Société

Le mot "race" supprimé de la Constitution française

Mercredi 27 Juin 2018 - 19:36

La Commission des lois a supprimé le mot "race" de la Constitution française. Le vote a eu lieu ce mercredi à l’Assemblée nationale sous l’impulsion notamment de la députée, Huguette Bello, et de son groupe parlementaire (GDR). 

Un amendement qui a reçu un écho favorable après de multiples tentatives menées par les groupes communistes puis GDR depuis 2003.

"Sans parler de la recherche scientifique dont les progrès confirment chaque jour que la notion de race est totalement dépourvue de fondement scientifique. La convergence que nous constatons dans cette enceinte en faveur de cette suppression est de bon augure. Elle rencontre l’aspiration de la majorité de nos concitoyens", a déclaré la députée. 

Un premier pas donc vers une suppression totale du mot "race" du droit français, se félicite Huguette Bello dans un communiqué.
NP
Lu 4167 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

75.Posté par alcide le 30/06/2018 13:54

Le racisme, un sujet tabou, dont il faut débattre avec intelligence
https://www.youtube.com/watch?v=f4MG8pTGo2U

74.Posté par Moi président le 29/06/2018 20:37

lol

73.Posté par eric le 29/06/2018 16:43

72) en tous les cas il y a du progrès dans votre raisonnement: vous avez employé le terme de "catégorie" en parlant des humains et non plus celui de "race"... vous voyez, le dialogue fini par payer...

72.Posté par Moi président le 29/06/2018 15:59

@71 : "mais qui sont les bouledogues et les pointes blanches dans votre analogie ? c'est bien cela le nœud du problème"

Effectivement, un des problèmes (bien que n'étant pas le noeud), c'est de chercher à savoir qui sont les bouledogues, les pointes blanches, ainsi que les humains dans mon exemple.
Si j'ai pris un exemple "neutre", c'est justement pour souligner un principe. Mettez n'importe quelle catégorie d'humain à la place des bouledogues, ça marchera de la même manière. Du moment que vous vous placez du côté des humains.

A rapporter avec ce que je disais dans le post 70.

"ce qui relève de l’instinct pour l'animal n'est pas la même chose pour l'être humain."
Justement, dans mon exemple, celui qui réagit est l'humain.
Et l'humain est un animal qui a des instincts (instinct de survie notamment), en plus de la possibilité de raisonner même quand les circonstances ne l'y obligent pas.
C'est justement sur cette faculté de raisonnement qu'on doit s'appuyer pour lutter contre le racisme et toutes autres formes de stigmatisation. C'est pour ça qu'on doit privilégier le dialogue.
Mais chez beaucoup d'entre nous le sentiment l'emporte sur la raison, et c'est de ça qu'il faut être conscient. On en est d'autant plus conscient si on a soi-même du lutter pour que notre raison l'emporte sur nos sentiments.

Un ancien fumeur aura plus de poids pour faire arrêter de fumer un fumeur, que quelqu'un qui n'a jamais fumé.

71.Posté par eric le 29/06/2018 15:03

69) 70) je suis pour le dialogue et la discussion aussi.... mais qui sont les bouledogues et les pointes blanches dans votre analogie ? c'est bien cela le nœud du problème... un "zarab" vous a mordu alors tous les "zarab" vous mordrons... ? ce qui relève de l’instinct pour l'animal n'est pas la même chose pour l'être humain.
Donc je ne vous prendrais pas comme Président ;-)

70.Posté par Moi président le 29/06/2018 14:28

@67 : j'oubliais une chose importante. Ne pas chercher à minimiser ou pire cautionner la stigmatisation des bouledogues à l'encontre des humains, quand dans le même temps on lutte contre la stigmatisation des bouledogues par certains humains. La crédibilité de ceux qui font ça en prend un sacré coup.

69.Posté par Moi président le 29/06/2018 14:13

@67 : c'est pas le fait que les races humaines n'existent pas, que je conteste. C'est le rapport avec la lutte contre le racisme.

Pour aller un peu plus loin :
Si je me fais mordre uniquement par des requins bouledogues, alors que jusqu'à présent j'ai pu croiser des pointes blanches sans me faire attaquer par eux, je finirai par devenir "raciste" envers les bouledogues.
Des gens pourront toujours me montrer des vidéos où des plongeurs caressent des bouledogues et nagent avec eux en toute sérénité, c'est pas gagné d'avance que ça calmera mes préjugés à leur égard.
Néanmoins ça vaut le coup d'essayer.

Par contre, dire "il n'y a plus de bouledogues et de pointes blanches, à partir de maintenant il n'y a que des requins tout court", je trouve ça inutile, voire même contre-productif car ça risque de radicaliser davantage ceux qui ont des préjugés envers les bouledogues.

Pour ne pas que les sentiments des uns influencent ceux d'autres (qui n'ont jamais été en contact avec des bouledogues), on peut interdire les publications à caractère stigmatisant à l'encontre des bouledogues. Même si là encore il y a un risque de radicalisation du racisme anti-bouledogues. Mais au moins c'est justifié par le fait qu'on ne veut pas que le problème s'amplifie et devienne donc plus difficile à combattre.

Personnellement, je suis pour le fait de dialoguer sur ces sujets, plutôt que de les éluder. Avec certaines limites, comme la plupart des choses dans ce monde.

68.Posté par eric le 29/06/2018 11:37

63) et si c'était votre façon de penser qui était la source de nos problèmes ? pose a ou la kestion...

67.Posté par eric le 29/06/2018 10:17

56) et autres aussi
Bien sur que le mot race restera encore dans les mémoires... mais après tout qu'est ce que ça coute d'essayer de ne plus l'utiliser a propos des humains puisqu'il ne correspond pas à une réalité tangible (cf 55...) nous serons amener à réfléchir sur cette notion plus utilisées pour diviser ( et régner du même coup... ) que pour construire ensemble... après tout la langue évolue et c'est très bien... et comme aurait pu dire Coluche à propos des racistes "tous ensemble pour tous leur mettre au c.l...!"

66.Posté par Zarin le 29/06/2018 10:03

Les mots sont un prétexte. C’est l’élan intérieur qui nous pousse l’un vers l’autre, pas les mots. (Rumi)

Choisis bien tes mots, car ce sont eux qui créent le monde qui t’entoure. (dicton Navajo)

Quand vous écoutez quelqu’un, complètement, attentivement, vous n’écoutez pas seulement les mots, mais aussi le sentiment qui s’y associe, vous écoutez le tout, et non une partie. (Jiddu Krishnamurti)

POUR LA ROUTE !!!

65.Posté par Malagasy le 29/06/2018 10:01

Et vous croyez que le mot race ne sera plus utilisé ?
Mais vous rêvez éveillée chère Madame

64.Posté par Yab le 29/06/2018 09:24 (depuis mobile)

Et RASTAFARY ,i existe encore ?👾👩‍🍳 cool man

63.Posté par migrants dans la gueule le 29/06/2018 08:03

Suppression du mot race dans la constitution, pendant que rentrent massivement les migrants économiques...Belle hypocrisie des bobos, source de nos problèmes...

62.Posté par DICKTAT le 29/06/2018 06:43

ils n'ont rien a faire a l'assemblée ,pourquoi ne pas proposer un amendement sur les inégalités,durcir les emplois fictifs pistonnés. Dans les administrations ,les collectivités ,les chambres consulaires etc..........y a des gens qui occupent des gros postes sans un bon CV. Camarade un ,camarade l'autre sans trop apprendre l'école et moins lé chef ,directeur ,etc..................

61.Posté par alcide le 29/06/2018 06:00

Le début de la grande expulsion...

https://www.youtube.com/watch?v=S4oC4zMZZYg

60.Posté par alcide le 29/06/2018 03:42

Je pensais qu'Holande l'avait déjà fait en début de son mandat présidentiel...On nous roule dans la farine comme c'est pas permis. Des incantations encore et toujours...

59.Posté par momo le 28/06/2018 22:49

ils vous restent a faire disparaitre les mots : voleur ; baiseur et quelque soit la RACE

58.Posté par Paul Hoarau le 28/06/2018 21:50

Voilà une catégorie (je ne dis pas race.) de personne qui sont payés avec les sous de nos impôts "traitement mensuel : 7 100,15 " pour soi-disant nous représenter, et défendre nos droits à la haute chambre de l'état, nous pondent comme grande cause, la suppression d'un mot dans la constitution ! Si seulement Coluche était encore parmi nous, dirait voilà une idée comme elle est bonne, nous sommes dans la merde, le tiers-monde dans son intégralité veut vivre chez nous, les pauvres sons de plus en plus pauvres, nos chômeurs de plus en plus nombreux, les étudiants font la manche pour poursuivre leurs études, les retraites d'aujourd'hui sont arnaqués ceux de demain ne savent mais pas s'ils auront droit à ce titre, Oyez oyez bonnes gens réjouissez-vous n'avez pas le MOT-RAL, le MOT RACE sera rayé de la constitution, et soyez rassuré, vos ennuis vont bientôt disparaître, car un projet de loi est en vue , celui de tirer le mot EMMERDES de la langue française !

57.Posté par betimmonde le 28/06/2018 20:26

si je suis noir de peau et que je me présente comme blanc de peau , me dira t on qu'il y a supercherie ?

56.Posté par Moi président le 28/06/2018 20:13

Qu'il y ait des races humaines ou pas, qu'il y ait des ethnies ou pas, des différences de couleur de peau, de cheveux, d'yeux, ou pas, ça n'est pas le problème.
Le problème c'est qu'il y en ait qui pensent que ces différences naturelles, qui ne résultent pas de la volonté de ceux qui les portent, influent sur la valeur ou le caractère des gens.

La seule façon de lutter contre ça, c'est de montrer que des gens de même race/ethnie/couleur de peau peuvent avoir les mêmes différences entre eux, question valeur et caractère, que des gens de race/ethnie/couleur de peau différentes.
On l'a fait en France, on le fait encore, et on le fera peut-être encore à l'avenir, mais on peut pas légalement forcer quelqu'un à reconnaître la réalité.
Tout au plus peut-on lui interdire de dire des conneries publiquement, sur Internet par exemple. C'est déjà le cas, mais on voit bien ce que ça donne concrètement.
Donc luttons pour faire appliquer des lois qui existent déjà, ou bien assumons qu'on ne peut rien faire contre la connerie humaine.

55.Posté par roberto le 28/06/2018 20:11

La notion de race humaine fut employée pour établir des classifications internes à l'espèce humaine selon des critères morphologiques ou culturels1,2,3. Des études scientifiques, fondées depuis le milieu du xxe siècle sur la génétique, ont montré que le concept de « race » n'est pas pertinent pour caractériser les différents sous-groupes géographiques de l'espèce humaine car la variabilité génétique entre individus d'un même sous-groupe est plus importante que la variabilité génétique moyenne entre sous-groupes géographiques4,5. Le consensus scientifique actuel rejette en tout état de cause l’existence d'arguments biologiques qui pourraient légitimer la notion de race6, reléguée à une représentation arbitraire selon des critères morphologiques, ethnico-sociaux, culturels ou politiques7, comme les identités8.

La notion de race a été utilisée à partir du xviiie siècle pour distinguer des groupes humains possédant des critères physiques transmissibles, dans le prolongement des généalogies bibliques puis des grandes taxinomies de Linné. Au xxe siècle, elle a notamment été utilisée pour justifier la perpétration de la Shoah par les nazis, l'apartheid en Afrique du Sud et la ségrégation aux États-Unis. Elle n'est plus employée aujourd'hui dans la description du monde vivant que pour désigner des types de plantes cultivées et d'animaux domestiques. WIKIPEDIA

54.Posté par Moi président le 28/06/2018 19:53

Tiens, aujourd'hui on a un article sur Zinfos974 "Edmond Albius, le scientifique noir ...".

Pourquoi ne pas enlever les mots "noirs", "blancs", "jaunes", "basané" (pour désigner des humains) et j'en passe, de la Constitution et des lois, pour lutter contre le "colorisme" ?

Pourra-t-on compter sur la Gauche, qui ne voyait pas d'inconvénient, récemment, à ce qu'un chanteur évoque les "pédophiles blancs" dans une de ses chansons ?

53.Posté par MICHOU le 28/06/2018 19:51 (depuis mobile)

Un grand bravo à Mme BELLO pour ténacité, second i tions et un grand merci

52.Posté par loulou le 28/06/2018 19:38

noé restons lucide le racisme existe depuis que le monde est monde l'éradiquer est un doux rêve moi je n'y crois pas

51.Posté par Moi président le 28/06/2018 19:29

Oh oui, c'est sûr qu'en enlevant le mot "race" de la Constitution et des lois, on lutte efficacement contre le racisme.
Franchement, on y croit tous.

Enlevons également le mot "étranger" pour lutter contre la xénophobie, le mot "nation" pour lutter contre le nationalisme, et le mot "patrie" pour lutter contre le patriotisme.
Et tant qu'on y est enlevons aussi le mot "réalité" pour lutter contre le réalisme.

50.Posté par alcide le 28/06/2018 18:29

Que va t-on faire des zorey, malbar, caf,
zarab,chinois, créol, mahore et band comore
malgach ? On ne pourra plus prononcer une seule phrase.

49.Posté par loulou le 28/06/2018 18:20

la terre ne s'arrêtera pas de tourner l'enlever ou le garder dans le dictionnaire le monde ne changera pas pour autant

48.Posté par Fidol Castre le 28/06/2018 17:12

42.Posté par A mon avis le 28/06/2018 16:15

@
20.Posté par Fidol Castre :
Les races humaines n'existent pas. Mais le racisme existe bien.
Et justement, le racisme, c'est dire qu'il y a des races humaines !


Mais le raciste existe ? C'est à dire quelqu'un qui hait une race ou l'autre alors que ça n'existe pas ?

47.Posté par A mon avis le 28/06/2018 16:54

@ 39.Posté par Zarin
Et vous pouvez aussi ajouter la liste des nombreuses races végétales (variétés) qui existent et ont été créées par l'Homme !

46.Posté par A mon avis le 28/06/2018 16:51

16.Posté par noé : vous dites :
Etre « raciste » ne veut plus rien dire … car il n’y a qu’une seule race humaine !


Double erreur :
- C'est faux, biologiquement parlant, de dire qu'il n'y a qu'une "une seule race humaine". Il n'y a pas de "race humaine". La notion biologique de race humaine n'existe pas , mais "nous appartenons tous à "l'espèce humaine"
"Race" et "espèce" ont un sens bien précis. Autant utiliser les bons termes.

- C'est faux aussi de dire "Etre raciste ne veut plus rien dire". Bien au contraire, si la notion de race humaine n'existe pas, le raciste est celui qui pense que les races humaines existent !

45.Posté par A mon avis le 28/06/2018 16:37

@ 28 betimmonde le 28/06/2018 09:29 : vous dites :

C'est la grande découverte de notre siècle .Les races humaines n'existent pas Oui ,il y a des races de chiens ,de chevaux mais il n'y a pas de races humaines.Nous sommes tous pareil .La preuve ? On a tous deux trous de nez .!Nous avons vécu des siècles dans l'erreur .Ainsi soit il . .

En effet, il y a des races de chiens de chats, de chevaux. Pour les végétaux, on emploie le terme de variétés : variétés de tomates de maïs, de canne à sucre etc. Ces races ou variétés ont été créées par l'Homme en sélectionnant des "caractères génétiques" intéressants, et en faisant de reproduire ces "sélectionnés" dans des conditions particulières.

Au sens biologique du terme, les races humaines n'existent pas.

Et comme vous dites, nous sommes tous pareils : deux bras, deux jambes, et même 2 tous de nez, etc : ces caractéristiques communes sont les caractères de l'espèce humaine. . Mais en même temps, il n'y a pas deux individus humains qui se ressemblent : chaque individu possède ses caractères propre ou "caractères individuels" : empreintes digitales, groupe sanguin, forme du nez, longueur des pieds etc.

Nous avons en effet vécu des siècles dans l'erreur. Et encore maintenant certains persistent à vouloir dire qu'il existe des races humaines : ce sont des racistes qui persistent dans cette erreur !

44.Posté par loulou le 28/06/2018 16:31

au fond j'en ai rien à cirer je suis de la race humaine du pipi chat dans cette humanité

43.Posté par Ah ah ah le 28/06/2018 16:20 (depuis mobile)

En clair le procès du sieur ratenon pour propos racistes n''a plus de raison d etre 😂😁😎

42.Posté par A mon avis le 28/06/2018 16:15

@
20.Posté par Fidol Castre :
Les races humaines n'existent pas. Mais le racisme existe bien.
Et justement, le racisme, c'est dire qu'il y a des races humaines !

41.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 28/06/2018 15:15

Avis a ceux qui emploieront le juron "p.... de ta race", vous ferez trois pater et deux avé, sinon coups de chabouk.......

40.Posté par pipangaille le 28/06/2018 14:55

Des députés ont seulement proposé de supprimer le mot race. On changecpascla Constitution Francaise comme ça :
La procédure de révision est définie à l’article 89 de la Constitution.

L’initiative de la révision revient soit :

au président de la République sur proposition du Premier ministre : on parle alors de projet de révision ;
soit aux membres du Parlement : il s’agit dans ce cas d’une proposition de révision.
Dans les deux cas, le texte de la révision doit être voté en termes identiques par l’Assemblée nationale et par le Sénat.

Pour devenir définitive, la révision doit ensuite être obligatoirement approuvée par référendum lorsqu’il s’agit d’une proposition de révision constitutionnelle.

Les révisions initiées par le président de la République peuvent être approuvées par référendum ou par la majorité des 3/5e des suffrages exprimés des deux chambres du Parlement réunies en Congrès.

Le chef de l’État peut, en tout état de cause, arrêter la procédure de révision, même si les deux assemblées sont parvenues à l’adoption d’un texte identique, puisqu’il dispose du pouvoir de convoquer le Congrès ou le corps électoral en cas de référendum.

39.Posté par Zarin le 28/06/2018 14:41

Liste des races porcines de France

Le cheptel porcin de France compte 15 millions de têtes (2003). Le Bureau des ressources génétiques recense actuellement (2005) 36 races en France qu'on peut classer en trois groupes principaux.

Wikipédia

38.Posté par eric le 28/06/2018 14:34

37) lutter contre le racisme me semble un objectif prioritaire dans notre monde...

37.Posté par ALEXANDRA le 28/06/2018 14:17

une nouvelle bétise car il y a mieux à défendre !!!
pour se rendre interressante alors qu'elle n'est pas présente pour voter certaines lois et défendre le peuple !!!

36.Posté par eric le 28/06/2018 13:32

34) Ah oui sans doute on peut toujours trouver plus important... mais quand on voit les ravages provoqués par le racisme depuis des millénaires... je me dis que c'est important quand même...

35.Posté par LéonardeVincui le 28/06/2018 12:59

Yo zinfos974,on supprime un commentaire du yab des Yvelines qui gène,on kiffe plus mes dires c trop cru,la vérité blesse.
CAUTIONNER PAS LA BASSESSE DES BÊTISE DE CES PARASITES POLITIQUES CHAROGNARDS QUI SANS SCRUPULE EMPÊCHENT UN PÈRE DE FAMILLE DE NOURRIR SA FAMILLE DANS SON PARCOURT PROFESSIONNEL COMME DANS SA VIE PRIVE.

IN YAB DES YVELINES

34.Posté par hug le 28/06/2018 11:31

il y a plus important

33.Posté par nono le 28/06/2018 10:59

euhhh vous êtes payée pour nous pondre ce genre de bêtises madame bello ,,???????

32.Posté par loulou le 28/06/2018 10:58

bello elle est chez elle vas'y bello les dérangés peuvent quitter le navire et aller cracher leurs venins ailleurs

31.Posté par Soyez rigoureux le 28/06/2018 10:18 (depuis mobile)

Ça n’a pas été supprimé de la constitution. C’est une proposition d’amendement de la commission des lois validé par le Sénat. Faut encore que le Parlement se réunisse en Congrès pour supprimer le mot définitivement.

30.Posté par eric le 28/06/2018 10:06

13) Je pense que l'on peut reconnaitre des erreurs sans pour autant tomber dans le négationnisme.

29.Posté par eric le 28/06/2018 10:04

Je pense que c'est une bonne chose, à terme,... cela mettra... quelques temps, ça va contribuer à la lutte contre le racisme. Il va falloir, que chacun d'entre nous utilise d'autres termes, donc aussi de nouvelles façon de penser les relations entre tous les humains, entre tous les terriens en tous les cas...

28.Posté par betimmonde le 28/06/2018 09:29

C'est la grande découverte de notre siècle .Les races humaines n'existent pas Oui ,il y a des races de chiens ,de chevaux mais il n'y a pas de races humaines.Nous sommes tous pareil .La preuve ? On a tous deux trous de nez .!Nous avons vécu des siècles dans l'erreur .Ainsi soit il . .

27.Posté par Hugues Neau le 28/06/2018 09:05

à supprimer aussi : sos racisme...

26.Posté par la cata le 28/06/2018 08:56

encore une loi de cons ! je dois dire mon chien issus d'alemagne, etc !!! dire qu'ils y a des gens grassement payés pour sortir de telles conneries! Les chefs-d'oeuvre de Léopod Ségar Senghor vont devenir Les Arts des non blanchis, l'éloge du non blanc etc !!!

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter