Politique

Le ministre de l'Intérieur rencontre le groupe de dialogue inter-religieux

Vendredi 3 Mars 2017 - 17:46

Le ministre de l'Intérieur rencontre le groupe de dialogue inter-religieux
Le ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux, en visite à La Réunion ce vendredi, a rencontré le groupe de dialogue inter-religieux à la préfecture. Un des thèmes principaux: la radicalisation. Il a affirmé avoir demandé conseil au groupe. "Les enjeux sont aujourd’hui particulièrement importants ; le dialogue est nécessaire face aux tensions et à la radicalisation", expliquait-il.
 

Lu 1392 fois



1.Posté par Marcel le 03/03/2017 18:27

Groupe interreligieux c'est la preuve, que, si il n'y avait de problème ici aussi ce groupe n'aurait aucune raison d'exister.
Même si tous les politiques de passage dans L'île veulent ou voudraient transposer le modèle Réunionnais en métropole pour trouver des solutions au grand foutoir des banlieues, que les politiciens on contribué en se voilant la face. Cela est impossible, car nos modèles n'est pas transposable, surtout il ne serait pas raisonnable de l'appliquer car en métropole il existe un peuple de souche de terroir qui mérite le respect et c'est à tout à chacun venant dans un pays pour visiter ou pour y habiter de ce conformer aux us et coutumes.
Ici nous somme tous des importés et en plus sur une Île donc la solidarité et le partage doivent être les piliers de notre vive ensemble la religion c'est une affaire personnelle qui doit servir l'intérêt général.

2.Posté par klod le 03/03/2017 19:01

"le groupe de dialogue inter-religieux" :


ben , en "vérité" , de manière "inter religieuse et citoyenne " ( non , ce n'est pas antinomique!!!!!!!!!!!! ) la manif des comiques ce dimanche à "PARISIS" , c'est une manif contre l'état de droit et la presse avec la complicité des ""contre tous" ,contents d'eux ,cathos réacs ............... et de civitas ..........................

la droite républicaine est en train de se perdre ek fillon ....................... JUPPE , en marche , STP pour sauver l'éthique de la droite framçaise !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


vive la République Française !!!!!


non aux comiques fillonistes , anti républicain , anti état de droit , anti presse tout comme le FN , c'est peu dire ! .............. stop aux filonnistes berluxconniens , un minimum pour la FRANCE !!!!!!

allez , fillon , t'as pas moufté quand bismuth a été ek buisson , le facho .............. .....at là tu te l'a joue anti état de droit ................ anti presse ............. une solution pour fillon , une année de séminaire au fond de la cour .........sans rien dire , ca fera du bien à la REPUBLIQUE !

3.Posté par Lastic le 03/03/2017 20:16

Quelle belle assemblée d'inutiles !

4.Posté par Dolly Prane le 03/03/2017 20:49

Rienke sa même zot lé capable ..

5.Posté par hello le 03/03/2017 21:18

Quand va-t-on retirée ce "médecin" de ce groupe ?

6.Posté par KLB le 04/03/2017 06:26

ça ressemble à rien ...

7.Posté par Révolté ossi le 04/03/2017 09:44 (depuis mobile)

In groupe interreligieux??? Aret met à nou piqure formole à zot ossi va dit comme l''Armada "NERVIS" l''a acceuil les Révoltes "J''ai une famille à nourir, je ne fais que mon travail" lévé lé mon peuple prend conscience réalité

8.Posté par Bayoune le 04/03/2017 09:57

Ces grosses huiles du système colonial sont heureuses, ils ont été reçus par le grand chef blanc. Après l'onction ressue de leur grand chef à qui ils viennent faire allégeance, ils sont ressortis de la préfecture en cul bénis et serrés, sans venir s'informer auprès des "sans dents" du Comité des Révoltés du 97. qui manifestaient pour faire entendre leurs causes et dénoncer les injustices et la corruption criantes auprès du ministre. Des injustices dont les manifestants sont victimes dans la colonie. Les " sans dents" ont été vus et bousculés par la police française.

9.Posté par li le 04/03/2017 13:54

142 radicalisés à la Réunion, le plus souvent ce sont des convertis.
Donte 6 de retour de Syrie
C est un autre jour du jour qui en parle.

C est magnifique.

10.Posté par Dolly Prane le 04/03/2017 16:05

ET jke n'ai pas vu le facteur de Dominzo la fout a li dehors ? ferme ce zaffair et quand mi voi le représentant de l'état avec ...alors que ma petite fille en région parisienne parle une langue bien loin de voltaire
trop d'immigrés

après zot y rode que si l'autre menteur FRANCOIS FILLON ne donne pas sa place à FRANCOIS BAROIN je vote direct MARINE

11.Posté par orient express le 04/03/2017 16:15

@ klod , kld , arrête avec toujours les mêmes mots tu fatigues tout le monde ........Change de registre , essaie d'avoir plus de 30 mots dans ton vocabulaire......

12.Posté par Jacques CARRITI le 04/03/2017 16:23

Une belle brochette de parasites ! ! !
Et qui dit parasites dit inutiles, dit dangereux ! ! !

13.Posté par youssef bouterfas le 04/03/2017 21:54

y'a pas de probléme entre les religieux..c'est un probléme qui se deroule dans les medias et les palateaux de television..pour faire tourner une actualkité plate y'a rien dans les villes. ni religion ni debat ni culture ni rien.
la ville mondiale c'est tous comme photocopie de Paris londre moscou new york..les gens tournent en rond dchacun dans son propre quartier. en dehors des ville europeens ya pas u netranger qui circule.

donc ce debat qui n'a pas raison d'etre ne va que compliquer la vbie aux etrangers non pas dans leurs quartiers mais a la frontière..on les fouille on les harcelle on examine leurs visge de face et de profil comme au temps du partis communiste europeens..on te fait lever les bras on te soupsonne et apres on te fait savoir de metre un billet dans ole passeport..c'est de la raquette multiforme..opréré dans tous les pays..et on va meme intervenir sur la philosophie de la definition de la douane pour justifier la raquette..lorsqu'on veut noyer son chien on l'accuse de rage. on veut raqueter tout le monde alors on les accuses de n'importe quoi de communiste de sociliste de patron liberal predateur de juif de tzigane d'africian de noir de blanc chez les noirs de noir chez les roux etc..
donc c'est de la raquette mondiale y'a rien avoir ni avec la religion ni avec la laïcité..c'est des bandes hors la lois qui font leurs lois et edoitent leurs leurs définitions..ce n'est pas n'importe qui doit proposer une définition.
voici deux définitions de la douane
la douane c'est un corps appartenant a la justice et qui a fonction d'accompagner les professionnel du commerce international pour leurs facilité la tache quant a interprétation des texte de lois de chaque pays.

la deuxième définition qui est entrain de s'infiltre
la douane c'est un corps qui vieille a la couverture de la recette fiscale et lutte contre l'invasion fiscale.
la dernier definition de l'adminsitration trump on refet la deuxieme et on lui colle une autre

ça devient
la douane c'est un corps qui vieille a la couverture de la recette fiscale et lutte contre l'invasion fiscale. et qui met sous controle certaine nationalité édité dans chaque circonstance.

aujourd’hui c'est 3 ou quatre nationalité demain on plaque le juif le tzigane le blond la blonde ..il n 'a y a ni juif ni blond ni blonde il ya la raquette..ce ne sont que des prétextes

les pays doivent mettre fin ce qui passe dans leurs frontières..y'a ni problème religieux ni rien d'ailleurs jamais dans les villes dans leurs histoires t’avait ni religion ni monarchie...
le citadin ne croit en rien qu'aux billets vert le dollars et l'euro ..lorsqu'il voit le billet vert il perd tout les pédale comme le villageois perdra les pédale devant une bru citadine. ..chez lui au village il raconte
''et tu sais et en plus elle joue du violon''
le violon qui a péter tous les poches des agriculteurs en l'aire

14.Posté par Pamphlétaire le 05/03/2017 19:33

Monsieur, le ministre de l'Intérieur, on ne parle plus de l'affaire Théo depuis qu'un article affirmait que des membres de sa famille avaient soutiré de l'argent des contribuables à l'Etat pour "vivre intensément et sans se fatiguer"...La police avait été rudement prise à partie et cela avait augmenté avec la visite du président de la France (j'ai du mal à écrire président des Français) auprès de Théo à l'hôpital, du footballeur Ribéry, etc...

"Il faut bien reconnaître que le présent n’est pas encourageant. Cette dernière décennie a vu les policiers devenir des soldats de l’Intérieur. À la recherche de quel ennemi ?

Je rêve d’un candidat aux présidentielles qui ne se contente pas de nous faire part de généralités sur la sécurité, mais qui prenne le temps de nous expliquer quelle sera pour lui la police de ce siècle. Entre nous, le choix est simple, car si l’on coupe définitivement le lien entre la police et la population, on court à la catastrophe. La loi sur la sécurité publique qui vient d’être adoptée à l’Assemblée nationale est un bon exemple de ce qu’il ne faut pas faire : usage des armes, renforcement des peines pour les délits de rébellion, anonymisation des procédures… autant de mesures sans envergure qui sont prises dans le seul but de satisfaire les policiers qui crient le plus fort, et qui ne rendent pas service à leurs collègues, qui, sur le terrain, tentent de faire le job qu’ils ont choisi. Malgré les difficultés qu’ils rencontrent, j’espère qu’ils sont conscients qu’ils font le plus beau métier du monde.

Faire une police de proximité, c’est d’abord considérer chaque citoyen avec respect et ne pas l’accabler tant qu’il n’est pas soupçonné d’un crime ou d’un délit. Hélas, notre société actuelle s’oriente vers une doctrine opposée : c’est parmi les innocents que se trouvent les coupables. Ceux qui prônent cette méthode nous font le chant des sirènes – la grâce en moins."
Georges Moréas, 20 février 2017.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter