embarquement suivi d’une quarantaine de sept jours et une semaine distanciation sociale

Par Nicolas Payet - Publié le Samedi 6 Juin 2020 à 14:37 | Lu 12670 fois


C’est par un communiqué du ministère des Outre-mer que la nouvelle a été rendu publique. Le gouvernement annonce la mise en place d’un dispositif expérimental de protocole sanitaire à l’entrée des territoires ultramarins. 

Les principes de l'expérimentation 
 
A partir du 9 juin, pour tous les territoires concernés, tous les passagers seront invités à réaliser dans les 72 heures précédant le vol un test RT-PCR, de détection du génome SARS Cov2.
 
A l'arrivée dans les territoires concernés, les passagers, qui présenteront un test dont le résultat est négatif, bénéficieront d'une procédure accélérée de traitement à l'aéroport et effectueront sept jours de quarantaine, suivi d'un nouveau test RT-PCR.
 
En cas de test négatif, ils pourront sortir de leur domicile, avec le port du masque systématique à l'extérieur et une application stricte des mesures de distanciation sociale et ce durant une semaine. Ils devront s'abstenir de participer à des rassemblements et éviter les contacts avec des personnes à risque " (personnes âgées...).
 
Les personnes qui n'auront pas réalisé de tests avant le départ suivront la procédure d'accueil actuellement en vigueur dans les aéroports (temps d'accueil et de traitement estimé en moyenne entre 3h et 4h) avec une mesure de quatorzaine stricte, en site dédié ou à leur domicile.
 
Un bilan de cette expérimentation, qui portera notamment sur les conditions de réalisation des tests avant et après le vol et leurs résultats, sera réalisé au 22 juin.
 
 
Comment réaliser un test avant le départ ?
 
Pour réaliser un test avant le départ, les passagers peuvent s'adresser à leur médecin traitant qui leur prescrira un test ou directement à un laboratoire sur présentation de leur billet ou de leur réservation vers ces territoires.
 
 
Quelles pièces présenter à l'embarquement ?
 
Tous les passagers doivent fournir une déclaration sur l'honneur du motif de leur déplacement, accompagnée d'un ou plusieurs documents permettant de justifier de ce motif, ainsi qu'une déclaration sur l'honneur attestant qu'ils ne présentent pas de symptôme d'infection de covid-19 et qu'ils n'ont pas connaissance d'avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les 14 jours précédant le vol.
 
 
Que faire si je suis testé positif au Covid-19 avant le départ ?
 
En cas de test RT-PCR positif, il est nécessaire de s'isoler pendant 14 jours et il n'est pas possible de prendre son vol.
 
Les compagnies aériennes se sont engagées à proposer aux personnes présentant un test avec un résultat positif, qui n'est pas compatible avec un embarquement, un échange de leur billet pour un vol ultérieur, après leur période d'isolement.
 




1.Posté par justedubonsens le 06/06/2020 15:05

On en déduit donc que l'inverse n'est pas vrai et que les ultramarins peuvent voyager sans contrainte ni obligation sanitaire pour se rendre en métropole !

2.Posté par Non le 06/06/2020 15:24

Supprimez tout ça le 22 juin
On en veut pas de vos tests extrêmement douloureux et dangereux avec 40% de faux négatif ils ne servent à rien
Le masque doit suffir pour voyager librement

3.Posté par Seb le 06/06/2020 16:26

Ridicule, aucun touriste ne se risquera à venir en outre mer.

4.Posté par Laisseznousvivre le 06/06/2020 18:06

C'est pas grave de l'attraper, plus de 98% des malades guérissent.
Moi-même je suis resté chez moi tranquillement me suis surveillé et c'est passé en 10 jours, sans séquelles. 🤷🏾‍♂️

5.Posté par Mwin la pa di le 06/06/2020 18:34

Aujourd'hui sur Radio un jeune réunionnais de retour au pays nous informe qu'avant le départ il a fait le test (négatif) puis a voyager dans l'avion avec masque... Mais l'ARS essaye de le joindre ( il doit être confiné ) mais il n'a pas répondu et il sollicitait cette radio pour avoir un N° de tel pour appeler l'ARS. Tout en disant sur l'antenne que les gens à la Réunion ne portaient pas les masque dans les magasin constat fait par lui même... En fait il nous indique clairement n(avoir pas respecté le confinement.... Bravo la bêtise humaine !

6.Posté par Stella le 06/06/2020 21:50

Je suis en métropole dans un dept où il y a eu peu de cas, tout le monde se balade librement et pourra bientôt prendre l’avion partout en Europe. Les bars et les restaus sont ouverts, les écoles aussi et vous savez quoi : rien à signaler ! Il faudrait voir à arrêter de flipper et reprendre une vie normale vous êtes en train de ruiner le tourisme réunionnais. Ici on peut circuler d’un dept à l’autre et la reunion est un dept comme un autre ...

7.Posté par philmarlowj le 07/06/2020 01:07

Je trouve qu’il manque quelques détails à ce dispositif:
Les tests sont insuffisants en nombre, 1 test par jour serait préférable.
L’individu doit porter une pancarte accrochée dans son dos qui informe les passants qu’il est potentiellement dangereux et qu’il convient donc de s’éloigner.
Il serait judicieux de lui accrocher aux chaussures des grelots qui avertiraient les citoyens saints de son arrivée.
Enfin un signe distinctif cousu sur le vêtement de la couleur qu’il reste à définir serait visible de jour comme de nuit.
A l’arrivée les passagers seraient encadrés par des pelotons de gendarmes et de policiers armés.
En option il serait peut-être souhaitable que les voyageurs portent un bracelet électronique .
L’ensemble de ces mesures devrait rendre notre île attractive et accueillante.
Le redressement du tourisme à La Réunion est sur la bonne voie,ce dispositif était attendu avec impatience, il dépasse notre attente à un point tel qu’il devrait s’appliquer pendant plusieurs années.
Merci à Me Girardin et à tous ceux qui ont participé à l’élaboration de ce dispositif unique que le monde nous envie.

8.Posté par Ouech le 07/06/2020 07:08

Les cadis a l'aéroport sont les pas désinfectés et dans l'avion y a 1m de distanciation arrete de nous faire chier avec vos mesures a la con

9.Posté par Domino le 07/06/2020 07:43

Personne ne respecte plus grand chose. Il faut passer a autre chose et se protéger du mieux que l'on peut. On s'inflige la mémoire d'un poisson de bocal.

10.Posté par Réunion+ le 07/06/2020 09:01

Comment tuer le tourisme dans les DOM !!!
Les avions devant venir à vide ne viendront pas et les réunionnais ne pourront quitter leur Ile .
Bravo Mme Girardin , encore un exploit .

11.Posté par Vero le 07/06/2020 09:08

Post 7, entièrement d’accord avec vous!!!!!
Nos hommes politiques ils font quoi ??? À commencer par le gros verrat avec sa compagnie aérienne???? Notre tourisme se meurt tranquillement et personne ne bouge!!!!!

12.Posté par Truthlurker le 07/06/2020 09:11

Bon ben on peut fermer boutique

13.Posté par Regis le 07/06/2020 12:22

Pour répondre à post1.
Aucune obligation de quelle que nature que ce soit dans le sens Reunion/métropole.
Par ailleurs me nombre de passagers est limité ; à peine plus de 50% du nombre de places disponible.
Il va de soi que pour l'instant le tourisme n'est pas à l'ordre du jour mais au moins les étudiants qui doivent rendre leur chambre de cité universitaire peuvent rentrer.

14.Posté par Andrée le 07/06/2020 19:28

On a pu entendre un médecin dire aux infos qu'il fallait absolument que les passagers soient testés avant de prendre l'avion, ce qui paraît logique. Or, là on voit que les passagers seront seulement invités à le faire et on précise même que des mesures seront prises à l'arrivée pour les ceux qui n'auront pas fait ce test avant de prendre l'avion.
Pourquoi ce test n'est-il pas obligatoire? Pourquoi faire prendre le risque aux autres passagers?
Il faut arrêter de faire semblant!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes