MENU ZINFOS
Faits-divers

Le message fort d'un magistrat de la cour d'appel: "On ne frappe pas une femme, même avec des fleurs"


Par - Publié le Jeudi 12 Décembre 2019 à 14:31 | Lu 3742 fois

Le message fort d'un magistrat de la cour d'appel: "On ne frappe pas une femme, même avec des fleurs"
Ce jeudi matin était plutôt calme à la cour d’appel de Saint-Denis. Bon nombre d’affaires ont été renvoyées ou les appelants ont changé d’avis et ont retiré leur appel. Un des détenus – condamné à 12 mois de prison, dont 4 avec sursis en première instance - s’est d’ailleurs retrouvé devant la cour, mais à cause d’un problème de communication avec son avocat, a informé les magistrats qu’il n’avait en fait jamais souhaité faire appel.
 
"Vous pouvez vous désister, tout simplement, lui informe le magistrat qui présidait l'audience, Yann Bouchare, avant de poursuivre, ce serait d’ailleurs la chose la plus intelligente que vous ayez faite. – Je pense aussi", lui répond le détenu. Affaire close.
 
Mais, et cela est malgré tout rare, le magistrat a voulu faire passer un message à l’homme en face de lui. Dans une salle vide hormis la présence des trois magistrats, l’avocat général, le greffier et trois journalistes, il ne cache pas les faits. "Parce que sauté à pieds joints et casser un tabouret sur une femme, il faut le faire. On aurait pu se retrouver aux Assises. On ne frappe pas une femme même avec des fleurs. Je sais qu’il y a beaucoup de mouvements en ce moment. Mais simplement, une femme, c’est la base. On est tous issus d’une femme alors on leur doit le même respect que l’on doit à sa mère. Et je vais vous dire, l’alcool n’y est pour rien". Il poursuit : "Vous êtes intelligent, mais quand vous buvez vous êtes un crétin fini. L’année se termine bien pour vous, vous avez beaucoup de chance que ça n’ait pas plus mal tourné. Profitez-en", avant de rappeler qu’en cas d’appel, le parquet aurait requis une peine bien plus importante et la cour aurait sûrement suivi. "J’espère ne jamais vous revoir".
 


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par IXE le 12/12/2019 18:12

"Mais simplement, une femme, c’est la base. On est tous issus d’une femme alors on leur doit le même respect que l’on doit à sa mère"...

Dieu que c'est beau et vrai !

2.Posté par Ouioui le 12/12/2019 20:07 (depuis mobile)

Ça dépend de la mère qu'on a...

3.Posté par balayedovantzotportavant le 13/12/2019 09:03

il a raison on ne frappe pas une femme plus de cohésion à chacun sa route et sa liberté, un conseil vivez libre chacun chez soi et dieu pour tous la vie à deux c'est un vieux film, nul n'appartient à personne ne frappez jamais c'est faible de jouer à ce jeu liberté ,égalité !

4.Posté par miro le 13/12/2019 09:12

mi approuve ce que l'homme de loi a déclaré !

5.Posté par MICHOU le 13/12/2019 13:11

on ne harcèle pas non plus

6.Posté par Thierrymassicot le 13/12/2019 17:37

On ne frappe pas une femme, certes, mais je rajouterai moi, que l'on ne doit frapper personne ni homme, ni enfant même avec des fleurs.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes