Océan Indien

Le nouveau Boeing d'Air Austral est arrivé à Mayotte

Lundi 29 Août 2011 - 17:46

La compagnie Air Austral a reçu son premier Boieng 777-200LR lors d'une cérémonie qui s'est déroulée le 26 août aux Etats-Unis. Vendredi dernier, comme un symbole, c'est à Mayotte que l'oiseau bleu et blanc est venu se poser. Il réalisera les premières liaisons directes entre Mayotte et la métropole en octobre.


Le Boeing 777-200LR lors de son atterrissage vendredi soir à Pamandzi (A.L./Malango)
Le Boeing 777-200LR lors de son atterrissage vendredi soir à Pamandzi (A.L./Malango)
 
Le Boeing 777-200LR qui va assurer les liaisons directes entre Mayotte et Paris s’est posé vendredi soir à Pamandzi. Parti de Seattle aux Etats-Unis, siège des usines Boeing, l’oiseau aux couleurs d’Air Austral a rallié Mayotte en 18 heures, sans escale, relate le journal Malango.

Un voyage en guise de répétition générale. En effet, Air Austral s'apprête à inaugurer sa nouvelle ligne long courrier Dzaoudzi/Paris Charles de Gaulle en vols directs à compter du 31 octobre 2011. Le Boeing 777-200 LR est le seul à pouvoir décoller de la très courte piste mahoraise (1.930m) avec le plein de carburant. La compagnie Corsairfly est jusqu'à présent la seule à assurer des vols directs dans le sens Paris-Dzaoudzi.

Le président d'Air Austral, Gérard Ethève a déclaré : " Le Boeing 777-200LR apportera une valeur exceptionnelle à notre compagnie aérienne. L'avion a des capacités de décollage supérieures aux autres, y compris les décollages sur des pistes courtes avec une charge utile maximale. Nous sommes confiants, l'ajout du 777-200LR dans la flotte d'Air Austral se traduira par une économie de son fonctionnement et une satisfaction du client".

Seule ombre au tableau dans la fréquence des trois rotations par semaine envisagées (les mardi, vendredi et dimanche), le prix du kérosène à Mayotte, cinq fois plus cher qu’à la Réunion, qui ne permet de baisser le prix du billet. Des négociations entre l’ancien préfet de Mayotte, le président du Conseil général et le représentant de Total Mayotte, n'avaient pu lever ces doutes.
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 3700 fois



1.Posté par joseph Hoareau le 29/08/2011 18:15

M. Ludovic Grondin, vous devriez être très prudent dans vos écrits. "le prix du kérosène à Mayotte, cinq fois plus cher qu’à la Réunion, qui ne permet de baisser le prix du billet".

Est-ce une réalité que vous avez pu vérifier ou bien est-ce déjà la mauvaise excuse " pour justement ne pas baisser les prix des billets tout en déclarant mensongèrement ou hypocritement " Nous sommes confiants, l'ajout du 777-200LR dans la flotte d'Air Austral se traduira par une économie de son fonctionnement et une satisfaction du client" i[

Les Réunionnais n'ignorent pas, et les Mahorais non plus, que Air Austral et son PDG harceleur et licencieur, a toujours perçu "SES CLIENTS" comme " SES VACHES à TRAIRE" car ils sont "gentils" , non pas comme les Corses (explosifs) , ou les Kanaks ( fusils) !

Les prix ne baisseront que s'il y a une réelle volonté de les baisser avec une gestion et une gouvernance qui soient au service des la Réunion et les Réunionnais, et non plus la Réunion et les Réunionnais au service d'Air Austral et de toutes celles et ceux qui en profitent allègrement !!!

2.Posté par noe le 29/08/2011 18:48

On va prendre l'avion plus souvent avec ce bel engin tout neuf !

3.Posté par David Asmodee le 29/08/2011 19:08

"non pas comme les Corses (explosifs)"
Ah ? Qu'est ce qu'ils ont fait, les Corses, pour faire baisser le prix des billets d'avion ?

4.Posté par joseph Hoareau le 29/08/2011 20:22

M. David Asmodee, fin mars 1974, les élections présidentielles qui ont vu l'élection de Giscard grâce à la trahison par Chirac du candidat gaulliste Chaban Delmas. En remerciement, le traître Chirac est devenu 1er ministre. Les Corses ont fait alors ce que les Réunionnais sont bien incapables de faire, ils ont fermé leur île jusqu'à fin juin 1974 et jusqu'à la mise en place par Chirac 1er ministre d'une véritable continuité territoriale dont ils bénéficient depuis et qui leur a compensé de handicap de l'insularité et de l'éloignement.

Cette continuité territoriale a été arrachée par trois mois de grève dans une île où "pas une souris n'entrait ou ne sortait". Elle n' a pas été "offerte' par papa Chirac ou papa Giscard, comme tout ce qui a été "donné" par "papa Debré" ou "papa Vergès" aux Réunionnais !!! Elle est le fruit du combat du peuple Corse digne de ce nom. Ce n'est pas en pleurnichant dans une radio qu'ils l'ont gagnée... et l'ont toujours !!! Leurs enfants et petits enfants peuvent être dignes de leurs aînés : c'est loin d'être le cas pour la grande majorité des jeunes Réunionnais aujourd'hui.


5.Posté par David ASMODEE le 29/08/2011 22:21

"ce que les Réunionnais sont bien incapables de faire..."
Va t'asseoir sur la piste 12 ou 14 de l'aéroport demain. Donne l'exemple.

6.Posté par historien la paille sec le 29/08/2011 22:29 (depuis mobile)

O t Joseph ! A ou 1 historien koué licencié de moufia UR
www.miconnaittoute.com

7.Posté par Caton2 le 30/08/2011 19:54

"le prix du kérosène à Mayotte, cinq fois plus cher qu’à la Réunion"!!!! Il est pas né à Marseille le Ludovic? C'est déjà bien assez qu'il soit 45% plus cher à Mayotte qu'à la Réunion!

8.Posté par sgeg le 30/08/2011 21:03

post 7 caton merci pour cette précision...ça me paraissait quand même un peu gros !

9.Posté par gbdz le 01/09/2011 16:40

5 fois plus chér c'est 400% plus cher, pas 45.
Attention, mathématique pei!

10.Posté par raména le 01/09/2011 19:34

En tout cas c'est une bonne chose pour les mahorais! on verra la suite avec corsair!

11.Posté par inoui le 03/09/2011 18:07

Mais Air austral est une entreprise qui ne devrait pas faire le même chiffre d 'affaire que l'an dernier!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues