MENU ZINFOS
Société

Le micro-trottoir, degré zéro du journalisme


L’avez-vous remarqué ? Pas un journal télévisé, pas un bulletin d’informations sans que nous ayons droit à un micro-trottoir. Et toutes les chaînes - locales, nationales, d’information continue - sacrifient à une pratique qui s’apparente au degré zéro du journalisme.

Par Mohamed AÏT-AARAB - Publié le Mardi 16 Mars 2021 à 09:37

Depuis quand mettre un micro sous le nez du premier quidam venu est-il réellement une démarche informative digne de ce nom ? 
- Madame, pensez-vous que le vaccin AstraZeneca soit efficace pour les plus de 65 ans ?
- Monsieur, les manifestations en Bordurie centrale fragilisent-elles la position de la France dans cette partie du monde ?
- Madame, la baisse du Cac 40 est-elle liée à la démission du général Alcazar ?
- Monsieur, l’Union européenne doit-elle intervenir dans le conflit du Haut-Karabagh ?

Bref, pour les adeptes du micro-trottoir, nous sommes tous des scientifiques, des économistes et des spécialistes de relations internationales. Nous avons un avis sur tout. Nous avons surtout un avis ! Qu’il importe absolument de partager avec le reste de la planète.

L’inflation de ce type de reportages est sans doute à mettre en relation avec l’ère des réseaux sociaux dans laquelle nous évoluons depuis des années. Le XXIe siècle est le siècle de l’exhibition et de la mise en scène de soi. La téléréalité, la première, a utilisé cet engouement de notre époque pour la mise à nu médiatique. Et aujourd’hui l’information devient également un spectacle télévisuel, voire radiophonique, où l’important est moins la transmission d’une information que les réactions qu’elle suscite.

Le micro-trottoir participe, à sa manière, à ce mouvement de mise en avant des « vrais gens » (comme aiment à le dire les politiques) dont le discours serait plus authentique que celui des professionnels de la parole.

Mais où est le journalisme dans ces séquences, passages obligés de tout J.T. ? Où est l’investigation, l’enquête, l’analyse, l’opinion ? 

Pratique aux antipodes du véritable travail journalistique, le micro-trottoir peut se révéler une redoutable arme de manipulation : la dame ou le monsieur à qui le micro est tendu deviennent, malgré eux, les porte-paroles d’une opinion, d’une tendance. Et avec un montage habilement réalisé, un jugement personnel, singulier, totalement subjectif, prend l’apparence d’une vérité communément admise.

Ainsi se met en place une  « société du micro-trottoir et de la connaissance spontanée » qui donne une place privilégiée à la parole populaire. Plus besoin d’analyse et/ou d’expertise qui introduirait trop de complexité dans le débat ! La parole du citoyen acquiert une autorité qu’ont perdu les discours des élus, des chercheurs, des décideurs.

Tout est en place pour une information manichéenne aux côtés de laquelle vont proliférer fakes news et autres réalités alternatives.

Tout est en place pour que chacun bénéficie du fameux « quart d’heure de célébrité » cher à Andy Warhol.




1.Posté par Emmanuelle HOARAU le 16/03/2021 12:04

Interviewer le premier quidam qui passe, sur n'importe quel sujet de l'actualité, alors même le que l'interviewé n'ait pas informé que la terre et ronde, nous donne le niveau de nos médias audiovisuels ! Comme disait l'autre, ce n'est pas la télé que l'on aime, c'est la télé que l'on a !

2.Posté par Fidolschulz Castrauss le 16/03/2021 12:26

Le journaliste ne sélectionne que les réponses qui vont dans son sens.

Par exemple : micro-trottoir sur le couvre-feu à 18 heures.

Il trouvera 500 personnes contre, 5 personnes pour.
Le soir, il diffuse 5 personnes pour et une personne contre en disant : " dans la rue, les Réunionnais sont plutôt favorables au couvre-feu à 18h"

N'oublions pas que la main qui donne est au-dessus de la main qui reçoit. La ripoublique dite française subventionne la presse ; elle contrôle l'information. La presse se soumet ou meurt.

3.Posté par A mon avis le 16/03/2021 12:34

"Et aujourd’hui l’information devient également un spectacle télévisuel, voire radiophonique, où l’important est moins la transmission d’une information que les réactions qu’elle suscite."

"Tout est en place pour une information manichéenne aux côtés de laquelle vont proliférer fakes news et autres réalités alternatives."


Commentaire inutile. Tout est dit et bien dit !

4.Posté par Dimitile le 16/03/2021 12:42

Je partage complètement votre point de vue. A chaque micro trottoir, moi je zappe.

5.Posté par A mon avis le 16/03/2021 13:11

Le micro trottoir en guise d'argument journalistique est du même ordre que la "rumeur" qui tient lieu d'information.
Un bel exemple en est donné par l'article de Pierrot Dupuy
https://www.zinfos974.com/Pierrot-Dupuy-Quand-le-gouvernement-mauricien-va-t-il-arreter-de-mentir-a-la-population_a167134.html#last_comment

Article qui n'est qu'une compilation de rumeurs calomnieuses.

6.Posté par Zorro le 16/03/2021 14:01

Excellente analyse!

7.Posté par Veridik le 16/03/2021 14:23

@2
Du Antenne Réunion tout craché

8.Posté par jacques prot le 16/03/2021 14:40

le pire dans ce domaine sur FR 2 et 3 c'est un micro trottoir devant les grilles de l'elysee a n'importe quelle moment de la journee!!!!!!! C'EST L'INFO ????

9.Posté par vital le 16/03/2021 15:23

le micro-trottoir n'est pas une démarche journalistique ,sans doute ,c'est aussi méprisé le citoyen lambda que de croire qu'il n'y a que votre opinion avisée qui serait autorisée , cessez de vous prendre pour plus que vous ne l 'êtes . la voix de chaque citoyen est importante que ce soit dans l 'urne ou à travers n 'importe quelle expression . ras le bol de ces pseudos élites qui croient détenir le monopole de la connaissance .

10.Posté par Fidolschulz Castrauss le 16/03/2021 15:26

7.Posté par Veridik le 16/03/2021 14:23

@2
Du Antenne Réunion tout craché


Ceux là parfois ne reculent devant rien. Ils vont même filmer les gens en train de pleurer dans les veillées mortuaires.

11.Posté par Arthur1 le 16/03/2021 17:47

Aux politiques les sondages, aux ingénieurs les contre-réactions et aux réseaux sociaux les blockchains

12.Posté par A mon avis le 16/03/2021 19:11

@ 9.Posté par vital :
Certes, la voix de chaque citoyen sont importante. Mais l’absurde abusif du "micro trottoir" c'est de faire passer un simple avis individuel (trié par le journaliste) pour une opinion générale. Cela s'appelle de la manipulation de l'information.

Pour rigoler : micro trottoir et humour :
https://www.franceinter.fr/emissions/le-moment-meurice/le-moment-meurice-02-mars-2021
://

13.Posté par CAJAOP le 16/03/2021 19:54

Excellent !

14.Posté par Oh que oui le 17/03/2021 06:36

Excellente reflexion...il faut cesser de demander l avis de chacun sur tout et rien...supprimer les reseaux sociaux et leurs fakes stopper cette surabondance d infos inutiles fausses et nuisibles
Le citoyen doit rester a sa place
Et tant pis pour ceux à qui ca ne plait pas ....et pas la peine de commenter bravo monsieur

15.Posté par bruce le 17/03/2021 09:49

l'avis de la population générale est utile et nécessaire. Mais les dérives possibles sont trop nombreuses. La première dérive c'est la paresse : c'est facile de sortir dans la rue pour interviewer des quidams, c'est plus difficile de faire des recherches, recouper des informations, faire la démarche d'interviewer les personnes compétentes, plus difficiles d'accès que mamie qui fait son marché. Bref, faire le métier de journaliste !
La deuxième dérive c'est la manipulation, il suffit pour le journaliste de sélectionner les avis qui vont dans son sens pour donner l'impression que c'est l'avis général de la population. Et vu la verticalité du pouvoir dans les grands médias, ce le contrôle de l'information est extrêmement facile. Un journaliste qui ne va pas dans le sens de son patron (rédac chef, directeur ou actionnaire) il est viré rapidement.

16.Posté par mazenbron le 17/03/2021 10:09

C'est un micro CROTTOIR ...

17.Posté par Habitant le 17/03/2021 12:00

L'avis de la population est utile et nécessaire oui, mais pas sous cette forme là.
Puis ces avis là généralement sont toujours tournés de la même manière.
On peut d'ailleurs difficilement donner un avis posé et argumenté en quelques secondes.

D'ailleurs, on le remarque parfois dans les commentaires aussi, des personnes qui affirment des choses avec conviction en 2 lignes, sans argumentation, et parfois dans un ton à la limite de l'insulte!

18.Posté par A mon avis le 17/03/2021 12:27

@ 15.Posté par bruce
C'est pas faux !

19.Posté par A mon avis le 17/03/2021 12:31

@ 16.Posté par mazenbron
Et c'est comme ça que l'information dérape ! .....

20.Posté par Vivienne K. le 05/08/2021 07:56

Il en de même des pseudos chercheurs que des journalistes et leurs micro-trottoir. Hélas les universitaires ne sont pas les mieux placés pour critiquer; Dans cette crise ils ne brillent pas. Ceux de La Réunion son inexistants.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes