MENU ZINFOS
National

Le ministre des outre-mer Sébastien Lecornu entendu dans une affaire de prise illégale d'intérêts


Par - Publié le Mercredi 21 Avril 2021 à 00:00 | Lu 3136 fois

Photo Wikipedia
Photo Wikipedia
Le journal Mediapart révèle aujourd'hui que le ministre des outre-mer Sébastien Lecornu a été entendu, jeudi 15 avril, en tant que suspect sous le régime de l’audition libre, par les policiers de l’office anti-corruption (OCLCIFF) dans le cadre de l’enquête ouverte par le Parquet national financier (PNF) sur des soupçons de "prise illégale d’intérêts".

Il lui est reproché plusieurs décisions prises par le conseil départemental de l’Eure, qu'il présidait alors, avant de devenir ministre, en 2016 et 2017. 

"À cette période, précise Mediapart, Sébastien Lecornu était également administrateur de la Société des autoroutes Paris-Normandie (SAPN) — fonction pour laquelle il a touché 7.874 euros de jetons de présence sur deux ans, selon sa déclaration d’intérêts —, et a participé au vote de plusieurs délibérations en lien avec la SAPN, sans se déporter des débats. Ce qui a débouché sur l’ouverture d’une enquête préliminaire en 2019, ainsi que l’avaient révélé en janvier 2021 Le Canard enchaîné et Libération".

Le journal rappelle que le délit de prise illégale d'intérêts est puni d'une peine de cinq ans d'emprisonnement et de 500.000 euros d’amende. Ce délit sanctionne le fait, pour une personne dépositaire de l’autorité publique ou investie d’un mandat électif, "de prendre, recevoir ou conserver, directement ou indirectement, un intérêt quelconque dans une entreprise ou dans une opération dont elle a, au moment de l'acte, en tout ou partie, la charge d'assurer la surveillance, l'administration, la liquidation ou le paiement".

Interrogé par Médiapart, le ministre a contesté, par la voix de son cabinet, "toute prise illégale d’intérêts dans le cadre de ses fonctions, d’avril 2016 à juin 2017, de président du département de l’Eure et d’administrateur à la SAPN", une filiale de la Sanef, privatisée en 2005.


Sébastien Lecornu ajoute selon le journal que les présidents de départements de l’Eure, du Calvados et de Seine Maritime "siègent traditionnellement, depuis des décennies et toujours aujourd’hui" au conseil d’administration de la SAPN, dont les trois collectivités sont actionnaires à titre résiduel et symbolique.

Libération avait trouvé la trace de quatre délibérations, "votées sans que son président sorte de la salle".


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Bagatelle le 21/04/2021 06:17

En encore un pourri parlais tant d autre
Toujours à la recherche de l argent facile
Et il aura une protection de ses qmis

2.Posté par Ben oui le 21/04/2021 04:19

Faut arrêter avec ces 5 ans d’emprisonnement et 500 k€ à d’amende. Ces peines ne sont jamais appliquées et bien souvent les fautifs s’en sortent tellement bien que finalement le jeu en vaut parfois la chandelle.

3.Posté par bébert le 21/04/2021 04:23

Ça l'occupera...

4.Posté par Ti batard le 21/04/2021 07:18

délit de prise illégale d'intérêt est puni d'une peine de cinq ans d'emprisonnement et de 500.000 euros d’amende. il seras relaxer au final je pense a Mme dindar aussi la

5.Posté par MôvéLang le 21/04/2021 07:28

Je ne me fais pas de souci pour lui, darmanin n'est pas près d'être jugé et moins d'aller en prison, d'ici-là, le macron sera réélu et une loi sera votée

6.Posté par lion007 le 21/04/2021 05:55

tout de suite mis à pieds ,ces donneurs de leçons.

7.Posté par Jean Le Monstre le 21/04/2021 08:03

Ce n'est pas une faute, évidemment, selon la morale politique de Macron (il en a fait d'autres !)
.
Macron, sa caractéristique, c'est de choisir des miinistres truands, d'ailleurs démissionnés ou condamnés, ou, dans le meilleur des cas, sur l'intervention de leur maître, "il n'y a rien à voir".

8.Posté par Koklespes le 21/04/2021 09:07

Il ressemble de plus en plus à didi ,regarder les grosses joues qu il as ...si ça c est pas de l enrichissement ?...

9.Posté par Parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mouvement ( LREM ) le 21/04/2021 09:09

Si les faits sont avérés , un complet idiot

10.Posté par HULK le 21/04/2021 09:46

Circulez, y a rien à voir!

11.Posté par JORIELE974 le 21/04/2021 10:37

Pour faire de la politique il faut avoir 4 qualités voleur menteur magicien et clown pour le cirque politique, ce sont tous des ripoux en cols blancs des donneurs de leçons des empêcheurs de tourner en rond et en plus ils se prennent au sérieux il faut les voir à l'assemblée nationale en jouant la comédie avec les députés , votez est un devoir et se faire mettre est un droit vive la france et vive le cirque politique.

12.Posté par sèga maloya le 21/04/2021 15:58

Encore un qui aura rien à se reprocher,et qui fera confiance à la justice. IL se mettra au service de la justice afin d'y apporter sa collaboration,une litanie qu tout le monde connaît. Je vous laisse deviner la suite...

13.Posté par ah,ahah, le 21/04/2021 18:20

un de plus , Macron et sa bande ont vite adopté les anciennes bonnes manières de nos vieux politiciens!

14.Posté par Papapio, "Pères Amor" le 21/04/2021 20:11

Devant la Justice, il vaux mieux être Ministre dans un délit de prise illégale d.intéret, et "risquer" pas grand chose...que Père au JAF... Ca c.est sure

15.Posté par LG le 21/04/2021 21:08

Quelle bande d'amateurs !
Et dire qu'on est gouverné par des gens comme ça !

16.Posté par ANTHECHRIST le 22/04/2021 19:08

Encore un qui sert à rien même pas capable de faire autres choses de mieux que s'excuser pour les dérapages de la PAF mais pas foutu de rembourser les billets ou annuler les PV dresser à tort.

17.Posté par divergent le 22/04/2021 20:48

Monsieur le Président,
Mesdames, Messieurs du gouvernement,
Mesdames, Messieurs les parlementaires,

L’heure est grave, la France est en péril, plusieurs dangers mortels la menacent. Nous qui, même à la retraite, restons des soldats de France, ne pouvons, dans les circonstances actuelles, demeurer indifférents au sort de notre beau pays.

Nos drapeaux tricolores ne sont pas simplement un morceau d’étoffe, ils symbolisent la tradition, à travers les âges, de ceux qui, quelles que soient leurs couleurs de peau ou leurs confessions, ont servi la France et ont donné leur vie pour elle. Sur ces drapeaux, nous trouvons en lettres d’or les mots « Honneur et Patrie ». Or, notre honneur aujourd’hui tient dans la dénonciation du délitement qui frappe notre patrie.

– Délitement qui, à travers un certain antiracisme, s’affiche dans un seul but : créer sur notre sol un mal-être, voire une haine entre les communautés. Aujourd’hui, certains parlent de racialisme, d’indigénisme et de théories décoloniales, mais à travers ces termes c’est la guerre raciale que veulent ces partisans haineux et fanatiques. Ils méprisent notre pays, ses traditions, sa culture, et veulent le voir se dissoudre en lui arrachant son passé et son histoire. Ainsi s’en prennent-ils, par le biais de statues, à d’anciennes gloires militaires et civiles en analysant des propos vieux de plusieurs siècles.

– Délitement qui, avec l’islamisme et les hordes de banlieue, entraîne le détachement de multiples parcelles de la nation pour les transformer en territoires soumis à des dogmes contraires à notre constitution. Or, chaque Français, quelle que soit sa croyance ou sa non-croyance, est partout chez lui dans l’Hexagone ; il ne peut et ne doit exister aucune ville, aucun quartier où les lois de la République ne s’appliquent pas.

– Délitement, car la haine prend le pas sur la fraternité lors de manifestations où le pouvoir utilise les forces de l’ordre comme agents supplétifs et boucs émissaires face à des Français en gilets jaunes exprimant leurs désespoirs. Ceci alors que des individus infiltrés et encagoulés saccagent des commerces et menacent ces mêmes forces de l’ordre. Pourtant, ces dernières ne font qu’appliquer les directives, parfois contradictoires, données par vous, gouvernants.

Les périls montent, la violence s’accroît de jour en jour. Qui aurait prédit il y a dix ans qu’un professeur serait un jour décapité à la sortie de son collège ? Or, nous, serviteurs de la Nation, qui avons toujours été prêts à mettre notre peau au bout de notre engagement – comme l’exigeait notre état militaire, ne pouvons être devant de tels agissements des spectateurs passifs.

si ce n'est pas un avertissement à ce houvernement de pourris.....

18.Posté par Guétali le 23/04/2021 13:40

L'ubuesque est qu'on nous parle d'élites...Le gratin, le haut niveau, le haut du panier de l'intelligence et de la compétence....

Si c'est ça l'élite française, le reste est en dessous du zéro de zéro ?

19.Posté par JORI le 23/04/2021 15:22

17.Posté par divergent le 22/04/2021 20:48
Commencez par nous dire d'où vient votre étude qui conclurait à la nocivité du port du masque puisque l'université de Stanford que vous dîtes être l'auteur de cette étude dément formellement. Cette étude n'apparaît d'ailleurs pas sur leur site. 😂😂😂

20.Posté par MirAU le 23/04/2021 21:00

lui aussi ! .... décidément, c'est une épidémie pire que celle (virale) que nous subissons actuellement ....

21.Posté par kreol974 le 24/04/2021 15:52

Je pense que c'est lors de sa venue à l'Ile de la Réunion qu'il à chopper ce virus. Le pire c'est qu'il se trouve dans la majorité, et que ça à dû contaminé pas mal d'entre eux.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes