Courrier des lecteurs

Le monde ne va pas toujours dans le même sens que la presse

Mardi 17 Octobre 2017 - 14:39

Eh !!
 
Faudrait peut-être en parler ;
Y a pas que les petites culottes de Nassimah qui intéressent les lecteurs !
 
Ce dimanche 15 octobre, plus de 18 millions de vénézuéliens étaient appelés à élire les  gouverneurs de 23 états.
 
13.559 centres de vote et 30.274 tables électorales avaient été installés, gage de la régularité du scrutin.
 
En France on fait pire : il y avait un seul bureau centralisateur : j’ai nommé  BFM  TV.
 
Le taux de participation a été de 61,4 %, un taux très élevé pour un scrutin régional.

Les Bolivariens remportent une large victoire avec 17 états contre 5 pour l’opposition. Les " bolivariens " (chavistes) récupèrent trois états historiquement gouvernés par la droite : les états d’Amazonas, de Lara et – victoire hautement symbolique – celle du jeune candidat chaviste Hector Rodriguez dans l’État de Miranda, longtemps gouverné par le milliardaire et ex-candidat à la présidentielle Henrique Capriles Radonsky.

Et puis y avait aussi des élections en Autriche. Je puis vous certifier que Kurz n’a rien à voir avec Macron, contrairement à ce que suggère votre confrère des Echos de ce jour.
Pierre BALCON
Lu 673 fois



1.Posté par JORI le 17/10/2017 16:15

"En France on fait pire : il y avait un seul bureau centralisateur : j’ai nommé BFM TV.", pourquoi??. Vous ne recevez que cette chaîne!!.

2.Posté par citoyen le 18/10/2017 14:20

Ouais mais si des fois pour payer au juste prix la case acquise de façon sinistre voire frauduleuse de la dame, vous seriez p'têt acquéreur de ces kilottes mises à l'encan; pour le moment c'est la Reunion qui nous intéresse, pas ailleurs...et les vaches seront bien gardées... et principalement sa mise en examen; tous les créoles doivent avoir le leitmotiv: je travaille! je travaille pour la condamnation de "la filou"

3.Posté par Pierre Balcon le 22/10/2017 07:52

On ne vous a pas parlé non plus des élections en République Tchèque , parce que les résultats ne vont pas non plus dans le sens de Macron .


Ainsi , profitant de la méfiance des Tchèques vis à vis de leur classe politique et des "ordres de Bruxelles", le mouvement populiste ANO d' Andrej Babis, qualifié de "Trump tchèque", a largement remporté les élections législatives.ANO ("Oui" en tchèque), qui a fait campagne sur la lutte contre la corruption, contre l'accueil des migrants et la zone euro, obtient donc 29,7 % des voix, ce qui devrait lui donner 78 sièges à la chambre basse qui en compte 200.
L'autre fait marquant de ce scrutin qui s'est déroulé sans incident vendredi et samedi aura été une percée spectaculaire du parti d'extrême droite SPD, anti-immigration et anti-UE, et celle d'une formation "anti-système", le Parti Pirate.

Il y avait déjà l'Angleterre, la Pologne et la Hongrie qui nous donnaient du souci.
Et voici que ça se gâte aussi du côté de l'Autriche et de la république Tchèque.
En Italie les élections auront lieu début 2018 et le parti démocrate n'est pas au mieux.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?