MENU ZINFOS
Faits-divers

Le meurtrier présumé de Ziyaad Poomun jugé aux assises


Ziyaad Poomun, alias "Kévin" avait été retrouvé mort dans la baignoire de son meurtrier présumé, dans un appartement de Commune Prima à Saint-Denis le 30 juin 2017. Le mobile du meurtre reste un mystère à ce jour mais l’ouverture du procès aux assises de Johan M. pourrait faire la lumière sur ce qui a poussé ce Dionysien de 25 ans à commettre l’irréparable.

Par - Publié le Lundi 30 Septembre 2019 à 07:26 | Lu 1644 fois

Le meurtrier présumé de Ziyaad Poomun jugé aux assises
Johan M., ancien amateur de boxe, est déjà connu pour son tempérament colérique. Cet adepte de la boisson a notamment déjà été condamné our des violences conjugales et des blessures sur son colocataire. Mais que s’est-il passé ce 30 juin 2017 pour qu’il s’acharne ainsi sur son camarade Mauricien ? C’est ce que va tenter de comprendre la cour d’assises durant les trois jours prochains.
 
Alertées par d’autres camarades de boisson, les forces de l’ordre ont retrouvé le corps inanimé de "Kévin" dans la baignoire de l’accusé. Son corps présentait alors plusieurs coups de couteau, ses doigts avaient été sectionnés et son visage brûlé. Des marques laissées lorsque Johan aurait tenté de se débarrasser du corps de son ami, comme l'indique la presse écrite.


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes