MENU ZINFOS
Société

Le métissage de la Réunion à l'expo universelle de Shanghai


Lundi, le stand Réunion placé dans le pavillon français de l'exposition universelle de Shanghai va être inauguré. Pendant une quinzaine de jours notre île sera à l'honneur, prête à dévoiler ses charmes à plusieurs centaines de milliers de chinois. Et au cœur de ce stand, un grand écran diffusera les photographies de Joël Pèlerin...

Par Melanie Roddier - Publié le Jeudi 12 Août 2010 à 11:30 | Lu 4751 fois

Le métissage de la Réunion à l'expo universelle de Shanghai
Joël Pèlerin est réputé à la Réunion pour ses photos de nu artistique. Le photographe travaille beaucoup sur le métissage des femmes de l'océan Indien.

Lorsqu'il rencontre Jerry Ayan, président de la fédération des associations chinoises et membre actif dans le projet de stand réunionnais à l'exposition universelle de Shanghai, il comprend qu'il va devoir délaisser, un temps, ses nus artistiques au profit de portraits mettant en scène le métissage de la Réunion.

"Le nu artistique est un sujet sensible là-bas. Il y a déjà eu quelques initiatives concernant le nu artistique et ça avait fait un carton! Mais actuellement les autorités seraient particulièrement sévères à tout ce qui entraverait leurs valeurs", explique-t-il.

Avec la venue à la Réunion de José Frêche, patron du pavillon France, Joël Pèlerin a été convaincu par l'idée que le métissage de la Réunion peut particulièrement intéresser des Chinois touchés par des difficultés inter-ethniques.

Banco. Joël Pèlerin s'envole aujourd'hui pour Shanghai. Au total, 17 photographies défileront sur un grand écran. "Ce sont des hommes et des femmes que j'ai photographiés dans leur quotidien. En tant que médecin du Port, j'ai la chance de croiser beaucoup de monde. Une seule photo a été prise en studio, il s'agit d'une ancienne miss de la Réunion d'origine chinoise", explique l'artiste. Et la 17ème et dernière photo représente la stèle commémorative située à la baie de Saint-Paul symbolisant l'arrivée des premiers malgaches à la Réunion.

"Je suis très content. C'est un peu comme un rêve pour moi", déclare Joël Pèlerin, qui avoue avoir toujours été attiré par ce pays. "ll est possible que certains de mes anciens ancêtres soient issus de pays asiatiques, et puis j'ai toujours été attiré par les grands espaces...", justifie-t-il. Et il espère bien que cet événement lui permettra de revenir exposer à titre privé dans une galerie d'art du pays. Peut-être avec du nu artistique cette fois, qui sait...

Le métissage de la Réunion à l'expo universelle de Shanghai

Le métissage de la Réunion à l'expo universelle de Shanghai

Le métissage de la Réunion à l'expo universelle de Shanghai

Le métissage de la Réunion à l'expo universelle de Shanghai

Le métissage de la Réunion à l'expo universelle de Shanghai




1.Posté par Aline Murin Hoarau le 12/08/2010 14:26

Elles sont très belles ces photos qui exaltent le beau métissage culturel de notre île.
La photo montrant la stèle des trois statues à saint Paul met en lumière une belle épopée du peuplement de notre île qui puise ses origines dans la grande Ile: Madagascar, une photo qui rappelle aussi notre devoir de mémoire pour ne pas oublier nos ancêtres qui ont été une fois débarqués dans l'ile, désidentifiès, désociabilisés, désancestralisés

2.Posté par Victorin Schoelcher le 12/08/2010 16:37

MADAME MURIN, ARRÊTEZ VOTRE CHAR !
Vos ancêtres ont été désidentifiès, désociabilisés, désancestralisés par leurs propres frères nègres qui les ont réduits à l’état d’esclaves avant de les vendre aux Européens de passage sur la côte africaine, lesquels ne s’aventuraient pas à l’intérieur des terres.
Y en a VRAIMENT marre de vous voir à temps et à contretemps vouloir réécrire l’histoire du monde !

3.Posté par zig-zag le 12/08/2010 17:17

laurence, tu es magnifique!

4.Posté par clo le 12/08/2010 17:25

J'ai visité le pavillon France à l'expo de Shanghaï en juin dernier.... Je l'ai trouvé trop "parisien" avec son restaurant x étoiles, ses films en noir et blanc et ses tableaux sortis du Musée d'Orsay. Je suis ravie que la Réunion, toute auréolée de sa nouvelle nomination au Patrimoine mondiale de l'UNESCO, vienne apporter un peu de couleurs dans ce décor très conventionnel.

5.Posté par le congo chez tintin le 12/08/2010 18:12

La photo montrant la stèle des trois statues à saint Paul met en lumière une belle épopée du peuplement de notre île qui puise ses origines dans la grande Ile: Madagascar



Ah bon, comme ça c'est la grotte des premiers malgaches qu'il faut dire alors !
1 Baratin de (...) (desancestralisé...ptdrr), plussoiement avec le 2

6.Posté par citoyen le 12/08/2010 18:24

1.Posté par Aline Murin Hoarau le 12/08/2010 14:26
2.Posté par Victorin Schoelcher le 12/08/2010 16:37

Je ne suis pas historien, donc je ne prétends pas savoir. Mais il me semble que vos opinions sont complémentaires.

1 - Les esclaves ont d'abord été arrachés à leur famille et leur terre d'origine le plus souvent par des africains et malgaches, et non des européens.

2 - Mais ensuite, ce sont de négriers européens ou financés par eux sur les côtes d'Afrique et de Madagascar qui prenaient la relève de cet horrible commerce, le plus souvent.

Ill ne s'agit pas de revenir en arrière, mais c'est une page terrible de la Réunion qui n'a été tournée qu'entre 1664 et 1848, soit après 144 ans, il ne faut pas l'oublier. Après, il y a eu l'engagisme, forme d'esclavage économique, moins terrible quand même, à partir d'environ 1860 me semble-t-il.

Page de l'esclavage qui n'est toujours pas lue et comprise, car tue, ce qui est très dommage (même si je suis contre le projet MCUR et la version historique "non objective" de l'Alliance).

Il me semble avoir lu par ailleurs que les esclaves de Bourbon étaient un peu mieux traités que dans les autres colonies....

Le débat reste ouvert bien sûr.

Le métissage de la Réunion est très grand et varié, mais, malheureusement, il y a aussi du racisme anti comoriens ou anti-malgaches ou anti-zoreils qui demeure sous-jacent chez certains (ou beaucoup?), hélas....(voir de nombreux posts sous divers articles...).

Heureusement que, globalement, la Réunion est dans son ensemble, terre de tolérance, du fait de ce métissage et de l'accueil et de l'ouverture du créole en général. Pourvu que ça dure. Car c'est un grand atout.

7.Posté par citoyen le 12/08/2010 18:34

PS: A propos des responsabilités historiques mises en avant par certains-certaines vis à vis de telle ou telle communauté:

- Je rappelle que nombreux-nombreuses sont ceux-celles qui dans l'histoire de leurs ascendants pourront trouver des injustices et "crimes".

- Ceci justifie-t-il ensuite des revendications politiques basées sur ce passé? A mon avis, pas vraiment. Faut arrêter avec ça, car cela appartient à nos ancêtres et étant passé, mais pas directement à nous.

=> Assez donc de ressortir la dette ancestrale tirée de la culpabilité de tel ou tel au visage des présents et contemporains. Sauf pour justifier des raisonnements explicatifs (non revendicatifs) historiques et économiques.

- Dans la chaîne des responsabilités, on pourrait remonter aux premiers temps de l'humanité aussi, pourquoi pas?

- Et comment quantifier et établir des degrés de responsabilités entre continents, communautés, chronologie historiques... ? C'est totalement ingérable! Et on n'en sortira jamais. Outre que cela génère des tensions et rancunes, haines...

=> Alors stop à la culpabilisation passéiste, mais place à la prise de conscience du passé pour mieux comprendre le présent.

8.Posté par coco boy le 12/08/2010 18:46

Suis étonné de ne pas voir une photo avec un ou une européen(ne). Fait pas parti(e) du peuplement de la Réunion ?
Un effaceur serait de service ?

9.Posté par citoyen le 12/08/2010 18:49

Erratum: entre 1664 et 1848, il s'est écoulé 184 ans et non 148 ans. Désolé.

10.Posté par Gabriel Lebreton le 12/08/2010 19:23

Réponse à Victorin Schoelcher : Madame Murin a raison. Certes ces malgaches ou africains étaient d'abord des prisonniers de guerre ou des victimes de razzias, destinés à être vendus aux négriers européens ou arabes, mais c'est bien une fois arrivés à la Réunion qu'ils ont été dépersonnalisés. On a changé leurs noms (les seuls noms malgaches que nous ayons hérités sont ceux des marrons jusqu'à l'abolition et ceux des engagés dans la deuxième moitié du 19ème siècle et la première moitié du 20ème). Ils ont été désancestralisés : on a changé leurs pratiques religieuses, ils ont perdu toute référence à leurs ancêtres et à leurs sépultures. On les a arrachés à leurs familles, on a séparé les hommes des femmes, les parents de leurs enfants. Mais comme le feu qui couve sous la cendre, ces hommes et ces femmes ont su perpétuer un minimum de leurs cultes. La langue malgache a été perdue, mais elle a porté le créole réunionnais sur les fonts baptismaux. Ni artrouve . Gabriel Lebreton.

11.Posté par diogene le 13/08/2010 10:54

comme le disait citoyen, qui d'entre nous, aussi visage pâle soit-il peut-il affirmer qu'aucun de ses ancêtres n'a vécu l'esclavage. Gaulois ou Germain chez les Romains , Barbares chez les Grecs ,Hyksos chez les Egyptiens ... tel était de façon assez systématique le sort des vaincus dans les innombrables guerres qui ont émaillé notre histoire.
comme l'écrivait Freud à Einstein nous descendons d'une série infiniment longue de générations de meurtriers....
qu'il suffise de postuler qu'au XXI siècle il devrait être inacceptable de juger l'humanité de quelqu'un à la quantité de mélanine présente dans son épiderme.

12.Posté par Victorin Schoelcher le 13/08/2010 11:03

Au post 10
Vous aussi, vous voulez réécrire à votre sauce l'histoire du monde et de La Réunion.
Les missionnaires chrétiens ont apporté aux esclaves Jésus-Christ, c'est autre chose que leurs pratiques ancestrales !!!!!!!
Par ailleurs, pour tout le reste, vous êtes en opposition avec les règles du Code noir, dont vous pouvez trouver le texte sur Google. Ce sont des règles qui veillaient à un traitement humain des esclaves.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes