Politique

Le mode opératoire du PS pour se requinquer

Lundi 9 Octobre 2017 - 18:02

L’échec a été "lourd" lors des législatives et de la présidentielle. Philippe Leconstant le reconnaît sans difficulté mais le parti n’a pas dit son dernier mot.


Audrey Belim, Philippe Leconstant, Ericka Bareigts et Salim Nana Ibrahim
Audrey Belim, Philippe Leconstant, Ericka Bareigts et Salim Nana Ibrahim
A son siège de Futura à Saint-Denis ce lundi après-midi, quelques cadres du Parti socialiste ont décliné ce qui attend militants et sympathisants dans les prochains mois. Face à " une France en colère vis-à-vis de la politique gouvernementale", le PS cherche donc à "se rénover, se refonder", affirme-t-il. 

"Nous restons malgré tout le premier parti de gauche avec 120 parlementaires", rétablit tout de même Philippe Leconstant, pour ceux qui pensaient le PS définitivement mort. Mais Philippe Leconstant admet que le " PS ne se porte pas bien ". Cette fois-ci pas besoin de se tourner vers Paris pour s’en convaincre. Localement, la déflagration n’a pas attendu la déroute présidentielle mais date déjà de la séparation d’avec le PS-Progrès en 2012. 

C’est donc en pansant ses plaies que le parti appelle à la mobilisation. Sans chef naturel pour porter sa voix et être audible, un travail de fond commence donc avec la mise en place dès le mois de novembre de forums décentralisés de la refondation. " Les militants, ils ont besoin de s’exprimer et on a besoin de les entendre ", formule Ericka Bareigts, l’une des seules cadres à ne pas avoir vacillé pendant la longue séquence des élections de 2017. 

Ces forums décentralisés, qui ne seront pas calqués sur ceux proposés au national, précise le PS local - se tiendront jusqu’à décembre et offriront donc la parole aux militants, forces de propositions, et aux autres partis de gauche, progressistes, délimite Philippe Leconstant. 

Pas question toutefois d’aller dans tous les sens. La réflexion sera menée autour de trois axes que révèle le 1er secrétaire fédéral. Trois thématiques d’ailleurs choisies lors d’un conseil fédéral il y a tout juste une semaine. 

A la recherche d’un chef

L’émancipation réunionnaise, le développement humain (avec en raisonnement de fond la question des retards accumulés depuis de nombreuses années par rapport à la métropole), et la dimension internationale de la Réunion dans l’océan Indien en sont ainsi les trois thématiques sur lesquelles les militants socialistes devront apporter leur contribution. 

L’instance locale autorisera ses sections à sortir du cadre des thématiques en fonction des problématiques rencontrées au niveau local, selon les quatre micro-régions de La Réunion. Les ateliers ouverts à la base "ne seront pas là pour dire qui va remplacer untel ou untel", fixe-t-il comme cadre. 

De ces ateliers déboucheront, ils l’espèrent tous, des propositions qui seront à leur tour évoquées lors du fameux congrès du parti, d’abord à La Réunion, qui devancera le grand Congrès national. Se tenant tous les trois ans, sa mise au calendrier a été accélérée suite aux revers subi lors des dernières élections. Le troisième épisode de la déroute n’a pas eu lieu lors des sénatoriales, fera tout de même remarquer Philippe Leconstant. L’hémorragie a été stoppée, ajoute-t-il. 

Le parti socialiste devra néanmoins retrouver des couleurs et un discours porteur pour séduire les Français. Ce qu’il manque assurément au PS de 2017, et ce depuis la renonciation de François Hollande en 2016, c’est un chef ! Le terme est employé par Philippe Leconstant et Ericka Bareigts, tous deux conscients qu’un Jean-Luc Mélenchon accapare toute la lumière médiatique à gauche. 

Le Congrès du PS de début 2018 donnera en tout cas un successeur à Jean-Christophe Cambadélis. Rappelons que depuis le mois dernier, le PS national est piloté par une instance collégiale, " qui ne dirige pas le parti " , de 28 représentants. Il fallait ça pour que tous les courants soient représentés, dixit Philippe Leconstant.  Il prend d'ailleurs les paris : " le PS a vocation à redevenir le parti qu'il a été ".  
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2550 fois



1.Posté par kooghi le 09/10/2017 18:40

Il est toujours permis de rêver....

2.Posté par Mohamed le 09/10/2017 18:57

bla bla bla bla bla mais vous n'existez plus il faut vous rendre à l"évidence. Avec Gilbert ANNETTE le PS a

fondu en bien familial. Désormais il ne restera plus que Thierry ROBERT

3.Posté par JORI le 09/10/2017 19:06

Le PS comme d'ailleurs d'autres partis n'a toujours rien compris. 3 thématiques qui n’intéresseront pas les réunionnais car n'apportant aucune solution à leurs problèmes quotidiens. Pourquoi ne parle t on jamais de l'exemplarité de nos élus alors qu'on demande tant aux populations. En fait il y a le monde des élus où tout ou quasiment tout leur est permis et accordé et le monde du réel des réunionnais pour qui la vie est beaucoup moins belle que celle de leur soi disant représentant.
Cependant nos élus profitent de la faiblesse du réunionnais car si ceux ci, condamnés ou non, sont élus, c'est quand même grâce aux électeurs réunionnais qui aiment ce que leur font subir ces élus. Masos ou esclaves modernes, à vous de choisir.
Dans la vie on m'a toujours dit qu'il y avait les baisés et les baiseurs, sauf que là c'est nous qui choisissons la façon d'être baiser par nos élus.

4.Posté par klod le 09/10/2017 19:30

et le rapprochement ek le LPA.? pov PS , c'est pas gagné !

5.Posté par Pierre Balcon le 09/10/2017 19:45

J'ai 2 propositions organisationnelles à faire , faciles à mettre en oeuvre et efficaces :

1- Virer tous les cadres du parti .
2- pour les autres exiger que le statut de militant soit incompatible avec un emploi communal ou dans des structures subventionnées par les collectivités

Pour le programme tout a déjà été dit et écrit .
Inutile de perdre du temps
Reprenons le rapport Lurel de mars 2016 où , en 75 propositions , tout y est

6.Posté par SPARTACUS974 le 09/10/2017 19:46

Barreigts veut nous faire croire maintenat qu'elle n'est plus"En Marche" alors qu'elle a soutenu Micron président tant qu'elle espérait récupérer un poste bien au chaud.Aujourd'hui,par amertume,elle veut cracher dans la soupe.Madame la députée,un peu de décence et de cohérence.......Votre amertume ,votre petit interet personnel sont déplacés en ces moments de casse sociale.Vos postures politiques sont grotesques et ridiculisent encore un peu plus un PS en putréfaction.

7.Posté par JORI le 09/10/2017 20:13

5.Posté par Pierre Balcon le 09/10/2017 19:45
Vos deux propositions sont elles aussi valables pour la droite??.

8.Posté par Lubie aucrac le 09/10/2017 22:19 (depuis mobile)

@Pierre balcon : votre 2nde proposition qu'elle idée fondamentale. Ne resteraient que les militants convaincus et fiables

9.Posté par lapokbo le 10/10/2017 07:24

Les dinausores!!!!!

10.Posté par mi dit sake mi pense le 10/10/2017 09:18

tout ça pour avoir le pouvoir, les indemnités et passe droit de toutes sortes! et les "pov" couillons et couillonnes qui votent pour ces marchands de paroles!

11.Posté par Le Jacobin le 10/10/2017 12:10

PS=Espèce endémique=ici repose=(P) pour Possibilité (S) pour Survivre.

12.Posté par Dazibao le 10/10/2017 12:52

5.Posté par Pierre Balcon le 09/10/2017 19:45

J'ai 2 propositions organisationnelles à faire , faciles à mettre en oeuvre et efficaces :

1- Virer tous les cadres du parti .
..................................
J'adhère au point 1. On peut pas faire du neuf avec des vieux. Mais c'est impossible car ils s'y agrippent. Et puis le PS est grandement responsable de l'élection de MACRON. Si HOLLANDE (son programme, son gouvernement), avait été bon, il aurait été réélu mais quand on nomme des individus comme PLACE, Harlem Désir, Valls49/3, etc ...il ne faut pas s'étonner que les français vous virent..

Je trouve scandaleux que M. 49/3 ait pu déclarer :

"Par ma femme (Anne Gravoin) je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël, quand même...".

Il est au service de la France ou d'Israël? Si demain la France est en conflit avec Israël, il sera toujours lié à Israël ?

On a reproché à V. Belkacem sa double nationalité mais on a rien reproché à M. 49/3....

13.Posté par Anni les sucettes le 10/10/2017 12:56

Le rouleau compresseur, le boa ou python glouton TR lé en train avale azot.

14.Posté par rito le 10/10/2017 13:46

Post 9 : lapokbo, vous devriez vous rapprocher de fidol castré. A vous deux, vous formeriez une identité remarquable.😆

15.Posté par rito le 10/10/2017 14:20

Leconstant, à travers de nouvelles propositions énumérées plus haut, veut "séduire" le peuple français.
Voici une des définitions de séduire : égarer, abuser, faire tomber dans l'erreur par ses écrits, ses discours,ses exemples... N'est-ce pas là le véritable mode opératoire caché de ces politiciens?
Si vraiment le ps voulait changer positivement la vie du peuple francais, que n'a-t-il pas appliqué son programme miracle lors de la dernière mandature?

16.Posté par lapokbo le 10/10/2017 16:16

@ RITO
Ce sont des dinosaures! Excuses!
Faut avouer que le PS de Hollande était une catastrophe...Quoique le 49/3 :)
Ils sont morts!
Et c est tant mieux

17.Posté par Carzer lo lo le 10/10/2017 16:17

Aprés une déblacle Historique et un Président qui ne s est pas représenté, les chiens aboient!!!!
LA gauche est rentrée dans l histoire a tout Jamais!!!!

LA HONTADA

18.Posté par Pierre Balcon le 10/10/2017 17:05

à post 12

L'autre , le freluquet , en a même rajouté en soutenant qu'être antisioniste c'était être antisémite

19.Posté par Dazibao le 10/10/2017 22:41

Je rêve que s'érige un tribunal populaire pour juger tous ces gaspillards qui ont participé peu ou prou au déclin de la France et qu'une fois éjectés du pouvoir viennent critiquer leurs "successoeurs"..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter