Economie

Le nombre de demandeurs d'emploi en baisse au deuxième trimestre 2019

Jeudi 25 Juillet 2019 - 16:06

Le nombre de demandeurs d’emploi tenus d’en rechercher et sans activité (catégorie A) est en baisse de 0,2 % au deuxième trimestre 2019 à La Réunion. Selon les derniers chiffres de Dieccte, en moyenne, ils sont ainsi 138 640 et leur nombre est en baisse de 0,8% sur un an. Toutes catégories confondues, ils sont 168 110 demandeurs d’emplois dans le département au deuxième trimestre, en baisse de 0,4 % ( -0,1 %) sur l’année.


Le nombre de demandeurs d'emploi en baisse au deuxième trimestre 2019
Au deuxième trimestre 2019, à La Réunion, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 138 640. Ce nombre baisse de0,2 % sur le trimestre (soit –330 personnes) et de 0,8 % sur un an.

En France (y compris Drom), ce nombre baisse de 0,5 % ce trimestre(–1,9 % sur un an).
À La Réunion, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s'établit en moyenne à 168 110 au deuxième trimestre 2019. Ce nombre baisse de 0,4 % sur le trimestre (soit –650 personnes) et de 0,1 % sur un an.

En France (y compris Drom), ce nombre baisse de 0,5 % ce trimestre (–0,9 % sur un an).
 
Demandeurs d'emploi par département-région d'outre-mer 

Au deuxième trimestre 2019, dans les départements-régions d'Outre-mer, les évolutions sur le trimestre du nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A se situent entre –2,2 % en Guyane et –0,2 % à La Réunion. Sur un an, elles se situent entre –5,9 % enMartinique et –0,8 % à La Réunion.

Les évolutions du nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B, C se situent entre –2,4 % en Guyane et –0,4 % à La Réunionpour les évolutions sur un trimestre. Sur un an, elles se situent entre –4,1 % en Martinique et –0,1 % à La Réunion.

Demandeurs d'emploi en catégorie A à La Réunion 
 
À La Réunion, sur un trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A augmente de 0,2 % pour les hommes (–0,5 % sur un an)et recule de 0,7 % pour les femmes (–1,1 % sur un an).

Sur un trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A diminue à La Réunion de 1,3 % pour les moins de 25 ans (–3,7 % sur un an), de 0,7 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–2,3 % sur un an) et progresse de 1,2 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (+4,0 % sur un an).

Demandeurs d'emploi en catégories A, B, C à La Réunion 
 
À La Réunion, sur un trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B, C augmente de 0,1 % pour les hommes stable sur unan) et recule de 0,8 % pour les femmes (–0,2 % sur un an).

Sur un trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B, C diminue à La Réunion de 1,5 % pour les moins de 25 ans (–3,0 %sur un an), de 0,7 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–1,4 % sur un an) et progresse de 0,9 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (+4,4 % sur un an).

Ancienneté d'inscription en catégories A, B, C des demandeurs d'emploi à La Réunion 
À La Réunion, sur un trimestre, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégories A, B, C depuis un an ou plus augmente de 1,8 %(+8,1 % sur un an) tandis que celui des inscrits depuis moins d'un an recule de 3,5 % (–10,3 % sur un an).

L'ancienneté en catégories A, B, C est mesurée par le nombre de jours où le demandeur d'emploi a été inscrit, de façon continue, en catégories A, B, C. Une sortie d'un jour de ces catégories réinitialise l'ancienneté. D'autres indicateurs, tel que le nombre de personnes inscrites en catégorie A un certain nombre de mois sur une période donnée, peuvent éclairer d'autres dimensions de l'ancienneté ou de la récurrence sur les listes de Pôle emploi dans ces catégories.

Entrées et sorties de catégories A, B, C à La Réunion
 
À La Réunion, le nombre moyen d'entrées en catégories A, B, C au deuxième trimestre 2019 augmente de 0,4 % par rapport au trimestre précédent(–6,0 % sur un an).

Au deuxième trimestre 2019, les entrées pour fin de mission d'intérim (–6,3 %), licenciement économique (–6,3 %), première entrée sur le marché du travail (–4,9 %), retour d’inactivité (–6,3 %), autres motifs (–3,7 %) et motif indéterminé (–3,9 %) sont en baisse. Les entrées pour fin de contrat (+2,0 %), démission (+6,9 %), rupture conventionnelle (+6,9 %), autre licenciement (+3,4 %) et réinscription rapide (+10,9 %) sont en hausse.

À La Réunion, le nombre moyen de sorties de catégories A, B, C au deuxième trimestre 2019 augmente de 2,8 % par rapport au trimestre précédent (+7,3 % sur un an).

Au deuxième trimestre 2019, les sorties pour entrée en stage ou en formation (–10,6 %) sont en baisse. Les sorties pour reprise d'emploi déclarée (+3,3 %), arrêt de recherche (+6,3 %), cessation d'inscription pour défaut d'actualisation (+1,2 %), radiation administrative (+46,4 %) et autres cas (+2,3 %) sont en hausse.

--------------

Suite à la refonte des motifs d’inscription à Pôle emploi (voir note ), les données sur les entrées en catégories A,B,C par motif sont révisées et ne sont pas comparables avec celles publiées avant avril 2018.
N.P
Lu 1287 fois



1.Posté par Cnarm, ladom le 25/07/2019 16:33 (depuis mobile)

Combien sont partis avec le département , la région ? Il faut faire la balance . Combien sont venus de la métropole aussi . Tout est faux !! C est le
Compteur de Girardin et l’etat Français ?

2.Posté par sbuba le 26/07/2019 14:04

inadmissible!!!
gilets jaunes reprenez du service

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie