MENU ZINFOS
International

Le monde entier fête le Mandela Day, pour la première fois sans Madiba


Par S.I - Publié le Vendredi 18 Juillet 2014 à 16:12 | Lu 525 fois

Le monde entier fête le Mandela Day, pour la première fois sans Madiba
Pour la première fois depuis la mort de l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, le monde entier célèbre ce vendredi le Mandela Day, créé en 2009 en l'honneur du héros de la lutte anti-apartheid.

Reconnue par l'ONU, cette journée est mondiale et de nombreux internautes ont pu constater que le moteur de recherche Google a consacré son Doodle - son logo modifié - à Madiba.

Le monde entier fête le Mandela Day, pour la première fois sans Madiba
Au cours de cette journée, chacun est invité à faire preuve d'altruisme pendant 67 minutes, en hommage aux 67 années de militantisme et d'action politique de Nelson Mandela.

Si pour la première édition de cette journée, seules deux villes avaient joué le jeu (Johannesburg et New York), pour cette année, 126 pays dans le monde ont décidé de se joindre à ces cérémonies d'hommage "avec plus de 1.000 manifestations", s'est félicité Sello Hatang, le directeur de la Fondation Mandela.

Des concerts auront lieu dans plusieurs villes du monde, comme à New York, Londres, Glasgow ou encore Arles. Une causerie autour des combats de Nelson Mandela se tiendra à Paris et un film retraçant la vie de l'ex-président sortira ce vendredi dans les salles chinoises.

En Afrique du Sud, le président Jacob Zuma a décidé d'honorer la mémoire de l'icône sud-africaine en appelant ses concitoyens à se retrousser les manches à travers une grande opération de nettoyage. "De cette façon, nous travaillerons ensemble pour bâtir notre beau pays, comme nous la enseigné Madiba", a-t-il déclaré.

Mais d'autres actions seront prévues comme aider les orphelinats, donner des livres aux écoles ou encore lutter contre la faim.




1.Posté par KLOD le 18/07/2014 18:10

Blessed Madiba .

2.Posté par Clodeau le 19/07/2014 10:54

Bâtir le pays ? mdrrr les cocos ont toujours tout fait pour mettre la région par terre, Rhodésie, Angola, Mozambique, Namibie....et l' AFS est en train de couler !

3.Posté par KLOD le 19/07/2014 14:48

rhodésie : les bons vieux nom de la période coloniale .....................

4.Posté par Clodeau le 19/07/2014 15:39

En Rhodésie du sud personne ne crevait de faim, ni n'avait à subir un despote coco portant une moustache à la Adolf. Ce n'était pas le paradis mais ça reste incomparablement bien mieux que l'actuel enfer Zimbabwéen.

5.Posté par KLOD le 19/07/2014 18:09

Ben oui, comme d'hab , avant la décolonisation c'était mieux . C'est peut être vrai matériellement et économiquement , mais qui pourraient souhaiter d'être éternellement colonisé quant il y avait une nation avant ? Qui ? L'éternelle dilemme du discours des anciens colons entre le bien être matériel et la dignité , Frantz Fanon , réveille toi .....

6.Posté par Clodeau le 20/07/2014 09:37

mais qui pourraient souhaiter d'être éternellement colonisé quant il y avait une nation avant ?


On appelle pas nation un assemblage hétéroclite de royaumes tribaux, si nation il y a c'est comme en Algérie elle a vu le jour lors de la colonisation. La situation n'était pas tenable, mais la voie proposée par Ian Smith de partager progressivement le pouvoir pour gérer à terme le pays ensemble était de toute évidence la seule solution raisonnée et raisonnable quand on voit ce que Mugabe a fait de ce merveilleux pays. Je ne vois pas en quoi les noirs seraient plus dans la dignité maintenant qu'ils sont colonisés par les russes et les chinois, qu'ils subissent le joug d'un des dictateurs les plus infâmes en place, qu'ils crèvent de faim et que le pays est par terre....qu'à l'époque de Ian Smith ou tout fonctionnait ( économie, santé, écoles), que la Rhodésie était totalement indépendante, et ou ils avaient le meilleur niveau de vie de toute l' Afrique. De plus contrairement à ce que vous croyez le conflit en Rhodésie n'a pas été un conflit blancs/ noirs mais un conflit de guerre froide, désir de communisme contre refus du communisme...les partisans et combattants de chaque camp ne se basaient pas sur la couleur de peau pour choisir leur camp mais sur l'idéologie...comme au Vietnam.

7.Posté par KLOD le 20/07/2014 10:58

Je ne vais pas faire l'historique des grands royaumes de l'Afrique précoloniale , royaume morcelé par les frontières coloniales, de toute façon le sentiment nationale , s'est également construit pendant la colonisation, ce qui n'empeche , efffectivement ,que MUGABE a détruit son pays. La construction de AZAMIA était également un concept intéressant loin de l'idéologie de ian Smith, il est vrai§

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes